toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Londres : « À 12 ans, j’ai commencé à poignarder des gens… J’ai attaqué un nombre incalculable de personnes » confie un jeune


Londres : « À 12 ans, j’ai commencé à poignarder des gens… J’ai attaqué un nombre incalculable de personnes » confie un jeune

« J’ai commencé à porter un couteau sur moi à l’âge de 12 ans, parce que tout le monde le faisait à l’époque. Pour vous intégrer à un groupe, vous devez faire certaines choses, alors j’ai commencé à poignarder des gens. Je ne le faisais pas par méchanceté. »

Robert Bragg était un criminel endurci. Le jeune homme de 26 ans a passé six ans en prison pour une série d’attaques liés aux gangs criminels londoniens. D’après ses déclarations à Radio 1 Newsbeat, il trouve que des peines plus sévères l’auraient encouragé à sortir beaucoup plus tôt de la criminalité.

Il fait maintenant partie d’un programme visant à encourager les écoliers à ne pas commettre d’attaques au couteau.

« J’ai agressé des gens parce que je voulais que les plus âgés m’aiment et parce que je pensais que c’était la bonne chose à faire à l’époque. »

« Pour être honnête avec vous, j’ai poignardé beaucoup de gens. »

« Si je devais compter le nombre de personnes que j’ai attaquées, je n’y arriverais pas. Des personnes me parlent encore aujourd’hui de gens que j’ai poignardés et dont je ne me souviens pas. »

« Nous voulions être méchants, avoir l’air méchants, devenir le gang que tout le monde craindrait. Nous avons dû commettre beaucoup de crimes violents pour atteindre cet objectif. »

« Des peines plus sévères empêcheront les gens de porter des couteaux parce que personne ne veut aller en prison pendant 10 ou 15 ans pour la simple détention d’une arme blanche. »

(…)

Learn Hebrew online

BBC

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Avocate en droit international - Entre New York, Genève, Paris et Tel Aviv



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Londres : « À 12 ans, j’ai commencé à poignarder des gens… J’ai attaqué un nombre incalculable de personnes » confie un jeune

    1. Robert Davis

      Avec la tête qu’il a cela ne m’étonne pas mais sur un point je suis d’accord :il faut des peines extrêmement sévères pour faire peur à ce genre d’animaux et surtout surtout, il faut leur interdire l’entrée en Europe afin de les DRESSER comme on dresse des chiens.

    2. LeClairvoyant

      Il devrait avoir dans les pays des migrants DES Écoles très sévères pour leur apprendre à respecter la culture Occidentale. La femme, la démocratie, les chrétiens, les juifs leurs fêtes et leur nourriture. Sans un diplôme de cette école, pas de visa ni contrats, pour venir dans les pays occidentaux.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *