toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Répression des Gilets jaunes : une enquête sur l’«usage excessif de la force» réclamée par l’ONU


Répression des Gilets jaunes : une enquête sur l’«usage excessif de la force» réclamée par l’ONU

Alors que de nouvelles violences policières à l’encontre de manifestants ont émaillé l’acte 16 des manifestations des Gilets jaunes samedi dernier, l’ONU a critiqué la France pour sa gestion de la crise.

Alors que des violences policières à l’encontre de manifestants ont à nouveau marqué l’acte 16 des Gilets jaunes samedi dernier, le Haut-commissaire aux droits de l’Homme de l’Onu a réclamé à Paris, ce mercredi, une enquête sur «l’usage excessif de la force».

«Nous encourageons le gouvernement [français] à poursuivre le dialogue et demandons urgemment une enquête approfondie sur tous les cas rapportés d’usage excessif de la force», a déclaré Michelle Bachelet dans un discours prononcé devant le Conseil des droits de l’Homme à Genève.

Selon Michelle Bachelet, les Gilets jaunes manifestent contre «ce qu’ils considèrent comme [leur] exclusion des droits économiques et de la participation aux affaires publiques.»

«Les inégalités touchent tous les pays», a-t-elle ajouté. «Même dans des États prospères, des gens se sentent exclus des bénéfices du développement et privés de droits économiques et sociaux.»

Le Haut-Commissaire a même comparé la situation en France avec celle des répressions violentes au Soudan, en Haïti et au Zimbabwe.

Selon elle, les manifestants «réclament un dialogue respectueux et de vraies réformes. Et pourtant, dans plusieurs cas, ils sont accueillis par un usage violent et excessif de la force, par des détentions arbitraires, des tortures et même selon certaines informations des exécutions extra-judiciaires.»

En critiquant la France pour la gestion de cette crise, l’Onu prend le relais du Parlement européen, qui a été le premier à condamner cet usage, mi-février.

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Répression des Gilets jaunes : une enquête sur l’«usage excessif de la force» réclamée par l’ONU

    1. Asher Cohen

      En Juillet 1962, après avoir copieusement pratiqué « usage violent et excessif de la force, par des détentions arbitraires, des tortures et même des exécutions extra-judiciaires.multiples», le gouvernement français sanguinaire de l’époque a abandonné aux tueurs arabes les Français d’Algérie et refusé d’envoyer navires et avions pour les rapatrier en France.Se sentant observé par l’Onu et la Communauté Internationale, le gouvernement français refusait d’intervenir dans l’Algérie indépendante. Après avoir vécu dans un camp dans des conditions lamentables, j’ai donc été évacué par un avion américain, et ainsi j’en suis sorti vivant. Maintenant, en cas de clash sanglant, qui va évacuer les Juifs de France? Israël?

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    120 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap