toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Un commandant de bord de la compagnie française Transavia : « Je ne serre pas la main d’un juif »


Un commandant de bord de la compagnie française Transavia : « Je ne serre pas la main d’un juif »

Le quotidien israélien de gauche Yediot Ahronot n’a pas la réputation de diffuser des bobards. Et s’il rapporte ce grave incident antisémite (1), c’est qu’il a fait un sérieux travail journalistique : interroger plusieurs témoins et croisé les informations.

Un agent des contrôles aux frontières de l’aéroport Ben Gourion a tendu la main au commandant de bord de l’avion Transavia pour le remercier d’avoir accepté de renvoyer en France un homme dont l’entrée en Israël avait été refusée. En retour le commandant de bord lui a lancé : « je ne serre pas la main d’un juif ».

« Nous n’avons jamais rencontré un tel comportement », ont conclu hier des employés de l’aéroport Ben Gourion à propos d’un pilote de la compagnie Transavia, une société française du groupe Air France-CLM.

Hier après-midi, un vol Transavia a atterri à Tel-Aviv. Un de ses passagers, un Français d’environ 40 ans, a éveillé les soupçons au moment de passer le contrôle des passeports et a déclenché une enquête de la police des frontières.

Après enquête, la police des frontières a décidé de lui refuser l’entrée en Israël et de le renvoyer en France par l’avion avec lequel il est arrivé.

Dans l’après-midi, le passager a donc été conduit à bord du vol Transavia 3301 pour le ramener en France.

Il était accompagné de quatre agents de la police des frontières, dont deux francophones. Alors que les agents se tenaient à l’entrée de l’avion, le passager, qui avait sans doute prémédité sa réaction pour faire un scandale, a commencé à crier et à demander son passeport.

Au son des cris, le commandant de bord est sorti de la cabine de pilotage et a demandé ce qui se passait. Quand les agents lui ont expliqué, il a annoncé que parce que le passager avait crié, il n’était pas prêt à l’accepter à bord.

À ce stade, le passager s’est vu restituer son passeport et s’est calmé, mais le commandant de bord lui refusait toujours l’accès à l’avion.

« Je lui ai dit qu’il s’agit d’un citoyen français qui est arrivé dans le même avion avec la même équipe et qu’il est renvoyé à sa famille », a déclaré le responsable de l’équipe. « J’ai également expliqué au capitaine que, conformément à la loi, il était obligé de le renvoyer dans son pays, et qu’il avait pris des instructions auprès de ses supérieurs. »

Learn Hebrew online

Après que le commandant de bord eut ordonné à l’équipe de bord d’accepter l’homme, l’agent israélien francophone se dirigea vers lui pour le remercier.

« Il a tendu la main pour le remercier, et ce qui s’est passé était simplement hallucinatoire », a déclaré le chef de l’équipe de la police des frontières;

« Le commandant de bord a retiré sa main, et il a dit qu’il ne serrait pas la main d’un juif, et est retourné au poste de pilotage. Nous étions sous le choc. Nous sommes tous des employés de longue date, et nous n’avons jamais rencontré un tel comportement ».

L’avion était en route pour Paris hier soir, et il était impossible d’obtenir une réponse du commandant de bord.

Le directeur de l’autorité de l’aéroport Ben Gourion a contacté le représentant de la société Transavia et a protesté. Le représentant de Transavia a déclaré qu’un tel événement n’était pas conforme au code de conduite de la société et qu’une clarification serait apportée.

Le député des Français de l’Etranger Meyer Habib a publié un communiqué pour dénoncer l’incident, et a ajouté : « si les faits étaient avérés, ils seraient d’une gravité exceptionnelle ».

Source Yediot







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 9 thoughts on “Un commandant de bord de la compagnie française Transavia : « Je ne serre pas la main d’un juif »

    1. David Belhassen

      Seule réponse si nous avions un peu de dignité. Boycottez « Transavia  » et « Air France », jusqu’à ce couillon pro-panarabiste palestiniste islamique soit licencié avec un coup de pied au cul ! Et s’il ,ose remettre les pieds en Israël, lui foutre une balle dans la tête !

    2. Vov

      Et ne me dites pas que la direction de transavia n’a pas fait exprès de mettre ce pilote sur une ligne allant en Israël !

    3. KIGEM

      POUR QUI SE PREND T IL CE CON MÊME PAS LE COURAGE DE REFUSER DE SE RENDRE EN ISRAËL PUISQU IL DÉTESTE LES JUIFS.?
      SI TRANSAVIA ONT CE TYPE DE DECELEBRE IL FAUT MIEUX CHOISIR UNE AUTRE COMPAGNIE.

    4. Disraeli

      Incroyable le nombre de commentaires alors que les précisions sont en cours de vérification.
      Il semblerait que cela ne ce soit absolument pas passer comme relaté.
      Il n’y aurait eu aucune remarque raciste mais un conflit sur la gestion de l’incident.
      Cela ne fait rien, l’essentiel est de créer le buzz et surtout ne pas aller au fond.
      Tristes médias et lecteurs qu’on abuse…

    5. HENRIETTE Irène

      Comme je le pense depuis longtemps, la situation s’aggrave très vite maintenant. Le discours de « micron » va mettre le feu sachant que la France est fortement antisémite. Pourtant les français en ont fait du mal un peu partout dans le monde, je lis assez pour savoir.
      Si les Juifs boycottent certains avions, on va encore plus les envoyer, à mon avis. Ce ne serait pas la bonne solution.
      Le catholisisme est en grande partie responsable et malgré les excuses du pape polonais rien ne change ! Le pianiste Rubinstein avait une bonne polonaise et quand il a dû partir pour un autre pays, la bonne lui a dit « vous êtes si gentils, mais ce sont les Juifs qui ont tué Jésus ! C’est l’ignorance qui lui fait dire cela disait Rubinstein.. Mals les plus dangereux sur terre (on voit avec un majorité de musulmans que l’ignorance est très dangereuse..
      L’incident dans l’avions est vraiment un symptome de l’aggravation de l’antisémitisme.. Et cela dans tant de pays ! comme une traînée de poudre.. J’ai vraiment peur pour Israël, surtout que « micron » préfère s’allier à l’Irran qu’à Israël, …. pour le pétrole !

    6. martinette

      Si vous parlez de transavia, la compagnie avec laquelle il n’est pas sur d’atterrir sain et sauf (voir le dernier vol de Lyon).
      Que la main de ce plouc, il la garde et l’utilise pour sauver ses passagers car l’incompétence est apparemment le panache des commandants de bord chez transavia (chez air-France d’ailleurs egalement qui est la maison mère).
      Au lieu de débiter des bêtises ce supposé « commandant » devrait plutôt s’attacher a savoir conduire un avion correctement au lieu de s’occuper a qui il devrait serrer la main.
      En un mot: vous avez un ennemi et vous voulez vous en débarrasser surement et ce proche du crime partait: offrez lui un billet transavia..

    7. Chesnel

      De source sûr à l’aéroport Ben Gourion: Le pilote a refusé de serrer la main à l’Israélien parce qu’il l’avait trouvé désagréable. Ceci n’a rien à voir avec de l’antisémitisme. D’ailleurs le pilote n’a pas ouvert la bouche.
      Yediot fait dans la « fake news » et tous ceux qui ont sur-réagi, que ce soit Meyer Habib ou certains posts sur cet article, alimentent l’antisémitisme.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *