toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Lettre ouverte aux Juifs démocrates américains : Israël, ma fierté !


Lettre ouverte aux Juifs démocrates américains : Israël, ma fierté !

CHRONIQUE

Par Dora Marrache

« Israël me fait honte! ». Ces 4 mots suffisent à résumer la position de plusieurs millions d’Américains d’origine juive, mais non celle de tous les Juifs américains. Les premiers ont mis leur judaïsme entre parenthèses, les seconds (22% de la communauté) sont restés fidèles à la religion de leurs pères. Mais c’est aux Américains d’origine juive que j’adresse la lettre qui suit.

Chers coreligionnaires ;

Après la guerre, vous êtes arrivés des pays d’Europe centrale où, pour échapper à l’antisémitisme, vous vous posiez en antisionistes. Certes, de 48 à 67, vous avez manifesté un engouement certain pour Israël. Mais tout a changé après la victoire éclatante des Juifs en 67. Vous ne vous êtes pas reconnus dans le Juif nouveau, victorieux, patriote. Tout simplement parce que vous ne vous êtes jamais débarrassés de ce passé douloureux. Vous avez persisté dans votre rejet du sionisme pour vous protéger et protéger vos enfants.

Bien sûr, vous  auriez sans doute souhaité ne pas être juifs. Mais faute de pouvoir abjurer le judaïsme parce que, comme le disait si bien Lévinas, le Juif est « inéluctablement rivé » à sa judéité, vous avez opté pour un judaïsme revu et corrigé par vous, un judaïsme que vous avez voulu « progressiste », libéral, ouvert à tous. Un judaïsme fortement teinté des idées de la gauche, cette religion que vous avez embrassée pour, croyiez-vous, ne pas être victimes de l’antisémitisme. Et frustrés d’avoir échoué à faire adopter par Israël votre nouvelle vision du judaïsme, vous vous vengez en criant « Israël me fait honte ! ».

Si bien que les gauchistes ont vite compris qu’ils n’auraient pas de difficultés  à manipuler ces Juifs qui se disent fièrement Américains d’abord et Juifs ensuite,  et à faire d’eux leurs « idiots utiles ». Et vous vous êtes jetés dans leurs bras, vous avez enrichi la gauche de quelques millions de voix, vous avez embrassé ses idées et réussi à merveille votre conversion à ce que j’appellerais le « judéo-gauchisme ».

Le « judéo-gauchisme », votre religion, exige d’abord de vous l’adhésion au Parti démocrate, un parti anti-israélien, de plus en plus à gauche et je dirai même en voie de radicalisation. Il est vrai qu’en tant que parti des minorités, vous ne pouviez, vous qui êtes affaiblis par votre passé douloureux, que le choisir même si vous saviez que les républicains sont nettement plus favorables à Israël.

Vous ne pouvez nier qu’au sein de ce parti nombreux sont les députés qui offrent un soutien inconditionnel au mouvement BDS et qui vouent une haine inextinguible au sionisme. Quelques exemples :

– 2016 :  À Philadelphie où avait lieu la Convention nationale démocrate, au lieu de brandir le drapeau américain, c’est le drapeau palestinien que les militants ont choisi au cri de « Vive l’intifada ».

Learn Hebrew online

– Octobre 2018 : Grâce au soutien d’Obama et au vôtre sans doute, Alexandria Ocasio-Cortez est devenue la nouvelle députée démocrate à New York et l’égérie du parti. Elle ne cache pas sa haine pour Trump et avoue ouvertement être socialiste avec tout ce que cela implique concernant Israël.

– Octobre 2018 : Vous avez contribué également à élire 2 députées : Ilan Omar au Minnesota et Rashida Tlaib au Michigan, la première est somalienne, l’autre américano-palestinienne. Ouvertement antisionistes, elles vous ont promis, en guise de reconnaissance pour les avoir aidées à accéder au Congrès, d’agir contre Israël et de soutenir le BDS.

Ilan Omar ne cache pas son soutien au mouvement BDS et son antisionisme. Déjà en 2012 elle avait « tweeté »le message suivant : « Israël a hypnotisé le monde, qu’Allah réveille les gens et les aide à percevoir les forfaits abominables d’Israël ». Elle a qualifié Israël de « régime d’apartheid ». C’est sans doute ce qui explique que l’organisation « Islamic Relief USA » l’ait choisie pour représenter les États-Unis. Et pour l’encourager dans sa haine d’Israël, vos amis démocrates dont la présidente du parti, Nancy Pelosi, l’ont nommée à la Commission des Affaires étrangères. Quant à Rashida Tlaib, elle avait annoncé que si elle était élue- et elle l’a été- elle s’opposerait à l’aide militaire à Israël.

Et que dire de Linda Sarsour, cette Américano-palestinienne très active au sein du Parti démocrate qui considère que « rien n’est plus épouvantable que le sionisme ».  

Quel est donc votre rôle au sein de ce parti ?

Changer les mentalités ? J’aurais compris que vous y adhériez si, comme ces députées qui  avouent ouvertement leur position anti-israélienne et leur soutien pour la cause palestinienne, vous défendiez en bloc Israël en contrecarrant les dires des députés antisionistes et en vous donnant comme but de changer les mentalités, de faire des anti-israéliens des défenseurs de l’État juif.

Mais non, point du tout !  Les relations américano-israéliennes figurent en dernière position dans les raisons qui dictent votre choix au moment du vote, l’économie étant pour 80% d’entre vous la priorité. Alors, quel est donc votre rôle ?

Les « idiots utiles de ce  Parti, c’est le rôle qui vous a été dévolu. Il consiste

– À soutenir les Palestiniens et à vous désolidariser de l’État juif. Ce que vous faites merveilleusement bien : non seulement vous soutenez des candidats antijuifs, mais vous appelez la communauté internationale à faire pression sur l’État juif et à prendre contre lui des sanctions sévères. Grâce à des Juifs antisionistes comme vous, les antijuifs peuvent justifier leur prise de position en s’appuyant sur celle de personnalités juives. Qui oserait alors les traiter de racistes ou d’antisémites? Ils se servent de vous pour promouvoir la cause palestinienne, ils ont fait de vous d’ardents défenseurs du BDS. D’où le succès qu’a connu auprès des jeunes le Juif Bernie Sanders dont le délégué, l’activiste Ali Akin Kurnaz, avait tweeté « # Free Palestine 

Ils réussiront même à vous faire dire que si actes antisémites il y a, ils ne peuvent qu’avoir été commandités par l’État d’Israël pour faire peur aux Juifs de la diaspora et les inciter à faire leur alya !

– A aider le Parti à renaitre de ses cendres. Pour mieux assurer au Parti démocrate sa survie bien que la gauche soit agonisante, vous avez convaincu vos enfants, petits-enfants et arrière petits-enfants du bien-fondé des idées de la gauche. Le résultat ? La génération montante est complètement coupée d’Israël et les jeunes sont de plus en plus nombreux à se lancer dans des attaques virulentes contre l’État juif, à le présenter comme un État d’apartheid, à se servir des réseaux sociaux pour en contester la légitimité, à souhaiter un État binational. Le 25 mars 2017, ils étaient plus de 500 000 à manifester en soutien aux Palestiniens au cri de « If Not Now, À bas l’AIPAC, à bas l’occupation » ! C’est sans doute là votre plus bel exploit !

– À témoigner votre fidélité au Parti. Les Juifs sont incontestablement  les partisans les plus fidèles de ce parti anti-israélien. D’ailleurs, pour bien prouver au Parti votre appui inconditionnel, non seulement vous n’avez pas voté pour Trump qui s’annonçait comme un fervent défenseur d’Israël,  mais vous avez joint vos voix à celles des démocrates pour le condamner malgré tout ce qu’il a accompli pour Israël (déplacement de l’ambassade, annulation de l’Accord avec l’Iran, deux décisions auxquelles vous étiez opposés).

Bravo ! Vous avez réussi à grossir les rangs d’un parti qui se veut anti-israélien ! Et qui plus est, vous en êtes fiers !

En tant qu’ « idiots utiles », la gauche ne pouvait espérer mieux que vous. Et vous, vous vous croyiez ainsi à l’abri du terrorisme.

Mais le samedi 23 octobre 2018 fut une journée à marquer d’une pierre noire. Ce jour-là, un événement inattendu – une fusillade dans l’une de vos synagogues, à Pittsburgh- a jeté à bas tous vos espoirs de tuer la bête antisémite et vous a propulsés plus de 70 ans en arrière.

Vous avez été ébranlés, c’est un fait. Herzl aussi tombait des nues en entendant la foule crier « Mort aux Juifs », mais le choc eut sur lui un effet des plus salutaires, il fit de lui un sioniste convaincu et grâce à lui, nous avons récupéré notre patrie.

Tandis que vous, au lieu de prendre conscience que malgré votre position ouvertement antisioniste et votre soutien aux Palestiniens et au mouvement BDS,  vous restez des Juifs, donc les mal-aimés de l’humanité, vous avez aussitôt jeté le blâme sur Netanyahou et sur Trump, accusant le premier d’avoir encouragé l’élection de Trump et d’avoir « du sang sur les mains » (ce sont vos propres termes à la suite du drame), et le second d’avoir libéré la parole et encouragé l’antijudaïsme. Des accusations très révélatrices des sentiments de haine qui vous animent à leur encontre et surtout de votre besoin de satisfaire la gauche.

Or ce n’est ni Netanyahou ni Donald Trump qu’il faut accuser, mais bien le parti auquel vous avez adhéré aveuglément. C’est « grâce » à vous et à vos amis démocrates que l’antisionisme a été banalisé, qu’aucune université américaine n’y échappe. Et vous osez vous plaindre de cette résurgence de l’antijudaïsme alors que vous y contribuez grandement ! L’extrême droite que vous accusez est juste venue prêter main-forte à la gauche dans sa haine du Juif, vous l’avez aidée à se renforcer, à ne plus craindre de crier sa haine.

Juifs démocrates, où est donc la morale juive?

Alors, êtes-vous des traîtres, des collabos ? C’est hélas l’image que vous projetez. Et dans le sens le plus grave du terme, car si « le traître est celui qui ne respecte pas ses engagements de loyauté, en général envers le pays dont il détient la citoyenneté », dans le sens le plus grave, le « traître » est celui qui passe à l’ennemi, qui le sert contre les intérêts de son pays.  Et c’est, hélas,  à cette définition que beaucoup de Juifs démocrates obéissent.

Comment des gens qui se disent intelligents « progressistes »,  peuvent-ils adhérer à un parti de gauche ? Il est vrai que l’intelligence ne se mesure pas au nombre de diplômes, mais qu’elle se définit comme la capacité de comprendre, de raisonner dans quelque domaine que ce soit. En ce qui vous concerne hélas, il me semble bien qu’elle vous fasse défaut.

Ne voyez-vous donc pas le comportement irrationnel de vos pairs non-Juifs? Pendant 2000 ans, ils nous ont méprisés parce que nous étions un peuple apatride, sans drapeau, sans hymne national, toujours à la merci des pays d’exil. Depuis 48, nous avons retrouvé notre pays, notre drapeau, nous avons tout ce qu’on nous reprochait de ne pas avoir. Eh bien aujourd’hui, ils nous crient de quitter notre pays, et de renoncer à tout ce qu’ils nous reprochaient de ne pas avoir ! « Branchez-vous donc ! », comme nous disons au Québec.

– Des partisans de l’infanticide : Abstraction faite de la position anti-israélienne, c’est de surcroît un parti qui ne semble pas opposé à l’infanticide. Quelle a été votre réaction quand une de vos élues, Kathy Tran, de  Virginie, a présenté le projet de loi 2491 qui, s’il avait été adopté aurait permis l’avortement sans restriction de temps, y compris lorsque le travail menant à l’accouchement a débuté ?

Bien sûr, vous allez invoquer la liberté d’expression, de religion, d’opinion. De tout temps, et partout en diaspora comme en Israël, il y a eu des voix discordantes,  des divergences d’opinions. Et c’est normal!

Que vous soyez pour l’avortement, c’est un droit que nous femmes avons emporté de haute lutte et auquel nous ne sommes pas prêtes à renoncer. Mais il est normal que ce droit soit limité dans le temps au premier trimestre de la grossesse, ou à la limite aux 2 premiers trimestres. Plus tard, c’est rien de moins qu’un infanticide, un crime. Un crime dont les auteurs resteront impunis !

Que vous ayez une vision du judaïsme à cent mille lieues du judaïsme, c’est votre droit.

Que vous préfériez la laïcité, voire l’athéisme à l’orthodoxie, c’est votre droit.

Que politiquement vous soyez aux antipodes des Juifs israéliens en ayant choisi la gauche, c’est votre droit. Bien sûr, je ne vous approuve pas, car s’il fut un temps où on pouvait être sioniste et à gauche, aujourd’hui il faut choisir : on est sioniste ou on est gauchiste, mais pas les deux.

Que vous vouliez, pour avoir vous mêmes été victimes de discrimination,  lutter contre les injustices, c’est tout à votre honneur. Mais faut-il vous rappeler que charité bien ordonnée commence par soi-même ? La façon dont Israël est présentée par les médias, le BDS auquel vous souscrivez alors que vous devriez y être opposés, les condamnations innombrables de l’ONU à l’encontre d’Israël, etc., tout cela vous laisse totalement indifférents. Vous refusez à votre peuple la réalisation du rêve qu’il a caressé pendant 2000 ans, vous refusez Jérusalem capitale d’Israël. Et vous refusez que ce tout petit territoire soit l’ « État -nation du peuple juif ».

En revanche, vous vous apitoyez sur le sort des ennemis du peuple juif, vous prenez la défense de ceux qui tuent vos frères et sœurs, de ceux qui veulent éradiquer votre peuple. Et  vous plaidez pour que l’État juif se plie aux diktats de la gauche, qu’il se retire de tous les territoires qui assurent sa sécurité pour que les ennemis puissent réaliser leur rêve de toujours : « jeter à la mer » le peuple juif et occuper son pays.

Et vous êtes fiers de vos prises de position, et vous osez nous parler de justice !

Je sais que les antisionistes vous louangent, qu’ils vous jugent courageux, qu’ils voient en vous des humanistes, etc. Que ne diront-ils pas aux Juifs qui viennent apporter de l’eau à leur moulin !

Votre amour pour l’Amérique, une Amérique que vous voulez de gauche, mais qui jamais ne le sera, vous a fait oublier vos racines. Vous êtes prêts à  toutes les compromissions, à tous les renoncements pour vous assimiler. Soyez rassurés : votre assimilation est réussie au point que j’ai honte pour vous et honte de vous. Honte de voir au sein de mon peuple des antisionistes, des Juifs prêts à renoncer à l’existence de l’État juif, prêts à le sacrifier sur l’autel de la gauche. Mais je vous prédis que, dans un avenir proche, des députés de votre parti se feront un plaisir de vous rappeler que vous n’êtes pas des leurs parce que juifs.

En tant que juive vivant en diaspora et pouvant grâce à Israël assumer pleinement mon identité, je crois premièrement que  l’existence d’Israël en tant qu’ « État-nation du peuple juif », et sans lequel nous ne serions encore que des juifs errants, victimes de la vindicte des populations des pays d’exil, foulés au pied par tous, ne devrait en aucun cas être remise en question.

Deuxièmement, je crois que la question à se poser est non pas : « Que peut faire Israël pour nous Juifs de la diaspora? »,  mais plutôt « Que puis-je faire, moi qui vis en diaspora, pour Israël? » Et la première chose à faire consiste à soutenir Israël envers et contre tout et tous, à lutter contre la désinformation, à donner aux non-juifs une image d’Israël aux antipodes de celle que diffuse la gauche, à être fiers de ce petit pays.

D’ailleurs, en y réfléchissant, quoi que vous disiez, vous êtes fiers d’appartenir au peuple juif. C’est ce qui me console et qui va sans doute vous surprendre car vous n’en êtes même pas conscients.

Car à travers vos critiques acerbes de l’État juif, vos condamnations calquées sur la gauche, vous révélez l’image que vous vous faites des Israéliens et du peuple juif : un peuple bien au-dessus des autres, un peuple dont tous attendent de lui qu’il frise la perfection, un peuple qui ne doit jamais prêter le flanc à la critique. Donc  en vérité, ce que vous révélez, c’est que vous êtes fiers d’appartenir à ce peuple. Et c’est le message que vous envoyez à la gauche du monde entier en vous posant en antisionistes, même si vous ne le voulez pas .Et c’est aussi sans doute pourquoi vous êtes nombreux à vous identifier comme Juifs au lieu de cacher votre identité comme le faisaient les Juifs honteux en Europe.

Hélas, on aurait aimé que votre fierté se traduise autrement qu’en une opposition féroce à l’État juif. Nous aurions aimé que vous vous posiez en ardents défenseurs, voire en représentants d’Israël au lieu de l’accabler de reproches non-fondés. Car Israël a besoin de nous, de vous, de tous les Juifs, peu importe le pays où ils vivent. Portez-vous donc au secours de la patrie de vos ancêtres au lieu de la salir par des propos inadmissibles !

Et je vais clore ce qui se voulait une chronique, mais qui s’apparente davantage à un pamphlet avec cette chanson que Gainsbourg écrivit en 67 et qui dit bien quel est notre rôle

Les Soldats et Le Sable

Oui, je défendrai le sable d’Israël,
La terre d’Israël, les enfants d’Israël;
Quitte à mourir pour le sable d’Israël,
La terre d’Israël, les enfants d’Israël;
Je défendrai contre tout ennemi,
Le sable et la terre, qui m’étaient promis
Quitte à mourir pour le sable d’Israël,
Les villes d’Israël, le pays d’Israël;
Tous les Goliaths venus des pyramides,
Reculeront devant l’étoile de David.

 

© Dora Marrache pour Europe-Israël

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 16 thoughts on “Lettre ouverte aux Juifs démocrates américains : Israël, ma fierté !

    1. Robert Davis

      L’auteur a raison, les Juifs de gauche anti Israel sont des RATS aux USA tout particulièrement.Israel est le sanctuaire des Juifs vouloir le détruire c’est renvoyer les Juifs aux fours. Ces couards qui prennent position contre pour se « protéger » sont à la fois stupides et couards: ce genre de gens sont les premiers tués qu’il y ait la guerre ou non. Ils croient se protéger mais c’est le contraire qu’ils obtiennent surtout pour leurs enfants. Je crois en fait qu’ils ne veulent protéger que eux-mêmes pas leurs enfants. Le rat bernie sanders qui ressemble même physiquement à un rat est tout à fait leur portrait!

    2. Robert Davis

      @Salmon : ces larves placent leur parti politique d’ailleurs devenu une vraie m. avant leur Judaisme!!! Je suis persuadé que vous ne faites pas cela et moi non plus. Si mon parti prend des positions immondes je le quitte et je garde mes idées, pas le contraire. Ce sont des couards qui ne pensent qu’à leur sécurité et en plus ils pensent MAL car même à des postes sensibles ce qui n’est pas le cas de la grande majorité, on n’a pas besoin de prendre postion contre Israel. Tout au plus on peut se taire si on est entouré de cons.

    3. yacotito

      Bien des juifs en diaspora ne sont pas conscients de leur situation, ils ont oublié l’histoire et seront donc condamnés à revivre les mêmes horreurs.
      Notre présence en terre chrétienne (bientot musulmane) malgré notre confort passager, n’est que provisoire. Il y eu dans le passé des périodes d’accalmie, auxquelles ont fait rapidement suite d’épouvantables pogromes qui nous ont obligés à nous réfugier ailleurs..

      Qu’est-ce que le sionisme, est-ce une tare, est-ce quelque chose dont on devrait avoir honte ? Le sionisme est la volonté d’un peuple de vivre sur la terre de ses ancêtres, c’est le sentiment d’attachement à ce petit bout de terre, si difficile à distinguer sur une carte tant il est petit et sur lequel, n’en déplaise à la gauche, il n’y a jamais eu d’état palestinien.
      Quoi de plus normal pour un peuple tant persécuté de retrouver sa terre, d’y poser le valises. quoi de plus normal pour une pays que de defendre ses frontières contre une invasion qui ne souhaite que le détruire et d’y commettre un holocauste ?
      Nous sommes liés à cette terre depuis des millénaire, et en comparaison, les américains n’ont que 300 ans d’histoire et eux par contre, ont décimé la population qui s’y trouvait.
      Notre choix est simple: soit de revenir en Israel, soit de disparaitre, par l’assimilation dans le meilleur des cas, par les pogromes dans le pire..Dans 50 ans, il n’y aura plus de juifs l’Europe islamisée, le tour viendra plus tard pour le nouveau continent, n’en doutez pas.
      Les juifs de gauche ont choisi la seconde option, moi, j’ai choisi la première.
      Que D. protège Israël, c’est ce que je demande silencieusement quand on dit le shama.

    4. Dora Marrache

      Bonjour, Salmon;

      « Merci » au nom de toutes les chroniqueuses et chroniqueurs de juger qu’ils n’ont pas à exprimer leur opinion. Vous avez tout à fait raison! Mais pourquoi vous êtes vous permis de porter sur ma chronique un tel jugement?

      J’ai l’impression que vous ne l’avez pas lue, ou que vous ne l’avez pas comprise. À moins que vous ne soyez vous-même gauchiste et que, par conséquent, vous ne supportez pas les amoureux inconditionnels d’Israël.

      Je me suis donné la peine de répondre à votre premier commentaire bien qu’il soit insultant . Mais sachez qu’à travers vos quelques mots vous avez révélé votre vision du monde et votre façon d’être au monde.

    5. ixiane

      Ces juifs démocrates sont très clairs : ce sont les rejetons des
      KAPOS d’Auschwitz qui tuaient leurs frères ! Ils sont l’horreur absolu !!
      Leur Chef , le milliardaire SOROS , est la Honte absolue !!

    6. Roland

      Excellente analyse, la majorité des juifs américains qui votent démocrate, un parti de plus en plus antiosioniste, et pro-islamiste, cherchent à être aimés par ceux qui veulent leur destruction. Ils sont certes « fiers de leur judéïté mais à condition que ce soit la judéïté qu’ils croient être aimée des non-juifs, celle des pogroms, des chambres à Gaz et des fours crématoires.
      C’est pourquoi ils n’acceptent pas qu’Israël aie vaincu, c’est à dire survécu à une guerre d’extermination. Cette survie de leur propre famille est incompatible avec le seul amour qu’ils recherhent, celui qui vient des bourreaux. .
      C’est cela la mentalité du juif de l’exil, c’est celle du complexe de Stockolm, avec l’argument de la « morale » pour couvrir cette immoralité et leur lâcheté. C’est cette mentalité qui a produit tant de kappos et de traitres. Je dois dire tristement que cette psychologie est aussi présente à gauche en Israël, avoir choisi une organisation terroriste pour gérer une population à quelques km de Jerusalem et Tel aviv est sucidaire. On est pas au dessus des autres moralement, lorsqu’on ne défend pas sa famille, et qu’on la sacrifie aux terroristes aux antisémites, aux nazis, on est au plus bas.
      https://perditions-ideologiques.com/

    7. Dora Marrache

      Cessez vos insultes, Salmon! Ne lisez pas mes articles car il me semble bien qu’ils vous perturbent profondément.

    8. KAZADO

      Je m’adresse à toi ( salomon ) qui es tu ? un guauchonazislamiste qui vient
      s’infilter pour casser un débat très intéressant, et très juste. Si tu n’a rien
      compris ou tu ne veux pas ! ne blesse pas la Personne qui écris cet information .
      Dora MARRACHE journaliste et écrivain très compétente et bien informée.

      Salomon si c’est bien vous ! adressez vos regret à Dora MARACHE . Merci

    9. Charles

      Ce message s’adresse à Europe Israë suite aux messages de Salmon. Je suis contre la censure, mais si vous ne modérez des messages de trolls qui ne savent exister que par des insultes et des grossièretés, vous n’aurez plus un forum mais une poubelle que personne n’ira regarder. Merci d’en tenir compte pour la qualité de ce site.

    10. Christian De Lablatinière

      @Salmon : arrêtez vos insultes, pour la dernière fois ou nous serons contraints de vous classer en indésirable

      Ne pouvez vous émettre une opinion construite en argumentant plutôt que des insultes stupides ????

      Montrez nous votre intelligence et argumentez ça changera

      L’article de Dora est excellent et reflète malheureusement ce que sont les juifs démocrates

    11. Marrache

      Mille mercis à ceux et celles qui ont laissé des commentaires et réagi aux insultes de Salmon.
      Je crois que le mieux est de l’ignorer, car lui répondre c’est lui accorder de l’importance qu’il (ou qu’elle) ne mérite pas.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *