toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Une réunion secrète avec des grands patrons du CAC40 à l’Elysée aurait décidé de la suppression immédiate de l’ISF


Une réunion secrète avec des grands patrons du CAC40 à l’Elysée aurait décidé de la suppression immédiate de l’ISF

Selon France Info, le calendrier de la réforme de l’impôt de solidarité sur la fortune aurait été exigé par des grands patrons du CAC40 lors d’une réunion secrète. Certains économistes pensent même qu’elle a contribué à la révolte des Gilets jaunes.

Une rencontre secrète de grands patrons à l’Elysée aurait provoqué l’adoption de la réforme sur l’ISF plus tôt que prévu. C’est ce qu’affirme France Info, la chaîne d’information en continu du service public. Elle rappelle que dans son discours de politique générale, le 4 juillet 2017, le Premier ministre Edouard Philippe avait annoncé que l’ISF serait «resserré autour du seul patrimoine immobilier afin d’encourager l’investissement dans la croissance des entreprises», mais surtout que la réforme entrerait en vigueur en 2019  (et non dès 2018 comme ce fut finalement le cas).

Or, trois jours plus tard démarraient les Rencontres économiques d’Aix-en-Provence. A cette occasion, d’après les informations recueillies par la chaîne info «Jean-Hervé Lorenzi, le président du Cercle des économistes, demande au ministre de l’Economie Bruno Le Maire […] d’accélérer son calendrier».

Surtout, à la même époque, plusieurs membres de la puissante Association française des entreprises privées (Afep), regroupant de nombreux patrons du CAC 40, considèrent que si le président de la République n’agit pas immédiatement, il ne le fera jamais. Selon France Info, ils se rendent secrètement en délégation à l’Elysée pour demander un changement de calendrier, et peu de temps après Bercy annonce que la réforme entrera bien en vigueur dès 2018.

Cependant, cette décision s’accompagne d’une baisse des aides personnalisées au logement et d’une hausse du forfait hospitalier qui donne à beaucoup et comme le résumera Clémentine Autain (LFI) le 8 octobre 2017 sur la chaîne parlementaire (LCP)  l’impression «qu’au fond la redistribution se fait au profit des plus riches », et qu’avec Emmanuel Macron à l’Elysée «c’est un Robin des bois à l’envers qui est à la tête de l’Etat»

Cité par France info, Philippe Aghion, qui a participé à l’élaboration du programme économique d’Emmanuel Macron se désole de la simultanéité de la baisse des APL, de la hausse de la CSG pour les retraités, puis de la désindexation des retraites sur l’inflation, avec le remplacement de l’impôt de solidarité sur la fortune par un impôt sur la fortune immobilière dont le rendement fiscal chute de près de 3 milliards d’euros. Il va jusqu’à avancer : «Si on avait procédé différemment, nous aurions évité le mouvement [des Gilets jaunes] que nous avons aujourd’hui.»

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Une réunion secrète avec des grands patrons du CAC40 à l’Elysée aurait décidé de la suppression immédiate de l’ISF

    1. C. Hamon

      « Certains économistes pensent même qu’elle a contribué à la révolte des Gilets jaunes. »
      C’est FAUX, …. Cette revendication est venue que très tardivement, lorsque « La France Insoumise » et Mélenchon ont voulu s’accaparer de ce mouvement.

      Et puis, y avait’il besoin d’une « réunion secrète » ?, …. Pour décider du « Bon sens »

      A l’heure Européenne, …. La France est le seul pays a avoir instauré cette taxe. Il fallait donc la supprimer.

      Et puis, lorsque les gens réclament 100€ de plus par mois, … Ça leur fait une belle jambe de savoir si le gouvernement va saigner les riches. Alors qu’ils attendent toujours leur 100€

      On vous fait gober n’importe quoi !

    2. andre

      Il y a bien des annees, un candidat a la presidentielle, M.Ducatel, avait fait campagne (contre Mitterrand) avec le slogan « il faut que les pauvres s’enrichissent, et rapidement, sans quoi les riches vont etre ruines ». Il avait de l’humour. Les Gilets Jaunes, qui n’en ont pas, pourraient adopter le slogan « il faut que les riches s’appauvrissent, et rapidement, sans quoi les Gilets Jaunes seront malheureux ».

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *