toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Révélations du chercheur syrien Firas Al-Sawwah : « La mosquée Al-Aqsa mentionnée dans le Coran ne se trouve pas à Jérusalem » (Vidéo)


Révélations du chercheur syrien Firas Al-Sawwah : « La mosquée Al-Aqsa mentionnée dans le Coran ne se trouve pas à Jérusalem » (Vidéo)

Le chercheur syrien Firas Al-Sawwah a déclaré dans une interview accordée à la chaîne de télévision Al-Hurra (États-Unis) que la mosquée Al-Aqsa mentionnée dans le Coran ne se trouvait pas à Jérusalem, mais que le calife Abd Al-Malik Ibn Marwan avait décidé de construire un lieu saint à Jérusalem et de l’appeler Al-Aqsa. Il a déclaré qu’une renaissance culturelle générale arabo-musulmane incluant un examen critique de l’histoire arabe et musulmane était nécessaire.

Al-Sawwah a ajouté que les hadiths devaient faire l’objet d’un examen critique afin de distinguer le vrai du faux. Il s’est souvenu avoir ri en classe de quatrième lorsque le professeur avait récité le hadith sur les arbres et les rochers appelant les musulmans à tuer les juifs cachés derrière eux. Il a expliqué que les élèves avaient ri car ils avaient été « élevés dans la pensée moderne » et qu’ils trouvaient illogique que des arbres ou des rochers se mettent à parler.

Extraits : [1]

Firas Al-Sawwah : La mosquée Al-Aqsa mentionnée dans le Coran n’est pas le lieu que nous connaissons aujourd’hui. C’est Abd Al-Malik Ibn Marwan qui a dit que ce lieu à Jérusalem était la mosquée Al-Aqsa. Il voulait y construire un lieu saint et a décidé de l’appeler Mosquée Al-Aqsa. Les historiens disent que cet endroit est effectivement devenu une qibla [direction de prière] pour les musulmans à cette époque. Des gens du monde entier s’y rendaient, et il est resté un lieu saint jusqu’à ce jour. […]

Un renouveau culturel général arabo-musulman s’impose. Nous devrions revoir tout notre passé et même l’histoire arabe. […]

Ce renouveau doit reposer sur la critique. […]

Nous devrions examiner d’un œil critique toutes les histoires des hadiths et définir lesquelles sont vraies et lesquelles sont fausses. L’esprit scientifique se forme sans que nous nous en rendions compte. Lors d’un cours de religion, quand j’étais un gosse de 14 ans en quatrième, le professeur nous a dit que le Jour du Jugement n’adviendrait pas avant que les Arabes et les Juifs se soient combattus, que le Juif se soit caché derrière un arbre et que l’arbre ait dit au musulman : « Ô musulman, ô serviteur d’Allah, il y a un Juif derrière moi, viens le tuer. » Toute la classe a éclaté de rire, alors même que nous n’étions que des enfants.

Journaliste : Selon une autre version de ce hadith, il y a aussi des rochers derrière lesquels ils se cachent…

Firas Al-Sawwah : Pourquoi cela nous a-t-il fait rire ? Nous avons été élevés dans la pensée moderne. Nos cerveaux s’y étaient habitués. Alors la classe a ri et l’enseignant a demandé : « Pourquoi riez-vous ? » Nous lui avons dit qu’il n’était pas logique qu’un arbre parle.

MEMRI

Learn Hebrew online

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Révélations du chercheur syrien Firas Al-Sawwah : « La mosquée Al-Aqsa mentionnée dans le Coran ne se trouve pas à Jérusalem » (Vidéo)

    1. SAHSAN

      est-ce que les 3 M moghérini, merkel et l’inénarrable macron sont-ils au courant
      de cela? Car nous, nous le savons très bien que cette verrue ne fait pas partie du merveilleux paysage que représente Jérusalem.
      ROSA

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *