toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

La commission parlementaire sur l’extrême droite voulait convoquer Marion Maréchal « savoureux d’être convoquée à une commission contre la violence par M’Jid El Guerrab, le député qui agresse son collègue à coups de casques »


La commission parlementaire sur l’extrême droite voulait convoquer Marion Maréchal « savoureux d’être convoquée à une commission contre la violence par M’Jid El Guerrab, le député qui agresse son collègue à coups de casques »

Mercredi 13 février au soir, Le Figaro annonçait que Marine Le Pen et Marion Maréchal allaient être convoquées par la commission d’enquête parlementaire sur la lutte contre les groupuscules d’extrême droite en France. Mais ce jeudi, ladite commission fait marche arrière.

Alors que Marion Maréchal et Marine Le Pen devaient prochainement passer devant la commission d’enquête parlementaire sur la lutte contre les groupuscules d’extrême droite en France, selon une information du Figaro, ce dernier révèle ce jeudi 14 février qu’il n’en sera finalement rien. À la suite de la publication de l’article du journal, la présidente de commission, Muriel Ressiguier, a indiqué à nos confrères que ces convocations n’étaient plus d’actualité en raison de leur « caractère politique » et de l’absence, désormais, de l’« effet de surprise ». Le député LREM Adrien Morenas, quant à lui, s’est fendu d’un communiqué pour évoquer ses doutes sur la neutralité de la commission dont il est le rapporteur. Il a notamment expliqué craindre de la voir « se transformer en vaudeville ».

« Faire un état des lieux »

La commission est présidée par Muriel Ressiguier, députée La France insoumise de l’Hérault, dont l’objectif est de « faire un état des lieux sur l’ampleur du caractère délictuel et criminel des pratiques des groupuscules d’extrême droite ». « Nous allons préparer un rapport et des propositions d’améliorations de notre arsenal juridique pour mettre fin aux activités de ces groupuscules et faire en sorte qu’ils soient mieux surveillés. Beaucoup de ces groupes, même lorsqu’ils font l’objet de dissolution, se reforment. Lors de nos auditions, on nous a donné l’exemple du groupe ‘Troisième voie’ qui est présent sur le territoire sous diverses formes depuis 1936 », avait expliqué l’un des membres de la commission, le député apparenté socialiste de la Loire, Régis Juanico, dans des propos rapportés par Le Figaro.

Et l’élu de justifier ces convocations alors que sont visés les groupes d’« ultradroite » : « Nous nous concentrons également sur les passerelles qui peuvent exister entre le RN et l’ultradroite ». « Nous regardons s’il y a une réelle étanchéité entre ces groupes et le parti, notamment ses ramifications avec le groupe des ‘Identitaires’. Le fait que Marion Maréchal ait ouvert son école à Lyon, ville où il y a une concentration de ces groupuscules, qui a été le fief d’un certain nombre de négationnistes, est intéressant », a précisé Régis Juanico.

« Je vais y aller et ils ne vont pas être déçus »

Comme elle l’avait affirmé au Figaro, Muriel Ressiguier croyait savoir que «bien qu’officiellement le RN nie tout lien avec eux, on sait qu’il y a des relations entre les élus et ces militants de l’ultradroite ». « Pour avoir un panorama complet, nous devons auditionner les institutions, des personnes issues de l’ultradroite, leurs victimes, des gens qui les combattent. On peut être amené également à voir des responsables du RN », avait-elle encore expliqué.

Marine Le Pen, de son côté, n’avait pas manqué de réagir dans les colonnes du quotidien. « La France Insoumise ne pourra plus accuser Emmanuel Macron de dévoyer les institutions puisqu’elle fait exactement la même chose. Elle mène un combat politique à ses adversaires à travers des institutions qui ne sont pas faites pour ça ! », avait tonné la présidente du RN, tout en précisant ne pas vouloir manquer la convocation. « Je vais y aller et ils ne vont pas être déçus. Je vais leur parler d’une vie entière passée à subir les violences de l’extrême gauche. Cela fera comme le procès en diffamation engagé par M. Baupin, qui s’est transformé en son propre procès », avait-elle déclaré.

La réponse cinglante de Marion Maréchal

Sur Twitter, Marion Maréchal avait elle aussi fustigé la nouvelle, estimant «savoureux d’être convoquée à une commission contre la violence par M’Jid El Guerrab, le député qui agresse son collègue à coups de casques ». Un rappel d’une altercation entre l’élu LREM et Boris Faure, le 30 août 2017. El Guerrab avait alors assené deux coups de casque au cadre du Parti socialiste, lui occasionnant un traumatisme crânien, une hospitalisation en soins intensifs et deux mois d’arrêt de travail.

Si les convocations ne sont pas encore parties, la commission entend conduire ses auditions jusqu’au 16 mai prochain. Elle rendra ensuite son rapport public le 11 juin prochain.

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 10 thoughts on “La commission parlementaire sur l’extrême droite voulait convoquer Marion Maréchal « savoureux d’être convoquée à une commission contre la violence par M’Jid El Guerrab, le député qui agresse son collègue à coups de casques »

    1. esther

      Et la passerelle entre cette vermine de députée, le groupe auquel elle appartient et les antisémites gaucho-musulmans qui insultent les juifs, attaquent les synagogues et commerces juifs comme à Sarcelles en 2014 et crient « Mort aux Juifs » quand ils ne tuent pas, dans les rues de Paris et de France, lors de manifestations pro-palestiniennes dans lesquelles on voit défiler toute cette crevure gauchiste ?? Quid de ces monstres antisémites soutenus par LFI à coté desquels cette gauche défile et s’encanaille ? Parce que là, ce n’est pas d’une passerelle, ni d’un pont dont il s’agit, mais d’un boulevard, d’une autoroute et de tout un réseau routier entre l’extrême gauche et les antisémites musulmans.

    2. LeClairvoyant

      Bien parlé Esther
      Il y a toutes les violences des banlieues au quotidien des gauchistes et musulmans, qui veulent faire oublier, en agitant le chiffon rouge de l’ultradroite, qui est plus respectueuse de la démocratie, que le reste des partis, parfois antisémites, antinationales et antifrançais, dans bien de circonstances.

    3. Alain

      Eh bien oui Cyrano ! On compte sur vous pour apporter du bois.
      La haine antijuive de l’extrême gauche et de LFI n’est plus à démontrer. Haine partagée par une bonne partie de la gauche traditionnelle . Bien sûr l’extrême droite n’ est pas en reste mais depuis des décennies des juifs ont été tués par des islamistes soutenus par les islamogauchistes.

    4. Vov

      Et qui aurait pensé que nous allions nous retrouver dans le camp des Le Pen pour être protégés par ces super « démocrates » ?

      Mais que personne n’oublie ce qu’était le national – socialisme !!!

    5. Vov

      Depuis combien de temps et sous différents pseudos je dis aux lecteurs de ce blog de fuir en Israël ?

      Lors de mes premiers appels, mon appartement coûtait 200’000 euros, maintenant il vaut 4 fois plus !

      Et vos biens immobiliers en France, de combien sont-ils montés ?

    6. Moka

      [email protected] pour aller vivre en Israël pour retrouver ceux que vous avez fuis et qui seront bien pire.Mais beaucoup d israéliens meurent chaque année dans des attaques de terroristes muzz sont cette jeune fille de 19 ans violée et décapitée. Je sais que cette terre appartient aux juifs mais tant que l immonde islam continuera à exister les juif où qu ils soient seront toujours sous la menace ainsi que ceux qui rejettent cette pourriture d idéologie .

    7. IFENJC42

      Un livre écrit voilà de nombreuses années « Laisse mon Peuple aller » traite de la volonté de D.ieu du retour de TOUT son peuple sur la Terre Promise : Israël avant que reprennent les persécutions contre le Juifs…..RIEN N’EST HASARD !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap