toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Orban répond à la tribune de Macron «Si on nous laisse tranquilles et qu’on ne nous contraint pas à l’islamisation, l’Europe pourra continuer à exister en tant que club des nations libres»


Orban répond à la tribune de Macron «Si on nous laisse tranquilles et qu’on ne nous contraint pas à l’islamisation, l’Europe pourra continuer à exister en tant que club des nations libres»

Le Premier ministre hongrois Viktor Orban a mis en garde Bruxelles contre toute tentative d’imposer à son pays ses volontés en matière de politique migratoire. Il a néanmoins accueilli favorablement la tribune européenne d’Emmanuel Macron.

Le Premier ministre de Hongrie Viktor Orban, à l’approche des élections européennes, a tenu à livrer sa vision du futur d’une Union européenne envers laquelle il n’a cessé de durcir le ton ces derniers mois. Cité sur le site internet du gouvernement hongrois, il a notamment jugé que d’autres pays pourraient prochainement suivre le Royaume-Uni et quitter l’UE.

«Si on nous laisse tranquilles et qu’on ne nous contraint pas à l’islamisation, l’Europe pourra continuer à exister en tant que club des nations libres», a-t-il déclaré. Il a néanmoins déploré les pressions qu’il accuse Bruxelles d’exercer sur son pays. Selon lui, si la Hongrie se voit sommée «d’accepter le pacte des migrations de l’ONU ou les décisions de la commission européennes, […] une rupture avec l’UE n’est pas à exclure».

Après que les Etats-Unis avaient décidé de ne pas signer le pacte des migrations de l’ONU, le jugeant «incompatible» avec leur politique migratoire et leur souveraineté nationale, la Hongrie leur avait emboîté le pas, Viktor Orban avait qualifié cet accord de «dangereux». Présenté comme étant non-contraignant, ce texte insiste sur la nécessité de mettre en œuvre des politiques très favorables aux migrations, facteurs de «prospérité et de développement durable».

En revanche, Viktor Orban a salué la volonté affichée par Emmanuel Macron, dans sa tribune publiée le 4 mars dans différents journaux à travers le 28 Etats membres, de réformer l’espace Schengen. «Cela pourrait marquer le début d’un véritable débat européen», a-t-il déclaré. Le président français proposait en effet dans son texte publié le 4 mars dernier de remettre «à plat» ses règles afin de garantir «la liberté en sécurité». Reste à savoir si Emmanuel Macron et Viktor Orban, qui se sont mutuellement désignés comme adversaires sur la scène européenne, ont le même dessein en tête…

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    622 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap