toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Le Conseil des droits de l’homme de l’ONU, au parti-pris anti-israélien, est sur le point de publier une liste noire des entreprises israéliennes


Le Conseil des droits de l’homme de l’ONU, au parti-pris anti-israélien, est sur le point de publier une liste noire des entreprises israéliennes

Le Conseil des droits de l’homme des Nations Unies est sur le point de publier une liste noire des entreprises israéliennes opérant en dehors de la «ligne verte». 

Alors que le Haut Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme est sur le point de publier une liste noire des entreprises israéliennes opérant dans les territoires conquis par l’État juif lors de la guerre de 1967, il est à craindre que l’atmosphère anti-israélienne à l’ONU ne s’empire même le départ de Nikki Haley en tant qu’ambassadeur des États-Unis auprès de l’instance mondiale. Haley a démissionné le 31 décembre.

«L’ONU est plus que jamais à l’origine du cas d’Israël. Je pense que le départ de Haley joue un rôle », a déclaré Jenny Aharon, directrice du groupe des affaires publiques du Golden Gate et diplomate du Congrès juif mondial (WJC).

«Le Conseil des droits de l’homme des Nations unies est également prêt à condamner Israël plus que jamais auparavant», a-t-elle déclaré à World Jewish News.

En juin, les États-Unis ont annoncé qu’ils se retiraient du Conseil des droits de l’homme pour ce qu’ils appelaient une partialité chronique à l’égard d’Israël et un manque de réforme.

À l’époque, l’ambassadeur Haley a déclaré que « l’attention excessive et l’hostilité sans fin envers Israël sont une preuve évidente que le conseil est motivé par un parti pris politique, et non par les droits de l’homme« . Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu s’est félicité de la décision américaine de se retirer du conseil. .

Haley n’a pas été remplacé. Jonathan Cohen est son successeur par intérim.

«Israël a été distingué [au Conseil des droits de l’homme] en organisant une session extraordinaire intitulée » Point 7 « , qui oblige le Conseil à s’attaquer à la violation supposée des droits de l’homme par Israël », a déclaré Aharon, ajoutant que le soutien américain était particulièrement important, L’UE [Union européenne] n’a jamais condamné le parti pris scandaleux de l’ONU »

Le conseil a été créé en 2006. Des responsables de l’ONU ont déclaré que les États-Unis étaient le premier membre à se retirer du conseil.

Les États-Unis avaient notamment préconisé de faciliter l’expulsion des États membres qui avaient des antécédents en matière de droits de l’homme. À l’heure actuelle, un vote à la majorité des deux tiers des 193 membres de l’Assemblée générale des Nations Unies est nécessaire pour suspendre un État membre.

«Regardez la composition du conseil et vous constaterez un manque de respect effroyable pour les droits les plus fondamentaux», a déclaré Haley en juin, citant le Venezuela, la Chine, Cuba et la République démocratique du Congo.

© Sandra Wildenstein – Europe Israël News

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Avocate en droit international - Entre New York, Genève, Paris et Tel Aviv



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Le Conseil des droits de l’homme de l’ONU, au parti-pris anti-israélien, est sur le point de publier une liste noire des entreprises israéliennes

    1. Robert Davis

      On devrait appeler cette organisation merdique « les droits de l’homme niés ». Quant à leur liste, il faudrait PRIVILIGIER les entreprises qui y sont mentionnées.

    2. alauda

      En France, je ne connais que le PC et la CGT pour nous bassiner en permanence avec leurs campagnes d’affichage en faveur du drapeau 4 couleurs à triangle rouge. L’ONU est noyauté par le rouge idéologique.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    404 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap