toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Montpellier : « Voilée embauchée, employée virée, Etam soumis à l’ Islam ! », les militants de Génération Identitaire tancent Etam


Montpellier : « Voilée embauchée, employée virée, Etam soumis à l’ Islam ! », les militants de Génération Identitaire tancent Etam

Suite à la mise à pied de la responsable d’Etam à Montpellier qui a refusé la candidature d’une femme voilée, des militants de Génération Identitaire ont fixé une banderole sur la devanture du magasin.

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 10 thoughts on “Montpellier : « Voilée embauchée, employée virée, Etam soumis à l’ Islam ! », les militants de Génération Identitaire tancent Etam

    1. alauda

      Génération Identitaire ne sait pas lire.
      Qu’elle investisse dans les dictionnaires et fasse un peu de DROIT !

      Etam pourrait porter plainte contre cette affichage qui relève de la diffamation.

    2. alauda

      « La mise à pied conservatoire n’est pas une mesure disciplinaire. Ce n’est pas une sanction. L’employeur peut faire machine arrière et ne finalement pas licencier le salarié s’il ne s’avère pas fautif mais les salaires qu’il ne lui aura pas versés durant la période lui seront dus. »

      site : coindusalarie .fr/mise-conservatoire-six

    3. ixiane

      @ alauda
      Je sais lire , moi , mais je ne comprends pas pourquoi vous critiquez génération identitaire ….! ah oui , elle aurait dû mettre  » candidature d’une voilée refusée , responsable mise à pied  » !!

    4. alauda

      @ixiane,

      Zineb El Rhazoui l’explique fort bien :
      « Pourquoi cette image est choquante? Parce que Génération identitaire ment. L’employée n’a pas été virée, mais mise à pied à titre conservatoire. Et la voilée n’a pas été embauchée. Etam applique son règlement intérieur imposant la neutralité religieuse. »

      On ne connait de cette histoire que la vidéo de la voilée et la lettre du DG qui est claire sur la tenue vestimentaire attendue aux salariés de cette maison. On ne sait rien de ce qui s’est passé, du point de vue de la responsable, ni du résultat de l’enquête diligentée. De quelles preuves dispose la maison Etam pour poursuivre ou stopper la procédure engagée contre son employée ?

      Comme l’écrit à juste titre Aurélien Marq dans Causeur (article du 15 mars 2019) : « Réagir est un impératif de survie ». Encore faut-il réagir de manière intelligente.

      Génération identitaire, puisqu’elle est sur place, aurait mieux fait d’envoyer une éclaireuse discrète dans le magasin pour tenter d’avoir des nouvelles de la responsable et de la suite donnée à l’enquête interne, au lieu d’anticiper sur une conclusion qui n’est pas actée.

    5. alauda

      Errata : attendue DES salariés

      Cette affaire met cependant en évidence une contradiction entre la Loi El Khomri (2016) qui permet aux employeurs d’imposer légitimement une stricte neutralité vestimentaire à leurs salariés en contact avec le public et le principe de non discrimination à l’embauche, tel qu’il a été présenté récemment dans un débat en réponse à une porteuse de hidjab visiblement islamique.

      D’une manière générale, comme cliente, je ne suis pas ouverte à accepter cet affichage religieux dans le secteur des services non confessionnels.

    6. Julien732

      Beaucoup de mots pour dire bien peu de chose. Les gens en on tout simplement marre de ces personnes qui provoquent constamment intentionnellement pour pouvoir ensuite jouer la carte de la discrimination, de la victimisation! Faire une vidéo dans le seul but de créer un trouble à l’ordre public! Jamais elle n’aurait osé faire un dixième de ce qu’elle a fait en France dans son beau pays d’origine! Si Action Identitaire a été trop loin avec son affichage, Etam en a fait bien plus avec cette « mise à pied » (en langage politiquement correct ça veut dire renvoi!). Ces gens ont tout reçu, avant même leur arrivée ils savaient qu’ils avaient des « droits » (personne leur a dit qu’ils avaient des obligations apparemment!) et c’est bien là tout le problème. Les autres étrangers (Italiens, Portugais, Espagnol, Polonais, ont dû payer cher le droit de s’établir en Europe de l’Ouest (France, Belgique, Hollande, Luxembourg, Allemagne), Ils ont dû s’en sortir seul, par leur travail, leur courage, sans jamais la moindre aide ! Les autres reçoivent tout, y compris des services que des gens lambda comme vous et moi ne reçoivent pas et ne recevront jamais plus! Alors que pour ma part je cotise non-stop depuis plus de trente ans et que j’ai des assurances complémentaires! C’est cela aussi qui participe à faire grincer des dents les Européens, quand les gens voit une telle différence de traitement. Ceux qui soutiennent cette situation en sont les complices, il n’y a pas d’autre mot!
      Ça va très mal se terminer, la situation se « cristallise » de part et d’autre…

    7. alauda

      En cas d’échec d’une tentative de résolution à l’amiable du litige, la salariée dispose d’un délai de deux ans pour saisir le Conseil de prud’hommes.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *