toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

La journaliste Aude Lancelin accuse Alain Finkielkraut d’exporter « une idéologie criminelle »… mais pas un mot sur l’idéologie islamiste la plus criminelle, Padamalgam !


La journaliste Aude Lancelin accuse Alain Finkielkraut d’exporter « une idéologie criminelle »… mais pas un mot sur l’idéologie islamiste la plus criminelle, Padamalgam !

Aude Lancelin, islamo-gauchiste chouchou des radios publiques France-Inter et France Culture, s’illustre une nouvelle fois après avoir tenté d’excuser les insultes antisémites du salafiste qui s’en est pris à Alain Finkielkraut. Cette fois elle accuse le philosophe de répandre une « idéologie criminelle d’extrême droite ».

Il y a un mois lors de la vague de regain antisémite, Aude Lancelin s’illustrait avec des propos, relayez pas ses copains de la France Insoumise, selon lesquels les juifs étaient responsables de leurs propres malheurs, voir photo ci-dessous. Ces propos sont extrêmement limites.

Sur Twitter, la dirigeante du Média, jugeant que l’insulte « sale juif » n’était pas proférée dans les vidéos de la manifestation, s’est emparée de la séquence pour accuser le gouvernement de l’instrumentaliser. « Les samedis et dimanches, les responsables politiques d’un pays au bord de la guerre civile depuis 3 mois n’ont rien de mieux à faire que de monter en épingle des fake news à base d’antisémitisme« , a-t-elle estimé. Le porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux, a répliqué à cette mise en cause sur le même réseau social, estimant que l’insulte antisémite était « parfaitement audible« . Le macroniste a réclamé « un peu de décence » de sa contemptrice, dénonçant un manque « d’honnêteté intellectuelle« .

Sur sa lancée, Aude Lancelin a publié un texte qui impute à Alain Finkielkraut, « incitateur à la haine publique » une part de responsabilité dans l’incident. « Nous avions déjà eu droit au coup de son innocente promenade de santé à Nuit debout un soir de 2016« , écrit-elle. « Ce non-événement avait déjà servi de point d’accroche à un rodéo médiatique d’une violence inouïe contre un mouvement social dont la légitimité était déjà, elle aussi, indiscutable ». Et de conclure : « Le comportement de monsieur Finkielkraut s’assimile à celui d’un agent provocateur, qui semble par ailleurs jouir de l’opprobre qu’il suscite.
« 

View image on Twitter

Une nouvelle fois Aude Lancelin s’attaque à Alain Finkielkraut en l’accusant d’être l’inspirateur d’une « idéologie criminelle d’extrême droite« . Le philosophe, victime il y a peu de temps d’insultes à caractère antisémite devant la France entière, serait le le co-cerveau du massacre de Christchurch avec le polémiste Renaud Camus, auteur de la théorie du Grand Remplacement.

Or, Aude Lancelin qui fustige ceux qui ne partage pas sa vision islamo-compatible, souffre de cécité lorsqu’il s’agit de l’idéologie la plus criminelle qui soit : l’islamisme, celle qui perpétue des massacres et tue partout dans le monde.

Aude Lancelin est notamment connue pour ces idées d’extrême gauche, anti-sioniste bien évidemment. Quand on tue au nom d’Allah, ces journalistes d’extrême gauche regardent ailleurs ou ne cessent d’hurler au « Padamalgam ».

Etrangement, cette théorie du « Padamlagam » ne s’applique pas quand le tueur se revendique d’une idéologie d’extrême droite.

Lier ainsi Finkielkraut et sa vision de la France à l’attentat contre les mosquées en Nouvelle Zélande autoriserait à lier Tariq Ramadan et l’idéologie qu’il répand aux attentats islamistes perpétrés en France… un pas que personne n’aurait jamais osé franchir. Pourtant Aude Lancelin a osé !

Elle illustre cette dérive d’une certaine extrême gauche prête à toutes les compromissions avec l’Islam, même radical, pour lutter contre le capitalisme, le colonialisme, le nationalisme et bien évidemment les grands satans que sont Israël et les Etats Unis qui incarnent tout cela à leurs yeux.

Learn Hebrew online

© Moshé Anielewicz – Europe Israël News

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “La journaliste Aude Lancelin accuse Alain Finkielkraut d’exporter « une idéologie criminelle »… mais pas un mot sur l’idéologie islamiste la plus criminelle, Padamalgam !

    1. alauda

      Aude Lancelin exporte une syntaxe pour le moins hasardeuse : Alain Finkielkraut n’a jamais invité, comme le laisse entendre la construction des propositions relatives de sa prose en cascade, Breivik ! Il eut fallu un point ou au minimum une virgule après « ami » pour éviter ce fâcheux quiproquo.

      Par ailleurs, il est tout à fait déplorable d’imputer l’inspiration d’un acte terroriste commis à 19 000 km à des personnalités françaises qui n’ont pas la réputation d’appeler à la violence. D’autant que les références du terroriste (citées dans son manifeste) font apparaître un cheminement chaotique : communiste dans sa prime jeunesse, anarchiste, libertarian, et enfin éco-fasciste.

      Il est bien évident que Mme Ancelin n’est pas la seule à s’être livrée à l’entreprise de dénonciation des voix qui gênent le camp autoproclamé de la bienpensance. La presse a aussi été visée, en particulier les unes de quelques journaux… D’Islam-info à l’incontournable Plenel, en passant par une ancienne ministre de l’EN, le tribunal rézosocioté qui n’est plus Charlie a déjà désigné ses coupables par procuration.

      voire plus généralement à la presse, car

    2. Rahel

      Ah oui elle est obsedee par les juifs, la nana ! bientot on va nous dire que les tags anti-Semites, c est nous ! le complot juif, le complot des anti juifs oui ! c est de la diffamation, il doit porter plainte contre elle !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *