toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Macron répond à une femme voilée « Si parce que vous portez un foulard vous n’êtes pas embauchée, c’est une discrimination à l’embauche et il faut le dénoncer »


Macron répond à une femme voilée « Si parce que vous portez un foulard vous n’êtes pas embauchée, c’est une discrimination à l’embauche et il faut le dénoncer »

Durant une séance du grand débat national, le président a rappelé que les employeurs du secteur privé n’avaient pas le droit de rejeter une candidature à cause du port du hijab, et que les contrôles contre cette discrimination seraient renforcés.

En Gironde, où il se trouvait à l’occasion du grand débat national le 28 février, Emmanuel Macron a été interpellé par une musulmane voilée qui l’a interrogé sur le port du hijab au sein de l’entreprise. Le président a assuré que le voile ne devait en aucune façon constituer un frein à l’embauche dans le secteur privé.

Alors qu’elle lui demandait de spécifier les règles relatives au port du voile dans le cadre professionnel, le président français a d’abord rappelé que l’Etat se devait de rester «neutre», conformément à la loi sur la laïcité de 1905, et que nul n’avait le droit de porter «des signes religieux qui sont visibles» dans le cadre d’un emploi dans le service public.

« Si parce que vous portez un foulard vous n’êtes pas embauchée, […] c’est une discrimination à l’embauche et il faut le dénoncer »

Concernant le secteur privé, Emmanuel Macron a déclaré : «Un foulard simple, comme celui que vous portez, est un foulard qui n’est absolument pas interdit pour être embauchée dans une entreprise privée.» «Si parce que vous portez un foulard vous n’êtes pas embauchée, […] c’est une discrimination à l’embauche et il faut le dénoncer, et c’est sanctionné par la loi. Nous avons renforcé les contrôles», a-t-il ajouté.

Emmanuel Macron avait déjà précisé ce qu’il pensait du voile islamique lors d’une interview de Jean-Jacques Bourdin et Edwy Plenel en avril 2018. Il avait estimé qu’il n’était «pas conforme à la civilité qu’il y a dans notre pays, c’est à dire au rapport qu’il y a entre les hommes et les femmes». «Nous sommes attachés, et c’est républicain, c’est même révolutionnaire, à cette égalité entre l’homme et la femme. Citoyen, citoyenne. Et donc nous ne comprenons pas qu’il y ait cette différence, cette distance, cette séparation», avait-il conclu, tout en excluant l’idée d’interdire le port du hijab dans la rue.

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 21 thoughts on “Macron répond à une femme voilée « Si parce que vous portez un foulard vous n’êtes pas embauchée, c’est une discrimination à l’embauche et il faut le dénoncer »

    1. david

      Il ferait mieux de s’occuper de l’antisémitisme qui explose depuis qu’il est au pouvoir.

    2. Salmon

      La loi de 1905 est le fondement de notre République

      Elle va changer ça avec son hijab ?

      Les femmes dans les pays arabes veulent l enlever

    3. alauda

      Le hidjab n’a rien d’un « foulard simple ». Il s’impose à la vue comme une norme vestimentaire à caractère religieux, prosélyte. Cette norme discrimine d’ailleurs les femmes au sein de leur groupe social : les hommes ne le portent pas.

      La loi El Khomri de 2016 a prévu qu’il était possible d’introduire une clause de neutralité (religieuse, philosophique, politique) en entreprise, sous certaines conditions : que ce soit précisé dans le règlement intérieur, que la clause soit générale et indifférenciée, que les salariés concernés soient en contact avec les clients.

      Si cette clause vaut pour un licenciement, comment ne pourrait-elle pas être en même temps appliquée lors de l’embauche ?

    4. alauda

      Je pose un cas de figure pour lequel je n’ai pas trouvé de réponse.

      Un particulier employeur serait-il dans son droit de refuser d’embaucher, pour un service de ménage à son domicile privé, une employée de maison voilée d’un hidjab islamique ? Ou risquerait-il une dénonciation pour discrimination ?

      Jusqu’où notre société est-elle prête à aller pour nous faire avaler la pilule du prosélytisme à grande échelle ?

      Un foulard simple sert à tenir ses cheveux, sans forcément les masquer, quand on passe la tête de loup sur ses plafonds. Simplement fonctionnel, il permet d’éviter aux toiles d’araignée de se salir sa propre tête.

      Foulard simple !

    5. esther

      @alauda a raison : n’importe quel patron français peut préciser dans le règlement intérieur qu’il ne veut pas le port de signes religieux OSTENTATOIRES dans son entreprise or, le voile musulman en est un clairement.
      Moi et ma fille considérons que le voile est un vêtement de soumission pour les femmes : jamais, même aux EU, ma fille n’embauchera une nanny voilée pour ses enfants, point barre.

    6. rachel

      Il ne connait pas les lois qui ont été votées par son propre gouvernement en 2016. Pauvre type. Il ne connait pas ses classiques, il n’a pas de convictions, il est un ultra-libéral au niveau économique, l’antisémitisme flambe : Cazeneuve le bouffera tout cru en 2022, il ratissera large du centre-gauche au centre-droit; ce sera bien fait pour Ferrand, chef de LREM, qui a utilisé des méthodes de hyènes pour museler Cazeneuve en lui proposant un poste au Conseil Constitutionnel.

    7. Levray-Dufault

      Les employeurs du secteur privé n’ont pas le droit de rejeter une candidature à cause du port du hidjab, et les contrôles contre cette discrimination seront renforcés……

      Les employeurs du secteur privé n’ont – ils AUSSI pas le droit de rejeter une candidature à cause du port de la KIPPA, et les contrôles contre cette discrimination a GERBER seraient – ils renforcés ???

      Soit on règle tous les problèmes racistes en même temps M. Macron soit on n’en règle aucun : nous espérons que vous ne ferez pas du 2 poids 2 mesures et que les Juifs auront droit a la même protection, AVEC LA KIPPA sur la tête, que vous accordez aux musulmans portant le Tchador et la Gandoura ou la Burqa…..

      Le Tchador/ gandoura ou Burqa se voient de plus loin que l’insignifiante Kippa des Juifs …. si vous autorisez le costume COMPLET du musulman, il vous sera encore plus facile d’autoriser une Kippa de tout juste 20cm2 sur la tête d’un bonhomme habillé pour le reste du costume EXACTEMENT comme un français de souche…. Et si vous ne le faites pas M. Macron c’est que vous êtes antisémite même malgré vos palabres par devant de vous prétendre ami et protecteur des Juifs !!!

    8. Filouthai

      Un Président sans convictions, sans vision pour son pays.
      Comme d’habitude en France depuis 45 ans !

      Il vise là a capter les voix des musulmans : peu lui importe les conséquences.
      Un homme néfaste pour son pays. C’est normal -vais-je ajoute-t-il ; il se réclame de la gauche.

      La gauche qui de Staline a Maduro, en passant par Pol Pot, a fait tant de bien aux gens dont elle s’est occupée.

    9. alauda

      Trop comique : une députée LREM (Oise) qualifie son collègue A. Taché de « Fouquier Tinville d’Operette… » sur son compte twitter.

      Dans la série « le serre-tête catholique » pour les nuls, épisode « pas d’excuses ? ».

    10. alauda

      Citons Jules Ferry qui, dans les années 1880, faisait rire une assemblée composée de sultans :

      « Il existe dans le monde deux sortes d’orgueil : l’orgueil de la classe et l’orgueil du sexe ; celui-ci beaucoup plus mauvais, beaucoup plus persistant, beaucoup plus farouche que l’autre ; cet orgueil masculin, ce sentiment de la supériorité masculine est dans un grand nombre d’esprits, et dans beaucoup qui ne l’avouent pas ; il se glisse dans les meilleures âmes, et l’on peut dire qu’il est enfoui dans les replis les plus profonds de notre cœur. Oui, messieurs, faisons notre confession ; dans le cœur des meilleurs d’entre nous, il y a UN SULTAN (rires nombreux) ; et c’est surtout des Français que cela est vrai. »

      2019, au secours, le sultanat revient.

    11. zanaroff

      Discrimination à l’embauche ? je conseille à tous les rmistes, les vieux, de porter plainte contre discrimination à l’embauche. Les uns n’ont pas de travail, se voient refuser des emplois, et les vieux sont trop vieux pour travailler et avoir un poste digne de leur expérience et de leur savoir. PORTEZ PLAINTE POUR DISCRIMINATION A L’ EMBAUCHE. Le président vous donne le feu VERT.

    12. alauda

      Je n’ai pas fini de rigoler avec A. Taché. Dans le même débat qui l’oppose à Zineb, il dit : « il y a eu des musulmans en France depuis près de deux siècles »…
      Ah ? 2019-1919-1819…

      Conquête de l’Algérie : 1830.
      Parlerait-il d’Abd el-Kader incarcéré d’un fort de Toulon au château de Pau, au printemps 1848 ? A part cette présence fameuse, je ne vois guère de musulmans dans l’hexagone avant le XXème siècle.

      Première mosquée construite, après la Première Guerre mondiale, en hommage aux coloniaux tombés. Réception du chantier : 1922. Encore trois ans pour atteindre l’âge mémorable d’un seul siècle.

      En 1870, je ne vois guère de musulmans engagés à nos côtés, ni même habitant sur le territoire métropolitain. Napoléon III, même s’il comptait 10 ans plus tôt « pour premier devoir » de [s’]occuper du bonheur des trois millions d’Arabes [sic !] que le sort des armes [avait] fait passer sous [sa] domination, n’a pas cru bon leur faire goûter les joies de la Révolution industrielle dans nos mines, sinon Zola aurait évoqué dans sa saga des Rougon Macquart au moins un personnage de cette confession.

      Non, avant que la IIIème République ne conforte la République dans le paysage français, il n’existe pas pour ainsi dire quasi pas de musulmans en France, reconnus comme tels. La République assise ne comptera elle-même que 150 ans l’an prochain. Cela ne fait pas deux siècles.

    13. alauda

      On a droit avec Taché au discours moralisateur entendu mille fois sur les musulmans « discriminés ».

      Zineb El Rhazoui ne se démonte pas : « Et qu’est ce que vous faites dans ce pays pour protéger les apostats qui se cachent pour manger pendant le ramadan, qui sont agressés ? »

      Pour ceux qui ne sont pas nés musulmans, accepter qu’il y ait des musulmans dans notre pays ne signifie pas nécessairement accepter qu’un grand nombre d’entre eux ramènent systématiquement tout à la religion. C’est la leur et on a encore le droit de ne pas la partager.

      Ce que la République a demandé aux catholiques depuis au moins Jules Ferry, elle n’est pas fichue de le demander aux nouveaux entrants. Un minimum de discrétion.

      Si le voile hérisse le poil à tant de femmes aujourd’hui dans l’espace public c’est à cause de qu’il dit explicitement. C’est un drapeau de conquête. Il n’y a que les yeux aveuglés qui ne le voient pas. Aujourd’hui, elles veulent tout. Hier elles étaient encore capables de mettre de côté leur islam pour accéder à un travail, à l’indépendance financière. Travailler suppose des sacrifices et des efforts.

      Sur les deux femmes qui se sont exprimées devant le PR, l’une sans papiers ne parle pas le français au bout de 5 ans, l’autre se plaint de ne pouvoir travailler avec son hidjab dans l’administration. Et il faudrait qu’on dise amen ?

    14. Richard Malka

      En Gironde, bizarre vous avez bizarre comme c’est bizarre. Homage à A. Jupe?
      Juste après le flop de décathlon “à fong l’islam” encore bizarre, petit cadeau à la grosse fortune Mullier.
      Alors a tout les demeurés chootes a l’opium anti sioniste, Macron ne serait-il pas plutôt “la pute des grosses fortunes françaises”.
      Tant que l’on accuse les juifs on peut enc…. à merveille son peuple.

    15. alauda

      Dans la série « le serre-tête catholique » pour les nuls, épisode « avec excuses».

      Donc A. Taché en remet en couche en écrivant primo qu’on l’a mal compris (ils ont une lettre type, chez LREM ?) et secundo qu’il a voulu illustrer son propos par « le serre-tête porté par certaines jeunes filles catholiques ».

      C’est lui qui n’a toujours pas compris qu’un serre-tête n’est en rien un symbole religieux, c’est juste un accessoire décoratif qui peut le cas échéant agrémenter une tenue de petite fille d’honneur lors d’un mariage ou plus généralement qui permet d’éviter d’avoir les cheveux dans les yeux.

      Un problème de compréhension ou d’oreilles bouchées ?

      Les mecs qui pontifient sur des sujets qu’ils ne connaissent pas m’insupportent depuis ma jeunesse. Là, je vois un cas de figure particulièrement gratiné. Il mériterait de recopier trente fois : « le serre-tête n’a pas de caractère confessionnel ». Il faudrait au moins ça pour que ça s’imprime dans les neurones.

      Ridicule.

    16. Robert Davis

      micron devrait carrémment donner son poste à un mus, par exemple pourquoi pas Bouteflika! Aux français cela ne ferait aucune différnce dans l’islamisation du pays!

    17. Jacques B.

      Macron prouve là encore qu’il n’a rien, absolument rien d’un libéral ; mais qu’au contraire il est un adepte de l’autoritarisme.

      En droit, en démocratie, un chef d’entreprise est libre d’embaucher qui il veut, comme il le veut, sur les critères de son choix. Et c’est heureux, parce que lui seul sait comment faire fonctionner son entreprise. Dès lors, toute ingérence de tiers, y compris l’État, dans le management de l’entreprise ne peut qu’être considéré comme une atteinte à la liberté fondamentale d’entreprendre.
      Prétendre imposer aux chefs d’entreprise les critères selon lesquels ils doivent embaucher, c’est le principe même du communisme. C’est la négation de la propriété privée, fondement des démocraties dignes de ce nom.
      Macron, au nom de son idéologie islamophile, en vertu de son goût très gauchiste pour l’interventionnisme étatique, pense pouvoir imposer l’embauche d’une mahométane militante en entreprise privée.
      Jusqu’à quand les Français se laisseront-ils mener par le bout du nez par cet imposteur, ce pompier pyromane, cet apprenti-Néron ?

    18. Jacques B.

      Si Macron, ce technocrate, connaissait un minimum le monde de l’entreprise, il saurait que les critères d’embauche des salariés ne dépendent QUE du recruteur, et de personne d’autre, surtout pas de l’État, surtout pas des lobbies.

      Deux exemples :

      « Le top 5 des critères des recruteurs en temps de crise »
      https://www.cadremploi.fr/editorial/conseils/conseils-candidature/detail/article/comment-les-recruteurs-evaluent-les-candidats.html

      « Voici 13 critères utilisés par les recruteurs pour sélectionner des candidats lors des process de recrutement »
      https://www.questionsdemploi.fr/2014/03/13-criteres-objectifs-pour-selectionner-shortlister-des-candidats-lors-des-process-de-recrutement.html

      Il y a là plus que très largement matière à REFUSER d’embaucher une voilée, SANS MÊME AVOIR À SE JUSTIFIER.
      Macron est un incompétent fini doublé d’un interventionniste dangereux, triplé d’un traître complice des islamistes.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    903 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap