toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Un professeur à l’Université islamique de Gaza : « on a essayé de faire croire que le conflit israélo-palestinien est territorial alors qu’il est religieux » (Vidéo)


Un professeur à l’Université islamique de Gaza : « on a essayé de faire croire que le conflit israélo-palestinien est territorial alors qu’il est religieux » (Vidéo)

Maher Al-Susi, professeur à l’école de la charia de l’Université islamique de Gaza, a été interviewé lors d’une émission diffusée le 4 janvier 2019 sur la chaîne Al-Quds (Liban). Il a déploré le fait que des intellectuels musulmans adoptent des idées occidentales laïques telles que la séparation entre la religion et l’Etat. Il a expliqué qu’ainsi est née la notion d’« islam politique » et que ces « idées erronées » ont été exploitées pour donner au conflit israélo-palestinien l’aspect d’un conflit politique plutôt qu’idéologique.

Il a déclaré : « L’objectif était de soustraire la foi et la religion au conflit. Nos ennemis ont été plus intelligents que nous. Malheureusement, ils ont mieux compris l’islam que nous. »

Extraits : [1]

Maher Al-Susi : Les intellectuels musulmans en sont venus à considérer l’islam comme une source d’arriération. Ils ont donc embrassé la pensée laïque occidentale dans les moindres détails, sans saisir la vraie nature de l’islam et sans comprendre la différence qui existe entre l’islam et la religion ecclésiastique qui régnait au Moyen Âge. Si bien qu’est née l’idée de séparer la religion de l’État, ou la religion de la politique, jusqu’à ce qu’on se mette à entendre des gens parler d’« islam politique » et de ne pas mélanger politique et religion. Ce sont des idées laïques et occidentales qui, malheureusement, ont commencé à s’installer dans l’esprit des intellectuels arabes. Le problème est là. […]

Ces idées erronées ont été exploitées pour propager l’idée que le conflit entre les Arabes et les Juifs est un conflit politique axé sur la terre plutôt qu’un conflit idéologique. L’objectif était de soustraire la foi et la religion au conflit. Nos ennemis ont été plus intelligents que nous. Malheureusement, ils ont mieux compris l’islam que nous.

MEMRI

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Un professeur à l’Université islamique de Gaza : « on a essayé de faire croire que le conflit israélo-palestinien est territorial alors qu’il est religieux » (Vidéo)

    1. Robert Davis

      Cet imam a raison sur ce point, le conflit est bien principalement religieux mais il est aussi territorial. Accepterait-il que les adeptes de l’islam soient des religieux sans territoire? bien sûr que non et la preuve est que l’islam a étendu son emprise impérialiste sur des tas de territoires et qu’ils s’accrochent à chaque caillou y compris à Gaza!

    2. Sarah Vigoret

      Pour Israël c’est évidemment un conflit religieux ET territorial. On ne pourra jamais dissocier le peuple d’Israël et sa terre. Si l’Islam veut en faire un conflit territorial, il n’a aucune légitimité dans la région. Le fait qu’il veuille en faire un conflit religieux n’est pas nouveau, il date de la falsification historique à la genèse de l’Islam. Tour à tour Amalek s’est emparé du christianisme (inquisition, shoah) et de l’Islam (Mahomet, EI et consort.), tous ces succédanés de judaïsme arrangé, preuve si l’en est que le judaïsme a tout compris et que ça ne date pas d’hier. cet Immam vient juste de commencer à ouvrir les yeux. A quand la conversion?

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *