toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

La majorité des victimes sont des Palestiniens dans les deux mosquées en Nouvelle-Zélande


La majorité des victimes sont des Palestiniens dans les deux mosquées en Nouvelle-Zélande

Au moins 50 personnes sont mortes et 48 autres ont été grièvement blessées dans des fusillades survenues dans deux mosquées en Nouvelle-Zélande remplies de fidèles pendant les prières du vendredi. Tout le monde a condamné cette tuerie en Nouvelle-Zélande, qui frappe des musulmans.

Des médias palestiniens  rapportent que la majorité des victimes sont des Palestiniens 19.

On note aussi 5 tunisiens,  5 bengalies ,  4 marocains , 3 yéménites , deux jordaniens et deux irakiens, un syrien, un iranien, un afghan et un saoudien.

Le massacre a eu lieu à Christchurch, deuxième ville de ce pays de 5 millions d’habitants.

Le suspect principal, considéré comme le tireur, est un Australien du nom de Brenton Tarrant. Il a publié un manifeste raciste sur Twitter juste avant de diffuser en direct sur Facebook Live une vidéo de l’attaque contre la mosquée Al Noor grâce à une caméra GoPro. Les autorités néo-zélandaises ont exhorté les internautes à ne pas partager cette vidéo et ont rappelé à ceux qui le feront qu’ils s’exposent à une peine de 10 ans de prison.

La vidéo a été retirée par la majorité des plateformes, dont YouTube, et le tireur a été arrêté quelques heures plus tard par la police néo-zélandaise.

Une différence fondamentale à noter dans ce genre de circonstances 

Tout le monde a condamné cette tuerie en Nouvelle-Zélande, qui frappe des musulmans.

Le conseil juif de la Nouvelle Zélande a fait part de ses condoléances suite aux attaques meurtrières perpétrées contre des mosquées. Le conseil a offert son aide et son soutien à la communauté musulmane.

Learn Hebrew online

L’organisation juive s’est dite « horrifiée et dévastée » par les attaques de Christchurch et a offert son aide. « Nous offrons notre assistance pleine et entière à la communauté musulmane et nous nous dressons à ses côtés contre le fléau du terrorisme et du racisme », lit-on dans le communiqué.

Le président du Congrès juif mondial, Ronald S. Lauder a déclaré : « je voudrais exprimer mon horreur et ma répugnance suite aux attentats terroristes qui ont visé les fidèles qui se trouvaient dans deux mosquées de la ville de Christchurch, en Nouvelle-Zélande, aujourd’hui, pendant les prières du vendredi. Je fais part de mes plus profondes condoléances aux familles et aux proches des victimes ainsi qu’à la population de Nouvelle-Zélande. Nous devons redoubler d’efforts pour combattre la haine et la division au sein de notre société, d’où qu’elles émanent ».

Le président et le Premier ministre israéliens ont exprimé leurs condoléances et fait part de leur condamnation des attaques meurtrières qui ont pris pour cible vendredi deux mosquées de Nouvelle-Zélande, joignant leurs voix à celle des autres leaders dans le monde.

« Je condamne l’attentat terroriste commis contre des mosquées à Christchurch dans les termes les plus forts et je transmets mes condoléances au nom de toute la population d’Israël aux familles des victimes, des blessés, au gouvernement et à tous les Néo-zélandais », a dit le président Reuven Rivlin.

« Tuer des gens lorsque c’est l’heure de la prière, dans le lieu qui est pour eux le plus saint et le plus sacré, est un acte pervers et méprisable. Pour les fidèles de toutes les religions et pour ceux qui n’en ont pas, c’est une ligne rouge qui a été franchie. Toutes nos pensées et nos prières de prompt rétablissement sont dirigées vers les blessés de l’attentat terroriste de Nouvelle-Zélande », a-t-il ajouté.

 

La différence notable dans ce genre de circonstances tristes, lorsque des civiles  sont tués, est que personne ne fait des célébrations dans la rue ou distribue des bonbons dans les rues.

Personne ne va considérer  ce tueur raciste,  Brenton Tarrant, comme un héros, parce-qu’ il a tué des Musulmans.

Par contre, suite à chaque attentat terroriste contre des juifs  des bonbons sont  distribués aux arabes de  Gaza pour célébrer la mort des israéliens.

Il y a 41 ans, le 11 mars 1978, un des attentats les plus meurtriers de l’histoire  se déroulait  en Israël sur la route côtière dans le centre du pays. Ce massacre a coûté la vie à 35 personnes dont 12 enfants et blessé 71 autres.

Un groupe de terroristes palestiniens du Fatah a pris en otage un autobus forçant le chauffeur à se diriger vers Tel-Aviv après avoir attaché les mains des passagers. Tout en tirant sur les voitures sur la route, faisant quatre morts, les terroristes arrêtent un autre autobus et font monter les passagers dans le premier bus.

Les terroristes vont finalement faire exploser le bus, en faisant un piège de feu pour ses passagers.

Dalal Mughrabi, membre de la faction du Fatah de l’Organisation de libération de la Palestine et qui avait participé au massacre de la route côtière en 1978, est aujourd’hui une héroïne  dans les écoles et les rues palestiniennes.

Des écoles palestiniennes portent le nom de terroristes qui ont massacré  des juifs. En 2016 , une école dont la Belgique a financé la construction a changé de nom pour recevoir celui de Dalal Mughrabi. Cette terroriste  inspire aujourd’hui des milliers de jeunes femmes palestiniennes  qui allaient suivre ses traces par la suite. Dalal est toujours perçue par les Palestiniens et les Arabes comme une héroïne.

Rappelons que le 11 mars 2011 un terrorisme palestinien a tué cinq membres d’une famille israélienne, dont trois enfants, dont une fillette de trois mois, avec des couteaux pendant leur sommeil.

Pour les Palestiniens tuer des enfants et  des femmes est légitime dans leur lutte contre les juifs israéliens.

Reproduction autorisée avec la mention suivante:

© Souhail Ftouh pour Europe Israël

 

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Avocat tunisien, auteur de nombreux articles et spécialiste des questions du Proche-Orient.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 8 thoughts on “La majorité des victimes sont des Palestiniens dans les deux mosquées en Nouvelle-Zélande

    1. Moka

      Pas encore. Pas encore ça va pas tarder .Déjà que certains pays musulmans accusentle Mossade d être derrière le crash d Etiopian Aire Line .

    2. Moka

      Pas encore,pas encore ça ne va pas tarder .Déjà que certains pays musulmans accusent le Mossad d être derrière le crash d Etiopian Aire Line .Un jour une connaissance qui était partie en Israel m avait dit que dans les rues du côté musulman des photos des terroristes tueurs de juifs israéliens étaient fièrement exposées .

    3. Moka

      Pas encore pas encore ça va pas tarder .Déjà que certains musulmans accusent Israel d être derrière le crash de l Ethiopian Aire Line .

    4. LeClairvoyant

      Cela risque de clarifier les choses. « d’un effet miroir ». Si le monde accepte la libération de la Palestine de l’installation des juifs, il faut qui accepte la lutte de libération contre l’installation des musulmans en Nouvelle-Zélande et autres pays..
      Je condamne toutes les violences, donc, je ne me rejouis pas quand il y a des musulmans, chrétiens, juifs ou des athées tués dans le monde.

    5. HENRIETTE Irène

      Nous sommes revenus au temps des barbares qui accusaient les Juifs d’empoisonner des puits alors que ces pays vivaient dans la crasse et jetaient toutes les immondices dans leurs puits.
      Il leur fallait des boucs émissaire. Et nous revenons en arrière en accusons Israël, le Mossad… du moment qu’on est Juif.
      C4est lamentable et honteux,mais cela fait vraiment peur pour ce peuple qui doit toujours se défendre contre des imbéciles au crane vide.

    6. Robert Davis

      Henriette : ce peuple en montrant sa trouille à tout bout de champs fait tout pour s’attirer la poisse. J’ai fait 2 commentaires à ce sujet, ils ne sont pas publiés car il ne faut publier que le négatif…

    7. christopher.dee

      Merci de souligner la différence de comportement entre les adeptes du coran et les autres.
      Le terrorisme reste du terrorisme, peu importe qui en est l’auteur. Mais d’un côté s’offusquer en victimisant les musulmans et d’un autre faire silence quand c’est des infidèles qui sont victimes d’un djihadiste, il y a de quoi être perplexe…
      Comme quoi toutes les victimes ne sont pas égales aux yeux de l’opinion (antisémite) internationale.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *