toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Acte 19 : les soldats de Sentinelle pourront tirer en cas de menace, selon le général Le Ray (Vidéo)


Acte 19 : les soldats de Sentinelle pourront tirer en cas de menace, selon le général Le Ray (Vidéo)

Interrogé par France Info, le responsable de la force Sentinelle en Ile-de-France a expliqué que les soldats mobilisés pour l’Acte 19 des Gilets jaunes pourront faire feu «si leur vie ou celle des personnes qu’ils défendent est menacée».

L’exécutif vient-il de franchir un cap dans la crise des Gilets jaunes dans laquelle il est embourbé depuis des mois ? Les craintes de l’opposition, vent debout contre le déploiement de l’opération Sentinelle pour garantir la sécurité de l’Acte 19 de la mobilisation, ne risquent pas de s’apaiser suite à l’intervention du responsable de la force en Ile-de-France, le général Bruno Le Ray, sur les ondes de France Info ce 22 mars.

«Les consignes des soldats sont fixées de manière extrêmement rigoureuses. Ils sont soumis au même cadre légal que les forces de sécurité intérieure», fait savoir en préambule le responsable, avant de souligner que ces derniers disposent «de différents moyens d’action pour faire face à toute menace». Expliquant que les militaires peuvent intervenir physiquement, le général précise : «Ça peut aller jusqu’à l’ouverture du feu.»

«Ils donnent des sommations dans les cas éventuels d’ouverture du feu», poursuit le général Bruno Le Ray, rappelant que c’était arrivé par le passé, lors des attaques terroristes au Louvre ou à Orly. «Ils sont parfaitement à même d’apprécier la nature de la menace et d’y répondre de manière proportionnée», assène-t-il, avant de répéter que si la vie des soldats ou celle des personnes qu’ils défendent est menacée, «ils pourront effectivement tirer».

Si le gouverneur militaire de Paris assure que «les ordres seront suffisamment clairs pour que les soldats n’aient aucune inquiétude en la matière», tous les soldats ne partagent visiblement pas son avis. Dans une interview accordée à France Info, des soldats de l’opération Sentinelle, qui ont souhaité garder l’anonymat, ont livré une tout autre version des faits : «C’est absurde, c’est du n’importe quoi. On n’est pas préparés à ça. Nous, en termes techniques, on lutte contre un ennemi. Et l’ennemi ne peut pas être la population, ce n’est pas possible. C’est la situation dans laquelle on essaie de mettre les militaires aujourd’hui.»

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Acte 19 : les soldats de Sentinelle pourront tirer en cas de menace, selon le général Le Ray (Vidéo)

    1. Filouthai

      Ils tirent d’abord, et ils feront les sommations après ?
      C’est ce qu’a dit Emanuel Maduro , El Presidente ?

    2. Robert Davis

      Mais oui, c’est ça…ce général à la noix ne précise pas que l’armée ne pourra tirer que sur les français surtout pas sur les maghrébins…enfin si les soldats sont d’accord sinon s’ils mettent l’arme au pied c’est le gouvernement qui saute, ENFIN!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *