toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Scandale : Kobili Traoré, meurtrier de Sarah Halimi, ne sera probablement pas jugé. Boire au volant = lourdement condamné; Tuer au cri de « Allah Akbar »= pas jugé !


Scandale : Kobili Traoré, meurtrier de Sarah Halimi, ne sera probablement pas jugé. Boire au volant = lourdement condamné; Tuer au cri de « Allah Akbar »= pas jugé !

Cette juge d’instruction aura donc tout fait pour éviter que Kobili Traoré soit jugé pour l’assassinat antisémite de Sarah Halimi : non seulement elle aura tout tenté pour ne pas retenir le caractère antisémite du crime, mais elle aura ordonnée pas moins de 3 expertises psychiatriques pour qu’enfin la troisième expertise psychiatrique déclare l’abolition du discernement du meurtrier de Sarah Halimi.

Si vous commettez une infraction en voiture sous l’emprise d’un état alcoolique votre peine sera lourdement aggravée. Mais si un musulman tue une femme âgée au cri de « Allah Akbar » sous l’emprise de la drogue, il devient irresponsable et ne répondra pas de son odieux crime !

La perspective de voir le meurtrier présumé de Sarah Halimi jugé par une cour d’assises s’éloigne un peu plus avec une troisième expertise prsychiatrique. Celle-ci a conclu à une abolotion du discernement.

Y aura-t-il un procès dans l’affaire du meurtre de Sarah Halimi, tuée à son domicile parisien dans la nuit du 3 au 4 avril 2017? Kobili Traoré, l’unique suspect dans cette affaire, a fait l’objet d’une nouvelle contre-expertise psychiatrique qui a conclut à « l’abolition du discernement » du suspect au moment des faits. Une décision qui compromet la possibilité de voir l’individu présenté à la justice dans le carde d’un procès d’assises.

Le soir des faits, Kobili Traoré s’était introduit dans l’appartement de sa voisine, Sarah Halimi, au troisième étage d’un HLM de Belleville. Aux cris d' »Allah Akbar« , entrecoupés d’insultes et de versets du Coran, ce jeune musulman l’avait rouée de coups avant de la précipiter dans la cour. La victime n’avait pas survécu à ses blessures.

Après plusieurs mois de bras de fer, le caractère antisémite du meurtre avait été retenu en février dernier par la juge d’instruction en charge du dossier. Pour autant, deux experts psychiatres avaient déjà conclu que le meurtrier présumé ne devrait pas être jugé.

La troisième expertise réalisée récemment affirme que le suspect ne souffre pas de maladie mentale mais qu’il a été pris d’une « bouffée délirante aiguë d’origine exotoxique« . « C’est une conclusion (pour cette troisième expertise, NDLR) très curieuse. On nous dit qu’il n’a aucune maladie mentale et qu’il n’a connu qu’une bouffée délirante qu’au moment des faits« , s’est étonnée Me Caroline Toby, avocate des trois enfants de Sarah Halimi.

Cette dernière expertise pourrait pousser la juge d’instruction à ordonner un non-lieu. Kobili Traoré pourrait cependant passer de longues années en centre psychiatrique, cette option est souvent dénoncée par les familles des victimes, privées des explications que peuvent apporter un procès et confrontées à l’idée que personne n’est « responsable » de la mort de leurs proches.

« Comme les enfants et la famille de Sarah Halimi, nous attendions ce procès pour que justice leur soit rendue et pour que l’antisémitisme qui tue en France aujourd’hui soit aussi sur le banc des accusés« , a réagi le Crif (Conseil représentatif des institutions juives de France) dans un communiqué, souhaitant que soit laissée à un « jury populaire » d’assises « la possibilité de trancher le débat d’experts« .

Face à des expertises contradictoires, la décision finale appartient à la juge d’instruction qui peut décider de renvoyer le meurtrier de Sarah Halimi devant une Cour d’assises laissant ainsi à un jury populaire la possibilité de trancher le débat d’experts.

Learn Hebrew online

Pour Francis Kalifat, Président du Crif, « ce crime ignoble reste un véritable cas d’école d’un assassinat antisémite. Ne pas juger son assassin reviendrait à tuer Sarah Halimi une seconde fois. »

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 9 thoughts on “Scandale : Kobili Traoré, meurtrier de Sarah Halimi, ne sera probablement pas jugé. Boire au volant = lourdement condamné; Tuer au cri de « Allah Akbar »= pas jugé !

    1. rahel

      il a une bouffee delirante mais il arrive toujours a faire la difference de s en prendre a une citoyene francaise de religion juive, justement il n a pas manque de discernement,mauvaise foi des juges ! et pour les policiers qui entendaient mme halimi hurler, ils manquaient de discernement aussi !

    2. Vov

      La justice de la mort, cette justice ne condamne pas les assassins mais condamne la population à se faire assassiner !

      « France » pays des droits de tuer ! (des non-musulmans)

    3. martin

      cest inqualifiable cette affaire, et les policiers devant la porte?????

      on etouffe au maximun cette affaire qui est enorme.

      l’etat ne prend pas ses responsabilités, c’est tres grave et non sans conséquences de toutes sortes.
      le dieu d’israel ramene son peuple en israel, ECOUTONS-LE!!!

    4. andre

      Le plus inquietant est l’inaction de l’escouade de policiers presents: sur quels ordres, ou quelle absence d’ordres, la police a-t-elle laisse assassiner une femme pendant des dizaines de minutes ? la sauver etait la mission sacree de la police, pendant qu’il en etait encore temps. La nation, et pas seulement la communaute juive, doit s’interroger sur les raisons de cette faillite de l’Etat. Bien sur, un non-lieu permettrait de glisser cette question, qui met en jeu les questions les plus importantes, sous le tapis.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *