toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Montréal : une manifestation antiraciste se transforme en rassemblement anti-israélien  


Montréal : une manifestation antiraciste se transforme en rassemblement anti-israélien  

Une manifestation visant à s’opposer au racisme et aux politiques du gouvernement  provincial du Québec s’est transformée ce dimanche, 24 mars 2019 après-midi dans les rues de Montréal, en rassemblement anti-israélien.  

Quelques centaines de personnes représentant une soixantaine de groupes militants  de gauche et des musulmans  se sont réunies à 14 h à Montréal, la deuxième ville la plus peuplée du Canada.

Il s’agissait de la troisième année de suite que cette manifestation «contre le racisme, la xénophobie et le capitalisme» et «pour l’immigration, la justice, l’égalité et la dignité» était organisée dans la métropole francophone.

Les participants ont dénoncé les projets de loi «racistes, misogynes et xénophobes» du gouvernement de la province majoritairement francophone à l’est du Canada.  Notamment, le projet de loi  sur la laïcité ainsi que son intention de faire diminuer le seuil d’immigration annuel pour le faire passer de 50 000 à 40 000.

Bien que la grande majorité des participants étaient des adolescents et de jeunes adultes, plusieurs gens un peu plus âgés tenaient mordicus à être présents pour appuyer cette grande mobilisation de la journée internationale pour l’élimination de la discrimination raciale.

Détournement de la vraie cause de la manifestation 

Ce dimanche l’événement s’est transformé en un témoignage de  «solidarité à l’égard des Palestiniens».

Les manifestants ont déployé des drapeaux palestiniens et des slogans anti-israéliens ont été lancés par la coalition d’organisations.

Des insultes honteuses contre l’État hébreu et les sionistes ont été proférées.

Learn Hebrew online

L’appel au boycott de produits provenant d’Israël a été répété plusieurs fois par des haut-parleurs; « Palestine vivra, boycott Israël ».

Ces manifestants, qui sont descendus dans la rue afin de condamner la haine, le racisme et l’intolérance, ont hurlé pour soutenir la Palestine dans ce rassemblement anti-israélien.Des cartes de la Palestine ont été brandies.

Au terme du parcours, l’une des organisatrices de l’événement, Safa Chebbi, se réjouissait de voir que  le Québec « devient une terre de soutien pour la cause palestinienne ».

La haine d’Israël affichée dans les rues de Montréal.

Le regroupement, qui accuse le gouvernement du Québec de limiter l’immigration aux Européens caucasiens blancs, a utilisé l’Etat juif  comme bouc émissaire pour nourrir encore plus l’antisémitisme.

La coalition qui inclut notamment les Frères Musulmans, la Fédération des femmes du Québec, des syndicats, de nombreuses associations étudiantes et Greenpeace Québec, a protesté contre la décision de Donald Trump de reconnaître jérusalem  comme  capitale  d’Israël.

La manifestation, qui s’est terminée devant le complexe Guy-Favreau, au centre-ville de Montréal et qui prétend lutter contre toute forme de xénophobie et de racisme a vu l’agression d’une personne de confession juive.

Tzvi, un juif canadien d’Edmonton et qui était de passage dans les rues de Montréal, a été abordé  par une foule haineuse parce-qu’il  portait une Kippa et il avait avec lui un drapeau de l’Etat juif.

Heureusement que nous étions sur le même chemin pour lui porter secours et l’éloigner des agresseurs.

Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) est intervenu tardivement et a reproché à Tzvi, sa présence dans cette manifestation antiraciste.

Il est honteux que la haine des Juifs soit ainsi affichée dans les rues de la métropole québécoise. La liberté d’expression et le droit de manifester des citoyens de Montréal ne sont pas des droits exclusifs des islamo-gauchistes.

Selon Jacques Saada, président de la Communauté sépharade unifiée de Québec,«nous assistons à une recrudescence des actes antisémites à travers la planète. Aux États-Unis seulement, il y a [eu] une augmentation des incidents antisémites de près 50 % au cours de la dernière année »

L’organisation juive B’nai Brith Canada s’inquiète aussi. Son avocat-conseil Steven Slimovich craint pour la sécurité de la communauté.

Reproduction autorisée avec la mention suivante:

© Souhail Ftouh pour Europe Israël

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Avocat tunisien, auteur de nombreux articles et spécialiste des questions du Proche-Orient.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Montréal : une manifestation antiraciste se transforme en rassemblement anti-israélien  

    1. André Girard

      Faut pas trop vous en faire. Ils n’étaient que 150 de la gauche islamo-facho-marxisante. Une infime minorité. Le Québec est un pays d’accueil depuis plus de 350 ans, comme les USA. Bizarre : les problèmes ont commencé au Québec dans les années 80, après la révolution islamique en Iran. Quand je vois ces néo-bolchéviques antisémites venir nous traiter de racistes, j’ai juste envie de pleurer.

    2. Sibony

      Comme d’habitude la manifestation pro pseudo palestinienne était préparée bien avant, la sortie des drapeaux et des banderoles l’indiquent.
      Quelque soit le nombre de manifestants et leurs youyous, la Palestine a toujours été juive et le restera jusqu’à la fin des temps, quoiqu’en disent les arabes et les gauchistes.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *