toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Cachemire indien: la jeunesse n’hésite pas à brandir le drapeau de l’État islamique


Cachemire indien: la jeunesse n’hésite pas à brandir le drapeau de l’État islamique

Cette région à majorité musulmane, disputée par le Pakistan et l’Inde, vit au rythme des émeutes, des couvre-feux et des attentats. À New Delhi, le pouvoir s’inquiète du radicalisme d’une jeunesse qui emprunte désormais ses héros à Daech ou al-Qaida.

Une pierre vole et éclate sur le sol, suivie de dizaines d’autres, jonchant la rue d’impacts. Des adolescents au visage dissimulé par un keffieh fracassent des blocs sur l’asphalte en d’inépuisables munitions. Face à eux, des soldats arment leur fusil à la chevrotine. Nous ne sommes pas en Cisjordanie, mais à Srinagar, la capitale d’été du Cachemire indien, dans le quartier de Nowhatta, tout près de la grande mosquée carrée Jamia Masjid.

C’est le premier vendredi du ramadan et les manifestants sont venus pour en découdre avec les autorités locales. Peu auparavant, ils ont entendu le muezzin Umar Farooq les exhorter: «Israël tue les Palestiniens, tout comme l’Inde nous tue. Il faut résister.» À la fois chef spirituel et farouche partisan du séparatisme, il perpétue la lutte menée depuis toujours par son éminente famille. En tant que président de Hurriyat, un parti qui unit les organisations indépendantistes, les autorités le surveillent de près, l’assignent fréquemment à …

Source

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Cachemire indien: la jeunesse n’hésite pas à brandir le drapeau de l’État islamique

    1. Robert Davis

      Les indiens sont en train de faire la même erreur que les Israéliens en ne massacrant pas ces mus et en ne les obligeant pas à fuir au pakistan. A chaque occasion il faut en tuer un max pour les mus comprennent que leur avenir n’est pas au Cachemire Indien mais au pakistan.

    2. c.i.a.

      Cela m`étonnera toujours, que l`Inde et le Pakistan, ne se sont pas encore détruits mutuellement, il est vrai que les deux ont la même«  mentalité primitive« ,pour ne pas dire barbare de la charia muss…les sports nationales en Inde…les violes collectifs et l`acide au visage des femmes!!, alors que l`un assimile l`autre ne fait pas grande différence pour moi.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *