toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

L’organisation terroriste Hamas, finance une partie de ses activités en Bitcoins


L’organisation terroriste Hamas, finance une partie de ses activités en Bitcoins

Le Hamas, groupe islamiste palestinien connu pour voir déclenché plusieurs guerres contre Israël, se serait apparemment tourné vers des crypto-monnaies pour recueillir des dons de ses partisans. Dans une annonce publiée mardi dernier sur le compte du groupe, le porte-parole du groupe militaire Hamas a révélé qu’il était difficile d’obtenir des fonds pour « la résistance palestinienne ».

Deux jours après la publication de l’annonce, le Hamas a publié une adresse Bitcoin sur son compte Telegram, indiquant qu’il pouvait recevoir des dons en crypto-monnaie. Des chercheurs d’une start-up israélienne de renseignement sur lles blockchains , Whitestream , ont réussi à décoder l’adresse, révélant qu’elle menait au portefeuille numérique appartenant au plus grand exchange de crypto-monnaie américain: Coinbase .

Le Hamas accepte les dons en Bitcoins sur Coinbase

La découverte est significative pour plusieurs raisons. Le Hamas est considéré comme une organisation terroriste par les États-Unis et l’Union européenne, entre autres, ce qui signifie qu’ils ne devraient pas être autorisés à utiliser Coinbase en raison des procédures KYC et AML. De plus, le fait qu’ils utilisent le portefeuille de l’exchange implique également que Coinbase ne contrôle pas leur clé privée.
Après la mise en lumière de la connexion entre Coinbase et l’adresse publiée par le Hamas, l’aile militaire du groupe a remplacé l’adresse d’origine par une autre samedi. La nouvelle adresse est connectée à un portefeuille numérique qui n’a apparemment aucune relation avec Coinbase.

Selon Whitestream, seuls deux dons mineurs en Bitcoin, d’un montant d’environ 2 500 dollars, ont été effectués dans les deux jours suivant la publication de la première adresse. L’un des dons a été envoyé par un commerçant «Buy Cash» à Khan Yunis, dans la bande de Gaza, tandis que l’autre provenait d’un portefeuille connecté aux exchanges de Binance et de Vilkov, en Russie.

La nouvelle adresse a également reçu plusieurs dons provenant des portefeuilles connectés à Coinbase, Bitrex, Binance, Vilkov, ainsi que du service de mixage cryptographique appelé coinMixer.io .

Source: cryptopotato.com





Journaliste franco-israélien spécialisé dans la psychologie et la communication politique depuis 2003.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *