toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

«Mehdi Nemmouche, archi-radicalisé, s’était préparé au carnage», dit le procureur


«Mehdi Nemmouche, archi-radicalisé, s’était préparé au carnage», dit le procureur

Le procureur Bernard Michel démontre que les quatre meurtres au Musée juif ont été prémédités et sont à caractère terroriste.

Après son collègue de l’accusation la veille, le procureur Bernard Michel est revenu mardi matin devant la cour d’assises de Bruxelles sur les faits reprochés à Mehdi Nemmouche, démontrant point par point qu’il s’agit bien «de quatre meurtres prémédités et à caractère terroriste». Il s’est également attardé sur la personnalité de Mehdi Nemmouche. «Je n’ai jamais vu quelqu’un d’aussi radicalisé que lui.»

«Mehdi Nemmouche se tait dans toutes les langues depuis des années. Mais le 7 février dernier, son avocat reconnaît que son client est radicalisé et qu’il s’est rendu en Syrie. Et on nous lâche ça en fin d’audience, entre la soupe et les patates! »

« Archi-radicalisé »

Selon Bernard Michel, Mehdi Nemmouche est même «archi-radicalisé», et depuis longtemps. «Dans sa jeunesse, il justifiait déjà la lapidation d’une femme adultère. A sa sortie de prison, il ne va pas chez sa grand-mère à laquelle il tient soi-disant tant, non. Il va à la mosquée. Chez son ami Hassani, il refuse de manger en présence d’une femme…», a-t-il énuméré, ajoutant qu’il s’était présenté à ses otages en Syrie comme «un criminel devenu un nettoyeur ethnique». «En réalité, je n’ai jamais vu quelqu’un d’aussi radicalisé que lui.»

Loading...

Le procureur fédéral était précédemment revenu sur les éléments qui prouvent qu’il s’agit bien de meurtres.

« Venu pour tuer »

«Personne ne va parler d’un accident. Chaque tir vers chaque victime était clairement volontaire. Et pour chaque victime, l’intention de tuer est bel et bien présente», a relevé Bernard Michel.

Le caractère prémédité est par ailleurs «une évidence». «Il ne s’agit pas d’une bagarre qui tourne mal, Mehdi Nemmouche est bien venu dans le but de tuer», a-t-il pointé. De plus, «il n’a pas pris un couteau de cuisine mais une kalachnikov. Il partait à la guerre, il s’était préparé au carnage».Bernard Michel a encore relevé que Mehdi Nemmouche avait téléphoné à Nacer Bendrer un mois et demi avant les faits, qu’il avait fait plus de 1.000 kilomètres pour se procurer les armes et qu’il avait repéré les lieux le 23 mai. «Nous avons là la certitude, au-delà de tout doute raisonnable, qu’il a bien prémédité son acte.» Et ce, même s’il ne connaissait pas les victimes. «L’identité des victimes importait peu pour lui. Le but, c’est qu’il y en ait, peu importe combien.»

Enfin, le contexte terroriste ne fait aucun doute non plus, de par la violence «aveugle» et «hors-normes» des faits, leur gratuité, le lieu symbolique visé et la personnalité de l’auteur, selon l’accusation.

«Les faits doivent donc bien être qualifiés juridiquement d’assassinats commis dans un contexte terroriste», a conclu le ministère public, demandant au jury de répondre «oui» à toutes les questions qui lui seront posées concernant Mehdi Nemmouche.

Source

Learn Hebrew online

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “«Mehdi Nemmouche, archi-radicalisé, s’était préparé au carnage», dit le procureur

    1. DANIOUL

      mais pourquoi ne parle t on pas dans tous ces procés qui se succédent , du procesus ambiant et familial dans lequel tous ces flingués , et faire une recherche precise et scientifique des procédés qui aménent à toute cette degeneresence du cerveau

      Ceci pourrait nous amener à 2 choses ,qui tombent sous le sens :

      1) Prévenir les choses quand le profil de familles sont il y a une identification du même type et de la même configuration , avec des services dédiés , comme le font l’ADASS pour d’autres problèmes sociaux, et donc faire retirer les enfants de leur milieu , ou autres actions plus radicales

      2) Quand il y a passage a l’acte avéré et de cette envergure ,dans une violence assumée de terroriste impassible , alors agissons comme pour un animal sauvage indomptable dangereux : Lui administrer le même sort , la peine de mort par injection létale, cela ne fait plus l’ombre d’un doute , afin de préserver notre société de cette folle épidémie

      c’est l’unique solution à ce fléau planétaire , que cela soit en Europe , en Amérique , en Israël , et pour toute société démocratique qui lutte pour le bien être de ses citoyens .

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *