toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Israël pourrait être coupable de “crime contre l’humanité”, selon le Conseil des droits de l’Homme de l’ONU aux mains des pays islamistes


Israël pourrait être coupable de “crime contre l’humanité”, selon le Conseil des droits de l’Homme de l’ONU aux mains des pays islamistes

Le Hamas a déclaré que l’Etat hébreu « doit rendre des comptes » jeudi après-midi suite au rapport de la commission de l’ONU qui avait affirmé plus tôt que la réponse d’Israël aux manifestations à Gaza en 2018 « peut constituer des crimes de guerre ou des crimes contre l’humanité », les enquêteurs soulignant que des snipers ont visé des civils, dont des enfants.

Le Hamas qui gouverne la bande de Gaza « salue » ce rapport, a déclaré Bassem Naïm, un haut responsable du mouvement. « Nous appelons la communauté internationale à faire rendre des comptes à l’occupant israélien pour les crimes de guerre qu’il continue à commettre contre les Palestiniens », a-t-il dit.

« Les soldats israéliens ont commis des violations du droit international humanitaire et des droits humains. Certaines de ces violations peuvent constituer des crimes de guerre ou des crimes contre l’humanité et doivent immédiatement faire l’objet d’une enquête par Israël », avait déclaré le président de la commission de l’ONU, Santiago Canton.

Selon l’ONU, « plus de 6.000 manifestants non armés ont été touchés par des tireurs d’élite militaires, semaine après semaine lors des manifestations ».

Les enquêteurs ont indiqué avoir « trouvé des motifs raisonnables de croire que des tireurs d’élite israéliens ont visé des journalistes, du personnel de santé, des enfants et des personnes handicapées, sachant qu’ils étaient clairement reconnaissables comme tels. »

Israël a rejeté jeudi comme « partial » le rapport sur sa riposte face aux émeutes en cours depuis des mois dans la bande de Gaza, imputant au mouvement terroriste palestinien Hamas la responsabilité du bilan humain.

Benyamin Netanyahou a lui-même rejeté le rapport sur Twitter: « le Conseil établit de nouveaux records d’hypocrisie et d’attitude mensongère, motivé par sa haine obsessive d’Israël ».

« Le théâtre de l’absurde pratiqué au Conseil des droits de l’Homme (de l’ONU) a produit un rapport hostile, mensonger et partial contre Israël », a quant à lui réagi Israel Katz, le ministre des Affaires étrangères, dans un communiqué.

Sebastian Scheiner (POOL/AFP)Israeli Foreign Minister Israel Katz has refused to apologise over comments he made accusing Poles of being anti-Semitic 

M. Katz accuse les auteurs de l’enquête de ne pas s’être penchés sur les faits. « Le seul propos (…) consiste à salir la seule démocratie du Proche-Orient et à porter atteinte à son droit à se défendre contre les agissements terroristes d’un groupe meurtrier », le Hamas, a-t-il affirmé.

Learn Hebrew online

La commission a été mise sur pied en mai 2018 par le Conseil des droits de l’Homme de l’ONU pour « enquêter sur les violations et mauvais traitements présumés (…) dans le contexte des assauts militaires menés lors des grandes manifestations civiles qui ont commencé le 30 mars 2018 » à Gaza.

A partir du 30 mars 2018, des dizaines d’émeutiers palestiniens de la bande de Gaza, dont de nombreux membres d’organisations terroristes, se sont rassemblés chaque semaine près de la frontière dans le cadre de la « Marche du retour ».

Il est temps d’agir ! Le 18 mars, lors du Conseil des droits de l’homme de l’ONU, Israël sera plus que jamais la cible de violentes attaques.

Ca suffit ! Venez nombreux protester contre le parti pris anti-israélien de l’ONU. 

18 mars 2019, 12 h 30. Place des nations à Genève.

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Avocate en droit international - Entre New York, Genève, Paris et Tel Aviv



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Israël pourrait être coupable de “crime contre l’humanité”, selon le Conseil des droits de l’Homme de l’ONU aux mains des pays islamistes

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *