toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Hausse du nombre de sans-abri à Paris : 3 622 SDF dénombrés contre 3035 en 2018. Mais le gouvernement préfère loger les migrants…


Hausse du nombre de sans-abri à Paris : 3 622 SDF dénombrés contre 3035 en 2018. Mais le gouvernement préfère loger les migrants…

Lors de la seconde édition de la Nuit de la solidarité du 7 au 8 février, des bénévoles ont recensé 3622 sans-abri dans les rues de Paris, contre 3035 l’année précédente.

1 700 Parisiens bénévoles ont arpenté les rues de la capitale dans la nuit du 7 au 8 février et ont dénombré 3 622 sans-abri, lors de la seconde édition de la Nuit de la solidarité. L’an dernier, le décompte était de 3 035 sans-abris, mais cette année, il faut prendre un compte le fait que de nouveaux périmètres, tels que des talus et des halls d’immeubles, ont été explorés.

Sans surprise, la plupart des sans-abri se concentrent dans les arrondissements périphériques. Dans le XVIIIe arrondissement ont été recensés 421 sans domicile fixe (SDF), près du double du décompte de l’an dernier, évalué à 286. Un constat similaire est établi dans le XIXe, dans lequel 318 sans-abris ont été dénombrés, contre 215 lors du premier décompte, après la fermeture d’un centre d’accueil temporaire.

Le XIIe compte 140 personnes (contre 125 en 2018), le XIIIe, 80 personnes (contre 72 l’an dernier). En revanche, la situation est moins critique dans le Xe, où 127 SDF ont été dénombrés, contre 247 l’année précédente. Cette diminution pourrait être attribuée au démantèlement de nombreux campements de migrants sur le quai de Jemmapes ou à proximité du centre d’accueil de demandeurs d’asile (CADA) de l’arrondissement.

Pourtant, le nombre de places d’hébergement dans la capitale est lui aussi en hausse. Dominique Versini, adjointe à la solidarité de la mairie de Paris, l’a confié à l’AFP : «Malgré l’ouverture de 3 000 places d’hébergement supplémentaires par l’Etat et la Ville, on voit que les chiffres restent assez stables et qu’il n’y a pas de baisse du nombre de personnes à la rue.» En 2019, Paris affiche 24 400 places d’accueil, contre 21 500 l’an dernier lors de la première édition de la Nuit de la solidarité, mais elles sont loin de pouvoir répondre à tous les besoins.

Frédéric Hocquard, adjoint à la mairie de Paris à la vie nocturne et diversité de l’économie culturelle, a déploré un «signe de plus de l’aggravation de la précarité sociale et économique dans notre pays».

Lire aussi :

Macron : « Je n’ai pas pris l’engagement qu’il y ait zéro SDF, j’ai dit que je souhaitais que les migrants soient accueillis », en 2017 il affirmait le contraire (Vidéos)

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Hausse du nombre de sans-abri à Paris : 3 622 SDF dénombrés contre 3035 en 2018. Mais le gouvernement préfère loger les migrants…

    1. Robert Davis

      « Je n’ai pas dit que je veux que les gens soient égorgés j’ai dit que je veux beaucoup de mus »…

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *