toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Nouvelle « petite phrase », Macron déplore que «Jojo avec un Gilet jaune» ait «le même statut qu’un ministre ou un député»


Nouvelle « petite phrase », Macron déplore que «Jojo avec un Gilet jaune» ait «le même statut qu’un ministre ou un député»

Tout en affirmant qu’il fera désormais «très attention» aux «petites phrases» qui ont pu attiser le ressentiment envers sa présidence, le chef de l’Etat a déploré que «Jojo avec un Gilet jaune» ait «le même statut qu’un ministre ou un député».

Emmanuel Macron a reçu le 31 janvier à l’Elysée plusieurs journalistes de Paris Match, BFMTV, Le Figaro et Le Point. Au cours de cette entrevue, il a notamment livré son analyse quant à la médiatisation de la mobilisation des Gilets jaunes.

Dans cet entretien, Emmanuel Macron assure qu’il fera désormais «très attention» aux «petites phrases» de sa part qui ont, selon lui, nourri «un procès en humiliation». «Cela suppose une conversion personnelle», aurait-il expliqué, jugeant que «dans le système où nous vivons, cette franchise n’est peut-être plus possible». Pourtant, le même jour, il a eu ce trait d’esprit rapporté par plusieurs journalistes : «Jojo avec un gilet jaune a le même statut qu’un ministre ou un député !»

Si être Gilet jaune, ça veut dire qu’on est pour que le travail paie plus et que le Parlement fonctionne mieux, alors je suis Gilet jaune

Un propos en forme de boutade censé critiquer les chaînes d’information en continu et leurs «commentaires permanents» : une accusation devenue un leitmotiv pour le chef de l’Etat, qui estime que des médias tels que BFMTV ont surmédiatisé le mouvement des Gilets jaunes en offrant une trop grande visibilité aux figures comme Eric Drouet, Maxime Nicolle ou encore Priscillia Ludosky.

Une sortie commentée par le le Premier secrétaire du Parti socialiste (PS), Olivier Faure : «La République c’est précisément de penser que « Jojo » mérite la même considération qu’un député ou un ministre. Et même qu’il peut devenir l’un ou l’autre. C’est de l’avoir oublié que beaucoup ont revêtu leur Gilet jaune.»

La réponse à ces «commentaires permanents, c’est peut-être le débat permanent», la «délibération permanente», a tenté d’expliquer Emmanuel Macron. Il a par ailleurs assuré qu’il ne souhaitait pas un système qui opposerait cette «démocratie délibérative» – qu’il a évoquée ces dernières semaines – et la «démocratie représentative». «Si être Gilet jaune, ça veut dire qu’on est pour que le travail paie plus et que le Parlement fonctionne mieux, alors je suis Gilet jaune», a-t-il également ironisé.

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Nouvelle « petite phrase », Macron déplore que «Jojo avec un Gilet jaune» ait «le même statut qu’un ministre ou un député»

    1. GIRAUD

      Eh bien moi emmanuel, ce qui me tue, c’est de désormais porter la même nationalité que les salopards partis en Syrie pour y accomplir les pires exactions, lesquels se prévalent de ma nationalité pour revenir en France, y profiter de tout avant que de reprendre leurs actes sordides, grâce à vous et vos castaner/beloubet; Aucune majuscule pour vous, ni pour les deux autres, jamais dans l’histoire de notre pays il n’y a eu si effroyables personnages, d’ailleurs, il n’est pour s’en rendre compte que vos visages de fous sur les photos.

    2. alauda

      Je ne suis pas GJ. Que des élus locaux soient toujours représentés à Paris, ça m’intéresse. Sur les 3 députés actuels et les 2 sénateurs, il va en rester combien dans mon département après la réforme prévue par le GJ aux manettes ?

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    306 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap