toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

L’ex-boxeur Christophe Dettinger condamné à un an de prison ferme


L’ex-boxeur Christophe Dettinger condamné à un an de prison ferme

Son avocat a annoncé qu’il ne ferait pas appel de la décision, mais n’a pas exclu de demander la liberté conditionnelle pour son client.

Le « gilet jaune » qui avait roué de coups deux gendarmes sur la passerelle Léopold Sédar-Senghor, en marge de l’acte VIII de la mobilisation, Christophe Dettinger, a écopé ce mercredi 13 février de 30 mois de prison, dont 18 avec sursis, rapporte Le Parisien. Il pourra bénéficier d’un régime de semi-liberté lui permettant de travailler la journée avant de retourner dormir en prison.

« C’est une décision qui, globalement, nous satisfait »

Les images, très violentes, avaient fait le tour des réseaux sociaux et des chaînes de télévision. Le 5 janvier dernier, jour de l’acte VIII des « gilets jaunes » à Paris, un homme imposant assénait une série de coups de poings à deux gendarmes. Plus d’un mois après les faits, Christophe Dettinger comparaissait ce mercredi devant le tribunal correctionnel de Paris. Le procureur avait requis contre lui trois ans de prison, dont un avec sursis et mise à l’épreuve. « M. Dettinger se prépare, réajuste ses gants. Il frappe, vise la tête. Il est dans la toute-puissance. Ces scènes sont d’une violence inouïe et doivent être sanctionnées », a déclaré le représentant du ministère.

La présidente du tribunal se montrera plus clémente, en le condamnant à 30 mois de prison dont 18 avec sursis, c’est-à-dire un an de prison ferme, aménageable en semi-liberté. Il sera également interdit de séjour à Paris pendant six mois. Devenu un « symbole malgré lui », selon les termes de son avocat, Christophe Dettinger, marié et père de trois enfants, ne fera pas appel de la décision, mais demandera l’éventuel réaménagement de sa peine en liberté conditionnelle. « C’est tout de même un soulagement. C’est une décision qui, globalement, nous satisfait. Cela justifiait une peine ferme et sévère […], mais surtout aménagée dès le départ. […] D’ici deux ou trois mois sans doute, nous reviendrons devant le juge d’application des peines pour lui demander de convertir la mesure provisoire de semi-liberté en liberté conditionnelle », a-t-il réagi.

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “L’ex-boxeur Christophe Dettinger condamné à un an de prison ferme

    1. eudes

      Dettinger écope de 1 an ferme, mais nos Benalla et consorts, font les pans dans les petites salons avec les LREM et associés… scandaleux !

    2. bernard

      alors on a laissé sortir une racaille de prison pour que mr Dettinger puisse y dormir chaque soir !?!!
      Mais quel foutage de gueule ! on ne pouvait pas directement lui mettre un bracelet électronique pour qu’il reste auprès de sa famille ?
      et c’est quoi cette loi qui fait que si tu es une racaille et écopes de moins de deux ans fermes, tu ne vas pas en prison (y’a pas de place) mais que si tu es un homme sans casier , père de famille avec un emploi et condamné à seulement un an ferme l’état va te faire de la place pour que tu ailles en prison ?!
      en plus d’être des incapables nous sommes dirigés par de véritables fumiers …
      ce procès à verdict éminemment politique qui n’a rien à voir avec « la justice » aurait dû aller jusqu’à la cour européenne de justice si nécessaire….
      il permet une jurisprudence démentielle et un feu vert absolu pour les forces de l’or..heu, gouvernementales pour user de violences gratuites.
      on notera le procureur qui affirme que Christophe a usé d’une « violence inouïe » armé de ses poings tandis que gazer des femmes et des vieillards gratuitement, les matraquer à terre, les flashballer ou leur lancer des grenades extropiantes c’est du gâteau ! (?)

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *