toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

La seule préoccupation des gauchistes de Libération n’est pas de dénoncer l’antisémitisme mais au contraire de le couvrir


La seule préoccupation des gauchistes de Libération n’est pas de dénoncer l’antisémitisme mais au contraire de le couvrir

A quoi joue les gauchistes de Libé ? Déjà deux articles de Libération en moins de 48 heures publiés par le pseudo « Check News », non pas pour dénoncer l’antisémitisme, mais au contraire pour tenter de démontrer qu’en fait les mots « sale juif » n’ont pas été utilisés.

Rien d’étonnant venant d’un média gauchiste, islamo compatible, qui n’a de cesse de couvrir les excès de l’islam…

Dès le 17 février, c’est sous la plume d’un certain journaliste Jacques Pezet que Libé publiait un article pour tenter de prouver que les agresseurs d’Alain Finkielkraut n’avaient pas hurlés « sale juif ». Les journalistes de Libé, au lieu de dénoncer l’agression du philosophe, préfère tenter d’adoucir le caractère antisémite de cette agression en démontrant que Finkielkraut n’a pas été traité de « sale juif » comme l’affirmait Benjamin Griveaux, qui condamnait «la haine à l’état brut dans les rues de Paris contre Alain Finkielkraut hué aux cris de « sale Juif »».

S’appuyant sur la journaliste gauchiste, antisioniste bien connue, Aude Lancelin directrice du Média, Libé une fois de plus essaye de démontrer que les agresseurs de Finkielkraut avaient le droit d’être « contre le sionisme, c’est-à-dire contre l’idée d’un État juif, sans être contre le judaïsme et ceux qui le pratiquent.« 

Quand un islamiste hurle à Finkielkraut « la France est à nous, retourne à Tel Aviv » c’est bin de l’antisémitisme n’en déplaise à ce journaliste car il ne s’agit pas de critiquer la politique d’Israël, mais d’attaquer le judaïsme d’une personne et de l’assimiler à sa prétendue appartenance à l’Etat Juif.

Mais Libé ne s’arrête pas là ! Le lendemain le 18 février, le même Jacques Pezet, vraisemblablement un antisioniste acharné, s’en prenait à Ingrid Levavasseur qui avait déclaré avoir été traitée de « sale juive » lorsqu’elle a été agressée par des Gilets Jaunes lors de la manifestation de dimanche.

Cette fois, comme Ingrid Levavasseur n’est pas juive ni sioniste, Libé va tenter de prouver qu’elle n’aurait pas été traitée de « sale juive »… Comme si il fallait absolument couvrir les excès de certains excités de banlieues, d’origine maghrébine, qui auraient le « sale juif » facile…

Après cet article de Libé, Ingrid Levavasseur ne souhaitant pas faire l’objet de polémique s’est ravisée. Ainsi Libé a fait pression sur l’une des leaders des Gilets Jaunes pour « couvrir » des insultes antisémites…

Quoi que fasse Libé, il n’est plus à démontrer que l’antisionisme est le nouveau visage de l’antisémitisme, antisionisme auquel Libé contribue largement dans ses articles contre Israël.

Il n’est plus à démontrer non plus que s’il existe toujours un antisémitisme d’extrême droite, c’est bien l’antisémitisme d’extrême gauche et d’origine islamique qui sont les plus virulents et violents depuis les années 80 en France.

© Brigitte Finkelstein – Europe Israël News

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “La seule préoccupation des gauchistes de Libération n’est pas de dénoncer l’antisémitisme mais au contraire de le couvrir

    1. Robert Davis

      Et n’oublions pas l’antisémitisme/antisionisme du gouvernement qui finance ses merdias. Chaque fois qu’il ‘critique » Israel pour occuper son propre territoire car toutes les « critiques » se résument à cela sous des formes variées, l’antisémitisme reçoit une belle injection d’adrénaline et il le sait très bien, car même si macron et ses prédécesseurs sont des nuls dans tous les domaines ils savent choisir leurs mots et leur pr. En fait la pr de ce gouvernement EST EN AMONT DE TOUT.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap