toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Macron : « Nous sommes dans un monde de migrations, je ne crois pas du tout aux gens qui font des murs, ça ne marche pas » (Vidéo)


Macron : « Nous sommes dans un monde de migrations, je ne crois pas du tout aux gens qui font des murs, ça ne marche pas » (Vidéo)

Le chef de l’État a dit, ce lundi soir lors du grand débat qui a eu lieu dans l’Essonne, ne pas croire en « ceux qui font des murs » pour contrer les vagues migratoires, martelant: « ça ne marche pas! ».

« Il ne faut pas se tromper: nous sommes dans un monde de migrations » a assuré le président Macron, vers 23h30, face aux 300 maires, députés et représentants associatifs franciliens qui participaient à ce premier débat organisé en banlieue.

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 9 thoughts on “Macron : « Nous sommes dans un monde de migrations, je ne crois pas du tout aux gens qui font des murs, ça ne marche pas » (Vidéo)

    1. Salmon

      Non Monsieur la migration subsaharienne n est pas la même que les italiens les polonais
      Eux sont musulmans et les italiens et polonais judeo chrétiens
      Les 1ers n ont pas nos valeurs etc….
      Le mur en Israël sauvé des vies d israéliens
      Les terroristes arabos muzzs colons passent moins pour leurs exactions

    2. ebw

      La plupart des Français se foutent de ce que macron pensent, d’ailleurs il n’a pas de pensée, aucun talent politique. Il est le destructeur de la nation.

    3. alauda

      J’aime les murs, la maçonnerie, toutes sortes de maçonnerie : en moellons, en pierres taillées, en pierres sèches. Des murs enduits, talochés à la truelle. Des murs entaillés de gravures, de messages anciens. Des murs rafistolés comme les reprises aux chaussettes de jadis. Des murs percés de fenêtres et de portes. Des murs de guingois, des murs droits au fil à plomb. Des murs en façade et en perspective. Et même des murs en béton. Des murs en bois et torchis aussi, avec des X et des Y, des jambes de force, des tenons et des mortaises taillées à la bisaiguë. Des beaux bois tout neufs, des vernissés, ou vieillis à la grisaille du temps. Des murs d’extérieur, dans leur jus, avec leurs couleurs, leurs matériaux, leurs techniques d’assemblage. Et les murs d’intérieur, leurs fenêtres, cadrant le paysage de dehors où passent les saisons.

      Je ne conçois pas de civilisation sans murs.

      Un monde de migration, je ne sais pas ce que c’est. Dans le monde des oiseaux et des poissons, certains migrent selon la saison, d’autres pas. Chez les éleveurs de bétail, certains pratiquent la transhumance, d’autres ont posé des enclos et fermé des prés, selon les terroirs, selon la géographie. Certains ont la passion des vacances pour pouvoir transhumer à la mer ou à la montagne, en trainant leur coquille d’escargot à roulettes dans les aéroports, dans les gares, sur les routes. Le grand tour ou le petit tour, selon ses moyens. D’autres restent. En leur demeure, manants casaniers.

      Si toute l’humanité se mettait demain à migrer en masse, il n’y aurait plus de vie structurée possible. Ceux qui migrent cherchent une meilleure vie. S’ils l’avaient chez eux, pour la plupart, ils ne migreraient pas. Il faudrait donc des murs bien construits à la place des bidonvilles, là où les gens vivent mal. On peut bien construire avec des techniques traditionnelles. Quand on voit en Afrique ou ailleurs des parpaings surmontés de tôles ondulées, alors qu’il fait 50 degrés à l’ombre, on se demande qui fournit ces matériaux absurdes.

    4. zanaroff

      Macron s’il n’avait pas un mur de protection serait très mal en point. Vu l’engouement qu’il suscite en France ces derniers temps. C’est grâce à ce mur de protection virtuel (policiers, gendarmes, garde civil) qu’il ne se prend pas d’oeuf sur la tête ou d’autres ustantiles du cuisine. Mais visiblement Monsieur Macron qui a besoin de son mur de protection pour se déplacer en dispense généreusement les autres. Charité bien ordonnée commence toujours par soi même !

    5. Marie Eve

      C’est comme ça qu’il voit le repeuplement de l’Europe… Plus il y a de monde plus c’est prestigieux… La quantité et non la qualité. A vouloir sauver le monde on y perd sa chemise. Ça prend le monde pour la mondialisation. Il est jeune mais pas visionnaire.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    715 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap