toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Pour Maxime Nicolle, Gilet jaune, « C’est le sionisme qui est raciste, pas l’antisionisme, c’est dégueulasse», ainsi seuls les Juifs n’auraient pas droit à un Etat pour cet islamo-gauchiste déguisé en Gilet Jaune (Vidéo)


Pour Maxime Nicolle, Gilet jaune, « C’est le sionisme qui est raciste, pas l’antisionisme, c’est dégueulasse», ainsi seuls les Juifs n’auraient pas droit à un Etat pour cet islamo-gauchiste déguisé en Gilet Jaune (Vidéo)

Alors qu’Emmanuel Macron veut inclure l’antisionime dans la définition officielle de l’antisémitisme, comme il l’a annoncé mercredi 20 février, une figure du mouvement des « gilets jaunes » a exprimé, jeudi 21 février, une idée très différente sur le sujet. « C’est le sionisme qui est raciste, pas l’antisionisme », a lancé Maxime Nicolle, plus connu sous le nom de FlyRider, lors d’un des Facebook Live qui ont fait sa popularité.

« C’est raciste, c’est même pire que ça, parce que quand on s’y intéresse, c’est vraiment déguelasse« , poursuit Maxime Nicolle dans un extrait isolé par un journaliste du Journal du dimanche sur Twitter.

C’est l’Etat qui dit qu’on peut être raciste, mais pas avec n’importe qui, estime Maxime Nicolle. On peut être raciste envers les roux, par exemple, ou avec une certaine catégorie de personnes à partir du moment où c’est dit par une idéologie sioniste. »

 

« Une tentative de faire passer le mouvement pour antijuif »

Le jeune homme laisse entendre s’être fait son idée sur le sionisme sur internet, sans en dire beaucoup plus. « N’allez pas sur Wikipédia parce que c’est très neutre, conseille-t-il à ses fans. Allez vraiment voir ce qui se passe là dessus, c’est un truc à gerber. »

Loading...

Plus tôt dans sa vidéo, visible en intégralité sur Facebook (à partir de 3 »50′), Maxime Nicolle estime que les « gilets jaunes » sont victimes d’une « tentative de faire passer le mouvement pour antijuif », dont il estime qu’elle « fait mal » aux familles de victimes de l’Holocauste.

Dans un entretien à franceinfo dimanche, Dominique Vidal, auteur d’un essai sur l’antisionisme et l’antisémitisme, rappelait que le sionisme est une pensée politique née au XIXe siècle, notamment après l’affaire Dreyfus, qui considérait « que les Juifs ne pouvaient pas s’assimiler dans les pays où ils vivaient et qu’il fallait leur donner un Etat pour qu’ils puissent tous se rassembler ».

Plusieurs incidents antisémites ont eu lieu en parallèle de rassemblements des « gilets jaunes » depuis le début du mouvement, le dernier en date étant les insultes lancées par plusieurs personnes à Alain Finkielkraut, le 16 février à Paris, pour lesquelles un suspect a été placé en garde à vue et va être jugé.

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “Pour Maxime Nicolle, Gilet jaune, « C’est le sionisme qui est raciste, pas l’antisionisme, c’est dégueulasse», ainsi seuls les Juifs n’auraient pas droit à un Etat pour cet islamo-gauchiste déguisé en Gilet Jaune (Vidéo)

    1. alauda

      En farfouillant sur Internet, j’ai trouvé un précurseur du sionisme en France dès la première moitié du XVIIème siècle. Cette précocité m’a paru assez étonnante.

      « 1642. Itshak Lapéreire demande à Louis XIII de racheter la Palestine et d’y établir le royaume des Juifs. »

      Malheureusement, une recherche à partir d’Itshak Lapéreire ne dit rien de ce personnage. Le nom semble assez rare, on trouve quelques noms de rue orthographiés Rue De La Pereire (Auvergne) ou rue Lapeyrère (Paris), mais guère plus. Dommage.

    2. esther

      Si ce débile a tout appris sur le Net, il ne faut pas s’étonner qu’il soit totalement à côté de la plaque. En plus, comme il ne doit avoir que trois neurones connectés, les carottes sont cuites, même brûlées.

      Sur Le Net, il y a, par exemple, plusieurs dates erronées, des différentes périodes de l’Histoire : empire assyrien, empire perse, empire grec, empire romain, Moyen-Age, Renaissance, Révolution Industrielle, commencent à n’importe quelle date et se termine à n’importe quelle date assez souvent.

      J’ai été infirmière pendant près de quarante ans : j’ai arrêté à un moment de lire toutes les conneries que l’on lisait sur le Net concernant la médecine

    3. camgus

      C’est bien d’être jeune et lucide…Mais qu ‘est ce qu il va dire le MAxime lorsqu’il va s’apercevoir du role des Judeos-Sionistes Francs Maçons antifrancais…
      Il n ‘est pas au bout de ses surprises…

    4. Joren

      Il se trahit quand il affirme fort  » les sionistes ont le droit d’être raciste, etc… mais (nous) on n’a pas le droit d’être.. il ne termine pas sa dernière phrase logique sous entendue …d’être ANTISEMITE

      Son objectif est de réclamer le droit d’être antisémite, en argumentant: pourquoi eux et pas nous, c »est la mauvaise foi pour défendre son acolyte, ce ne reflète pas du tout les propositions d E.Macron. il mobilise en incitant à la haine anti-gouvernement

      Et elle court encore cette vidéo?

    5. alauda

      Sur le net, on lit et voit le pire comme le meilleur.

      On peut trouver en cherchant bien des thèses de doctorat de 500 ou 700 pages dans tous les domaines du savoir.

      On a accès à des bases de données immenses : bibliothèques de livres anciens (tombés dans le domaine public, soit 70 ans après la mort de l’auteur en France, 50 ans au Canada), œuvres de musées, documents rares numérisés. Tout cela gratuitement. Des conneries, bien sûr.

      Sur le site de la Nasa, on peut même admirer des images de l’univers, à portée de clic. C’est fabuleux ! Quelle société, depuis que l’humain se promène sur notre planète a eu accès à autant de connaissances ? Aucune. On peut cracher dans la soupe, c’est facile.

      Certes il est clair qu’il faut un minimum de culture générale pour faire le tri entre le bon grain et l’ivraie. Chacun son niveau, dans le virtuel comme dans la vie.

    6. alauda

      Article du 31 Mars 2017 dans Le Monde juif .info

      « Sionisme : la Bibliothèque nationale d’Israël expose un document napoléonien exceptionnel appelant à la restauration de la Patrie des Juifs »

      Selon le site d’information israélien, le document est considéré comme l’un des tous premiers documents conseillant de laisser le peuple juif former un État dans sa patrie ancestrale.

      (rédigé en février 1799 par un protestant irlandais, engagé dans l’armée napoléonienne)

      Moi j’aimerais voir ce type de document dans les manuels d’histoire pour instruire les incultes comme Maxime Nicolle. Cela changerait la musique de leur montrer qu’une petite partie du sionisme a des traces dans notre histoire de France.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *