toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Washington annonce son retrait du traité de désarmement nucléaire INF « à moins que la Russie respecte ses obligations en détruisant tous ses missiles »


Washington annonce son retrait du traité de désarmement nucléaire INF « à moins que la Russie respecte ses obligations en détruisant tous ses missiles »

Ce 1er février, le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo a annoncé officiellement que les Etats-Unis se retiraient du traité de désarmement nucléaire INF.

Le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo a annoncé officiellement que les Etats-Unis se retiraient du traité de désarmement nucléaire INF. Il a toutefois précisé que son pays était disposé à discuter du désarmement avec la Russie.

«Demain les Etats-Unis vont suspendre leurs obligations dans le cadre du traité INF et lancer le processus de retrait», qui «sera achevé dans six mois à moins que la Russie respecte ses obligations en détruisant tous ses missiles, lanceurs et équipements qui violent le texte», a déclaré le président Donald Trump dans un communiqué.

Devant les ministres des Affaires étrangères des pays membres de l’OTAN, Mike Pompeo avait annoncé le 4 décembre que Washington cesserait sous 60 jours de respecter les obligations prévues par le traité sur les Forces nucléaires de portée intermédiaire (FNI), conclu en 1987, si Moscou ne s’y conformait pas, comme Washington l’en accusait. «Nous nous retirerons du traité dans soixante jours sauf si la Russie rentre en conformité [avec le traité]», avait menacé Mike Pompeo, reprochant à la Russie de violer ses obligations découlant de ce traité.

Les raisons de la sortie du traité

Washington dénonce le déploiement par Moscou du système de missiles 9M729, dont la portée dépasserait 500 km. Pour le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, ces missiles peuvent frapper les villes d’Europe en quelques minutes après avoir été tirés de l’intérieur du territoire russe et peuvent porter des charges nucléaires.

Le département d’Etat américain avait annoncé dans un communiqué publié le 4 décembre avoir fourni «plus qu’assez d’informations pour que la Russie s’implique de façon substantielle sur ce sujet». L’expiration du délai de 60 jours avancé par Mike Pompeo coïncide avec la prochaine réunion des ministres de la Défense de l’OTAN les 14 et 15 février 2019.

Signé il y a plus de 30 ans, le traité FNI a été remis sur le devant de la scène en octobre, quand le président américain Donald Trump a annoncé que les Etats-Unis allaient «mettre fin à l’accord» et développer à nouveau des armes nucléaires.

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Avocate en droit international - Entre New York, Genève, Paris et Tel Aviv



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “Washington annonce son retrait du traité de désarmement nucléaire INF « à moins que la Russie respecte ses obligations en détruisant tous ses missiles »

    1. Boissonneault

      encore une fois le Président Trump prend ses responsabilités contrairement a tout les Présidents Américain avant lui ….. une chance que ce Président prend son travail au sérieux

    2. c.i.a.

      Le gros bon sens à 1000%, POUR TOUT!!ses décisions, BRAVO A TRUMP!!!

      Mes « amis « gauchistes ou les suiveux, vont dire que je suis une « groupie « pro-Trump, PARFAIT!!, il vaut mieux cela, que d`êtres à genoux devant les médiats québécois, qui représentent… LA « GRANDE NEUTRALITÉ« !!???? au Québec.

    3. c.i.a.

      Remarque: C`est les méchants USA, qui dénonce Moscou, pour leur missiles des 5oo km, qui risquent de détruire l`Europe? , alors que les francais socialos gauchistes …ont une haine viscérale des USA!!!
      Par les USA, les francais socialos se sont faits sauver, de la dictature nazi et probablement stalinienne et maintenant de la Russie!!, mais les gauchistes sont toujours à genoux devant les dictatures….TROUVER L`ERREUR!

    4. HANNOUF

      J’aime cet homme politique Monsieur Le Président des USA Donald TRUMP Il serait bien qu’il devienne Juif !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *