toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Quand le site de la BNP Paribas reprend une intox antisémite sur les Rothschild


Quand le site de la BNP Paribas reprend une intox antisémite sur les Rothschild

La famille Rothschild est la cible de rumeurs populaires qui ont été reprises par le site de la banque française. Un cas d’école du succès ordinaire des théories conspirationnistes.

« La famille Rothschild est à la tête de la quasi-totalité des banques centrales de la planète. » Voilà la phrase exacte que l’on trouve dans un article du « mag » de la BNP Paribas, le magazine en ligne de la banque, intitulé « Top 10 des familles les plus riches de la planète ». Cet extrait nous a été signalé par un lecteur, Alexandre, qui nous a déclaré l’avoir jugé « hallucinant » :

BNP Paribas

L’article du magazine de la banque n’est pas le seul à diffuser cette idée. Une myriade de publications aux accents conspirationnistes ou antisémites affirment que la banque Rothschild détiendrait la quasi-totalité des banques centrales du monde. Ainsi, le site AlterInfo écrivait en décembre : « Les Rothschild contrôlent toutes les banques du monde », et « même le Vatican et La Mecque et Jérusalem ! » On trouve aussi des sites comme Les Moutons rebelles qui ont publié des listes de « banques centrales détenues par les Rothschild ».

POURQUOI C’EST FAUX

La famille Rothschild ne possède pas de « banque centrale »

Le patronyme Rothschild – du nom d’une vieille famille juive d’Europe – est effectivement associé à deux grands groupes bancaires. D’un côté, le groupe Edmond de Rothschild. De l’autre, le groupe Paris Orléans, rebaptisé Rothschild & Co en 2015, dont dépend la banque d’affaires dans laquelle Emmanuel Macron a fait une partie de sa carrière.

Ces deux groupes sont d’influents acteurs du secteur bancaire, mais il est complètement faux d’affirmer qu’ils possèdent « la quasi-totalité des banques centrales » du monde. L’expression banque centrale désigne en effet les institutions qui gèrent la monnaie d’un pays (ou groupe d’Etats dans le cas de l’euro par exemple), notamment en fixant les taux d’intérêt. Or, aucun des deux groupes Rothschild ne « possède » de telle banque.

D’ailleurs, aucun des deux groupes n’est présent dans la quasi-totalité des pays du monde : Edmond de Rothschild revendique être implanté dans une grosse dizaine d’Etats, tandis que Rothschild & Co dit opérer dans plus de quarante pays.

Un « sacré problème de sources »

Comment une rumeur aussi grossière a-t-elle pu être publiée sur le site de la BNP Paribas ? Vérification faite, la banque délègue la rédaction du contenu de son magazine à la société Webedia Brand Services, qui fournit des articles à des marques, moyennant rémunération. « C’est nous qui rédigeons les contenus de ce site »,confirme aux Décodeurs Franz Miceli, responsable des contenus de l’entreprise.

S’il nous certifie fonctionner « comme une rédaction classique »,notamment pour la relecture des articles, M. Miceli n’était pas en mesure d’expliquer comment une théorie conspirationniste avait pu se glisser dans un site géré par sa société. Il y a eu un « sacré problème de sources, d’écriture et de relecture », concède-t-il. De fait, la prétendue information sur les « banques centrales » des Rothschild n’était présente que sur des sites coutumiers des théories complotistes. Le passage incriminé a été retiré après nos échanges, lundi.

La BNP Paribas a réagi après la publication de notre article dans un communiqué dont nous avons eu copie. « Un de nos sites internet, dont le contenu est produit par un prestataire externe, comportait un propos totalement erroné ayant échappé à notre vigilance », y explique la banque. « Nous présentons toutes nos excuses », ajoute-t-elle. Si le site affichait le 18 janvier 2019 comme date de publication de cet article, il remonte en réalité à 2017, selon l’entreprise.

Learn Hebrew online

Deux groupes loin d’écraser la finance mondiale

Si cette intox interpelle, c’est qu’elle fait écho plus largement à de nombreux fantasmes autour des Rothschild. Par exemple, une vieille rumeur populaire auprès des « gilets jaunes » affirme que la loi « Pompidou-Giscard-Rothschild » de 1973 aurait créé la dette française (ce qui est faux).

Il est tout à fait fondé de relever la fortune et l’influence de la famille Rothschild, voire leurs dérives lorsqu’elles sont avérées (la banque Edmond de Rothschild a ainsi été épinglée en 2016 pour son recours à des sociétés offshore dans l’enquête sur les « Panama Papers »). En revanche, ces raisonnements virent au conspirationnisme lorsqu’ils leur prêtent une emprise totale sur le système bancaire mondial.

Le groupe Edmond de Rothschild affirme sur son site employer 2 660 collaborateurs, et Rothschild & Co en annonce 3 500. C’est beaucoup, mais cependant nettement moins, par exemple, que la plus grande banque de détail française, la BNP Paribas, qui emploierait pour sa part un peu plus de 200 000 collaborateurs. Cette tendance se vérifie également sur le plan financier : le groupe Edmond de Rothschild gère par exemple 156 milliards d’euros d’actifs, alors que le marché bancaire français pèse à lui seul 7 709 milliards.

Enfin, il est difficile d’évoquer les fantasmes et théories conspirationnistes qui visent la famille Rothschild sans mentionner le fait que ces rumeurs sont fréquemment associées à des propos antisémites. Cette obsession d’un prétendu « complot juif » est sans doute l’une des explications au fait que les Rothschild sont plus souvent présentés comme des sortes de « maîtres du monde » que d’autres grandes fortunes – au même titre que l’est George Soros, autre épouvantail de certains théoriciens d’extrême droite.

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste franco-israélien spécialisé dans la psychologie et la communication politique depuis 2003.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Quand le site de la BNP Paribas reprend une intox antisémite sur les Rothschild

    1. Robert Davis

      Je ne puis croireque la bnp dise pareille : âneries LES BANQUES CENTRALES APPARTIENNENT AUX GOUVERNEMENTS DE LEURS PAYS PAS A DES PARTICULIERS. Je croyais que tout le monde sait cela meme les beaufs les plus arriérés!!!!!!!!! La banque centrale de France appartient à la France. Si un particulier possédait toutes banques centrales du monde il aurait non pas 300 milliards mais…toute la fortune du monde qui se compterait en trillons pas en milliards.Incroyable cette ânerie!!!!!!!!!! By the way, la banque Rothschild est bcp plus petite que la bnp!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *