toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

L’hostilité sans précédent de l’Irlande à l’égard d’Israël n’a pour seul but que l’éradication de l’Etat Juif


L’hostilité sans précédent de l’Irlande à l’égard d’Israël n’a pour seul but que l’éradication de l’Etat Juif

Ironiquement, la législation irlandaise interdit l’importation de marchandises en provenance d’implantations israéliennes situées au-delà de la ligne d’armistice de 1949, au moment même où le Sénat américain adopte un texte destiné à prévenir tout boycott d’Israël ; la loi irlandaise n’en représente pas moins une violation du droit commercial européen.

Ces « humanitaires » irlandais ne se soucient guère de la souffrance des Palestiniens vivant à Gaza et dans les territoires sous contrôle de l’Autorité palestinienne. Ils ne portent aucune attention non plus aux abus et persécutions que ces dirigeants despotiques infligent à leur peuple.

Parallèlement, tous les pays réellement coupables d’atteintes graves aux droits de l’homme, de crimes de guerre et de nettoyage ethnique – la Syrie, l’Iran, la Chine, la Corée du Nord, la Turquie et la Russie… – sont épargnés par l’indignation qui porte la législation irlandaises.

La législation irlandaise n’a pas pour but d’améliorer la situation économique des Palestiniens ; elle ajoute sa pierre à la tentative d’éradication d’Israël.


L’hostilité sans précédent des parlementaires irlandais à l’égard d’Israël, hostilité sans commune mesure avec la malveillance habituelle des autres États membres de l’Union européenne, soulève la longue et déplaisante question de l’antisémitisme irlandais. Photo : Leinster House, siège du Parlement irlandais. (Photo de Peter Macdiarmid / Getty Images)

L’hostilité sans précédent des parlementaires irlandais à l’égard d’Israël, – sans commune mesure avec la malveillance coutumière des autres États membres de l’Union européenne -, soulève la question du répugnant et structurel antisémitisme irlandais, bien antérieur aux prétextes antisionistes qui justifient aujourd’hui la haine de l’État d’Israël.

La  » loi 2018 sur le contrôle de l’activité économique dans les Territoires Occupés  » – appuyée par les partis politiques républicains et nationalistes du Fianna Fáil, Sinn Fein et Indépendants – se propose d’interdire l’importation de marchandises en provenance des implantations israéliennes situées au-delà des lignes d’armistice de 1949 (Cisjordanie, Jérusalem-Est et hauteurs du Golan). Non sans ironie, cette législation irlandaise coïncide avec l’adoption par le Sénat américain d’une motion visant à prévenir tout boycott d’Israël sans parler du fait qu’elle viole allègrement la législation commerciale européenne.

La vision que les rédacteurs du projet de loi ont du conflit israélo-palestinien – et de l’ensemble des conflits dans le monde – est particulièrement dérangeante par la manière dont elle mélange antisémitisme et ignorance.

Tout à leur colère et à leur intolérance envers Israël – pays où la loi interdit toute discrimination sur une base ethnique ou religieuse -, ces pseudo défenseurs irlandais des droits de l’homme ignorent superbement la Charte nationale palestinienne et la Charte du Hamas. La première appelle à la liquidation d’Israël et la seconde prône l’extermination des juifs, et pas seulement des Israéliens. Ces « humanitaires » irlandais se moquent bien de la souffrance des Palestiniens vivant à Gaza et dans les territoires sous contrôle de l’Autorité palestinienne ; les législateurs irlandais ne portent aucune attention non plus aux abus et persécutions que de despotiques dirigeants palestiniens infligent à leurs compatriotes.

L’indignation des députés irlandais épargne bien entendu tous les pays réellement coupables d’atteintes aux droits de l’homme, de crimes de guerre et de nettoyages ethniques comme la Syrie, l’Iran, la Chine, la Corée du Nord, la Turquie, la Russie et l’Iran… Si les rapporteurs du projet de loi irlandais se préoccupaient réellement des droits de l’homme, leur ressentiment législatif ne se bornerait pas à Israël. Leur colère viserait également d’autres Etats et chefs d’Etat, à commencer par le président syrien Bachar el-Assad qui a multiplié les meurtres, emprisonnements sans jugement et tortures à l’encontre des Palestiniens au cours de la guerre civile syrienne.

Historiquement, l’antisémitisme a toujours affleuré en Irlande. Malheureusement, il crève parfois la surface. Les monuments consacrés à deux collaborateurs des nazis, Sean Russell à Dublin et Tom Barry à Limerick en sont le meilleur exemple.

Comment de tels édifices commémoratifs ont-ils pu être édifiés ? Pourquoi l’Union européenne garde-t-elle le silence ?

Soixante-quatorze ans seulement après l’Holocauste, le gouvernement et les citoyens irlandais devraient avoir honte de soutenir les islamistes et les partis politiques qui se donnent pour objectif explicite d’exterminer des juifs, sans parler de leur travail de sape et de délégitimation de l’unique démocratie du Moyen-Orient.

La législation irlandaise vise moins à aider les Palestiniens qu’à éliminer Israël.

Learn Hebrew online

Peter Baum, vice-président de New Fair Reporting, est basé en Grande-Bretagne.

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Avocate en droit international - Entre New York, Genève, Paris et Tel Aviv



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 11 thoughts on “L’hostilité sans précédent de l’Irlande à l’égard d’Israël n’a pour seul but que l’éradication de l’Etat Juif

    1. Salmon

      J’ai une question à poser à l irlande
      Vous boycottez Israël, vous voulez interdire l abattage rituel juif
      Que voulez vous exactement pour les juifs ?

    2. Robert Davis

      L’hostilité des irlandais de m. ce pays de clodos, de pochards et de m.ambulantes est difficile à comprendre et je ne prétends pas les comprendre.Je suppose qu’il faut avoir une cervelle fêlée pour les compren dre et lamienne fonctionne donc je ne comprends pas les cerveaux fêlés.Peut-être que cela a quelque chose à voir avec leur catholicisme arriéré du M.A. de pezzous attardés, de demeurés fiers de l’être, en tous cas ces gens c’est de la m. et il vaut mieux être leur ennemi que leur…ami.

    3. Cyrano

      Pauvres gens encore à notre époque être aussi attardé ça fait pitié peuchère.
      ISRAEL et ses sympathisants vous emmerdent.

    4. Bouskila

      Vive Israel ! Am Israel Hai !!!
      Il faut boycotter l’Irlande !
      Leur antisémitisme est intolérable
      Bande de jaloux et de haineux
      Fuck irlandais fuck Irlande

    5. Robert Davis

      Il faudrait que quelqu’un explique à ces demeurés, clodos et pochards irlandais que tout le monde se fout éperdûmment de l’Irlande de m. de ses parlementaires pouilleux, gras, moches et sales et que toute personne intelligente préfère avoir ces pecquenots comme ennemis que comme amis. FUCK STINKING IRELAND, FUCK THE IRISH FILTHY PEOPLE.

    6. yossef NAIM

      En Europe, les juifs vous etes bien gentils et devriez cesser de raser les murs , ou alors quitter l’Europe. Maintenant, tous se se plaignent de l’activité du BDS et consorts, mais les organisations juives semblent apathiques, comme si elles attendaient des réactions des gouvernements européens, qui d’ailleurs ne viendront jamais. Je vais donc vous suggérer, quelque chose pour lutter contre BDS, cette assos manifeste tous les samedis dans plusieurs villes de France, d’ abord encombrer les tribunaux en déposant systématiquement plainte contre les appels au boycott, qui sont illégaux ensuite et meme si Chabbat, déposer systématiquement et si possible avant BDS une demande de manifestation aux memes endroits, que le BDS, les préfets n’auront probablement pas d’autre choix, que d’interdire les deux manifestations pour risque de trouble à l’ordre public. A 3500 km d’ci, je ne peux, qu’envoyer des messages au CRIF, mais vous sur place, vous pouvez exprimer votre ras le bol auprès de vos représentants et leur demander d’agir.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *