toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

États-Unis: la Chambre des représentants condamne les discours de « haine », provoqués par les propos antisémites de l’élue islamiste Ilhan Omar


États-Unis: la Chambre des représentants condamne les discours de « haine », provoqués par les propos antisémites de l’élue islamiste Ilhan Omar

Le vote de cette résolution intervient après un débat houleux sur l’antisémitisme chez les démocrates, provoqué par les propos antisémites d’une élue musulmane concernant le soutien des États-Unis à Israël.

Cette résolution vient condamner les discours de «haine». La chambre basse américaine a approuvé le texte jeudi à une très large majorité, par 407 voix pour et 23 contre, toutes républicaines, ainsi qu’un vote «présent». Le vote fait suite à des débats houleux au sein du parti démocrate sur l’antisémitisme, provoqués par les propos d’une élue musulmane concernant le soutien des États-Unis à Israël. La représentante Ilhan Omar a elle-même voté pour cette résolution, qui «condamne l’antisémitisme comme une expression odieuse d’intolérance, contradictoire avec les valeurs et les aspirations qui définissent le peuple américain, et condamne les discriminations anti-musulmanes, ainsi que l’intolérance contre toute minorité». Celle-ci ne mentionne pas directement la parlementaire démocrate en question.

Seule élue du Congrès à porter le voile islamique et l’une des deux premières femmes musulmanes à y siéger, elle avait dénoncé la semaine dernière le fait que certains lobbies et parlementaires encourageaient à faire «allégeance à un pays étranger». De nombreuses voix s’étaient immédiatement élevées contre des propos rappelant, selon elles, le stéréotype sur la «double allégeance» supposée des juifs, qui ne seraient pas «loyaux» au pays où ils vivent. D’autant plus qu’en février, Ilhan Omar avait déjà provoqué un tollé en affirmant que l’Aipac finançait «les responsables politiques américains pour être pro-Israël». Elle s’était alors excusée «sans équivoque». Mais pas cette fois.

Les démocrates divisés

En réponse à la polémique, les chefs démocrates avaient d’abord fait circuler une résolution dénonçant exclusivement l’antisémitisme. Mais des membres du parti se sont indignés, estimant qu’Ilhan Omar était particulièrement ciblée parce que femme, noire et musulmane. Condamnant fermement l’antisémitisme, le sénateur et candidat à la présidentielle de 2020 Bernie Sanders, qui est juif, a défendu Ilhan Omar: «Nous ne devons pas faire d’amalgame entre l’antisémitisme et la critique légitime du gouvernement de droite de Nétanyahou en Israël». Après plusieurs jours de profonds questionnements et divisions internes, les chefs démocrates ont finalement présenté ce texte de consensus. Avant de voter pour, des démocrates se sont dits déçus de ne pas voir de condamnation exclusive de l’antisémitisme, voire «profondément blessés» par les propos d’Ilhan Omar.

Loading...

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Avocate en droit international - Entre New York, Genève, Paris et Tel Aviv



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “États-Unis: la Chambre des représentants condamne les discours de « haine », provoqués par les propos antisémites de l’élue islamiste Ilhan Omar

    1. Robert Davis

      On ne peut pas ne pas faire d’amalgame entre le fait que cette somalienne est une africaine et mus par dessus le marché par son antisémitisme car les 2 sont totalement liés. Comme d’habitude sanders l’ultra gauchiste est une vraie m. qui montre pourquoi Hitler est arrivé au pouvoir dans les années 30 et pourquoi le phénomène va se reproduire. Ce type de juif socialo communiste est un vrai danger pour l’humanité mais il ne faut pas généraliser ce type de juif non judaisé tels que sanders ou soros avec les Juifs qu’ils ne représentent PAS DU TOUT.

    2. Robert Davis

      Cette gueunon africaine s’imagine qu’elle peut tout se permettre parce qu’elle a appris le mot raciste! La couleur de sa peau et son islam de m. ne l’autorisent pas à propager l’antisémitisme, il faut intenter une procédure contre son racisme antisémite pour la faire expulser du Congrès. Sa cervelle est au même niveau que celle d’une primate.

    3. Yannouch

      Les démones sont de sortie; n’attendez aucune éthique ni aucune loyauté d’elles.
      L’autre nom du « diable » est le « pervers » et ces femmes sont fidèles à leur maître;
      vous savez : celui qui inspira un certain Mouhomed il y a 14 siècles.

    4. Carole

      N’insultez pas nos cousins primates : aucun animal ne peut être comparé à cette sinistre personne !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *