toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Ce que la police a tenté de cacher au sujet du viol et du meurtre d’Ori Ansbacher commis par un «Palestinien »


Ce que la police a tenté de cacher au sujet du viol et du meurtre d’Ori Ansbacher commis par un «Palestinien »

Nous connaissons maintenant – grâce à la chaîne 12 israélienne -les horribles détails concernant le viol et le meurtre de la jeune Ori Ansbacher, commis le 7 février dernier par le «Palestinien » Arafat Irfaiya, un terroriste affilié au Hamas.

Ce monstre se fit d’abord passer pour un Juif en portant une kippa pour ne pas être repéré par les forces israéliennes.
Arafat Irfaiya avoua qu’il avait pris un couteau en vue de « tuer un Juif » (sic).
Le djiahdiste «palestinien » tomba sur la jeune Ori Ansbacher (19 ans) qui était assise dans une forêt près de Jérusalem. Il décida qu’ il allait violer la jeune fille…

Le calvaire d’Ori fut particulièrement abominable puisque l’on sait maintenant qu’ Arafat Irfaiya attaqua d’abord plusieurs fois au couteau la jeune fille, avant de la violer alors qu’ elle était en train de se vider de son sang…

Nous savions dès la découverte du corps, grâce à des proches de la famille d’Ori, que le meurtre avait été particulièrement épouvantable et qu’un viol avait été commis. Les réseaux sociaux parlèrent d’un crime odieux mais la police israélienne tenta de masquer la vérité, non pas pour les besoins de l’enquête, mais pour tromper le public israélien afin de contenir la si légitime colère du peuple (attention à la «palestinophobie» ! ). La police émit donc un communiqué totalement inhabituel et particulièrement cynique et mensonger qui disait : « Il y a eu de nombreux propos, en particulier sur les réseaux sociaux, concernant les circonstances du meurtre, y compris d’irresponsables descriptions d’horreur .»La police israélienne a donc sciemment menti au peuple afin de couvrir les faits ignobles qui entouraient le meurtre et le viol de la jeune fille.

Le but poursuivi par la police fut d’ étouffer dans l’œuf la juste, saine et « sainte colère » (Nietzsche) des Juifs afin de ne pas risquer de voir des manifestations anti-«palestiniennes » se dérouler ici ou là dans le pays.
Les (ir)responsables de ce communiqué cynique devraient être couverts d’opprobre.

© Frédéric Sroussi (journaliste-essayiste) pour Europe-Israël.org

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Frédéric Sroussi est journaliste et essayiste. Il a collaboré, entre autres, au Journal du Parlement français, à l'édition française du Jerusalem Post, à la revue de l'Instituto Centroamericano de Prospectiva e Investigación (ICAPI) ou encore à la revue France-Israël Information. Il est aussi l'auteur de deux essais.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 9 thoughts on “Ce que la police a tenté de cacher au sujet du viol et du meurtre d’Ori Ansbacher commis par un «Palestinien »

    1. Yehuda

      Quel abomination! Pourquoi Israel permet de telle monstruosite et vien parler de l ‘holocaust comme si etait guarant de son non renouvellement ?
      Le gouvernements d Israel ne joue plus le role de gouverner mais celui persuader ses citoyens juifs qu il n a aucun devoir Enver eux et abandoner ses citoyens devient une pratique habituelle. …pendant qu il fourni gratuitement ses arabes ! Ceux qui perdent sont les juifs qui sont I Indoctrine par les media officiels complice de cette propagand!

    2. Pelegrino

      Ces articles sur cette malheureuse enfant devraient être envoyé aux médias européens qui ne voient que  » le martyre des pauvres de gaza « 

    3. bensimhonDAVID

      CA C EST LA GAUCHE LE MEDIAS C EST GAUCHE ET RIEN Y FERAIS OUI CA VA ETRE COMME LA FRANCE DONNER LE PAYS AUX ARABES

    4. Ratfucker

      Le comportement de soumission au racisme et au sadisme arabe caractérise non seulement la police mais la justice israélienne. En janvier 2017, Tehilla Nagar, du kibboutz Ginossar, entretenait une relation zoophile avec Raad Roshrosh du village arabe de Marar. Il la battait régulièrement, par suite de quoi, la famille Nagar a porté plainte, entraînant une condamnation du bourreau des coeurs. Pour se venger, Roshrosh a piégé sa maîtresse, l’a torturée, lui arrachant les ongles, puis lui a fracassé le crâne à coup de pierre, la laissant agoniser dans un fossé.
      Jugé par le tribunal de Nazareth, il a plaidé coupable et négocié sa peine, réduite à QUATRE ans de prison pour homicide involontaire.

    5. Robert Davis

      Comme en France les dirigeants ne font rien vaincre les faux palestinien s génocidaires seul moyen d’avoir la paix partant du principe qu’il vaut mieux se soumettre au chantage des crapules du monde entier que d’en FINIR UNE BONNE FOIS POUR TOUJTES EN EXPULSANT CES ARABES GENOCIDAIRES. Le risque militaire n’existant pas le seul petit problème que risque me ¨M ce sont des coups de téléphones intempestifs d’autres chefs d’etat aussi couards que lui et même cela est inexistant car une fois l’expulsion en cours, les lâches sauront qu’il ne sert plus à rien de faire des pressions.

    6. Ingrid Israël Anderhuber

      Au train où vont les choses, les gens finiront par se faire justice eux-mêmes…

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *