toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Lors du 40e anniversaire de la révolution d’Iran, Rohani dénonce un «complot» des Etats-Unis et des «sionistes»


Lors du 40e anniversaire de la révolution d’Iran, Rohani dénonce un «complot» des Etats-Unis et des «sionistes»

Le 40e anniversaire de la Révolution iranienne a été célébré par une immense foule à Téhéran. Dans son discours, le président iranien a dénoncé un «complot» des Etats-Unis, des «sionistes» et des «Etats réactionnaires» du Moyen-Orient contre l’Iran.

Ce 11 février, le président Hassan Rohani s’est adressé à la foule venue célébrer le 40e anniversaire de la Révolution islamique d’Iran qui correspond au renversement du régime impérial du chah Mohammad Réza Pahlavi (soutenu par les Etats-Unis) le 11 février 1979.

Lors de son intervention sur la place Azadi, le chef d’Etat iranien a, entre autres, évoqué les puissances étrangères hostiles à son pays. «La présence du peuple aujourd’hui dans les rues de toute la République islamique d’Iran […] signifie que l’ennemi n’atteindra jamais ses objectifs démoniaques» a-t-il affirmé, après avoir dénoncé un «complot» des Etats-Unis, des «sionistes» et des «Etats réactionnaires» du Moyen-Orient contre l’Iran.

Le discours de Hassan Rohani a eu lieu sous une pluie battante, un signe «perçu comme une bénédiction dans un pays aussi aride» note l’AFP.

Yadollah Javani, chef adjoint du bureau politique des Gardiens de la Révolution a lui aussi pris la parole devant la foule, promettant de «raser intégralement Tel Aviv» en cas d’attaque américaine, selon une traduction fournie par l’agence Reuters.

«Les Etats-Unis n’ont pas le courage de tirer une seule balle sur nous malgré tous leurs avantages défensifs et militaires. Mais s’ils nous attaquent, nous raserons intégralement Tel Aviv et Haïfa», a-t-il notamment déclaré lors de son discours.

Au sein de la foule, nombreux étaient les drapeaux iraniens, les portraits d’Ali Khamenei (l’actuel guide suprême de la Révolution) ou encore les pancartes brandies par les participants. Les slogans inscrits sur celles-ci reprenaient des éléments du discours du président. «Mort à l’Amérique», «A bas l’Angleterre», «Mort à Israël» ou encore «Nous piétinerons les États-Unis» pouvait-on lire sur certaines d’entre-elles.

Au mois de novembre 2018, les Etats-Unis renforçaient les sanctions anti-iraniennes, six mois après s’être retirés de l’accord sur le nucléaire iranien de 2015. Le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo avait alors mis en garde les Etats qui continueraient à faire des affaires avec l’Iran.

C’est en 1979, après le renversement du shah d’Iran, que les Etats-Unis avaient imposé de lourdes sanctions économiques à Téhéran qui ont ensuite été renforcées à plusieurs reprises.

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “Lors du 40e anniversaire de la révolution d’Iran, Rohani dénonce un «complot» des Etats-Unis et des «sionistes»

    1. Robert Davis

      S’il y a complot il est largement mérité et ses menaces le prouvent une fois de plus. En fait il s’agit de représailles aux agression iraniennes notamment en syrie où les bons à rien iraniens si braves en…paroles prennent coup su coup qu’ils sont incapables de rendre même si Israel n’utilise que des bombes conventionnes. Imaginez connards d’iraniens qu’Israel utilise des nukes contre teheran et autre objectifs, à part saigner et vous vitrifier qu’Est-ce que vous pourriez faire sous ces couvertures qui vous servent de…vêtements?

    2. Robert Davis

      A propos de demeurés les « censeurs » qui interviennent sans arrêt pour me mettre des fenêtres et autres c. n’ont pas compris qu’ils perdent leur temps? je sais bien que les bons à rien ont toujours le temps…

    3. HENERETTE

      Quand est-ce que ces dirigeants de pays islamiques vont -ils se calmer ? Ils ne se rendent pas compte qu’ils n’ont pas de cerveau fonctionnant normalement.
      Et ce qui est grave, est que l’Iran est très dangereux et pour Israël et pour le monde civilisé…….

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *