toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Gaza : Le Hamas promet 300 shekels aux enfants s’ils sont blessés lors des affrontements à la frontière


Gaza : Le Hamas promet 300 shekels aux enfants s’ils sont blessés lors des affrontements à la frontière

Le Hamas promet 300 shekels (73 euros) à tout enfant qui serait blessé dans les manifestations qui se déroulent régulièrement le long de la frontière entre Gaza et Israël.

C’est ce qu’a révélé jeudi l’armée israélienne après que des soldats ont entendu cette promesse émise depuis des hauts-parleurs à Gaza confirmant ainsi un rapport de la chaîne publique Kan.

L’armée israélienne a dépêché des traducteurs pour comprendre exactement ce que disait les messages sonores après avoir récemment remarqué que de plus en plus d’enfants se rendaient sur les lieux des affrontements entre les soldats israéliens et les émeutiers palestiniens.

Contacté par plusieurs médias, le Hamas a refusé de réagir à ces allégations.

En mars 2018, le groupe terroriste Hamas, ainsi que d’autres factions politiques palestiniennes, ont lancé une mobilisation appelée « Grande marche du retour », qui se traduit par de violentes manifestations à la frontalière chaque semaine, au cours desquelles l’armée israélienne répond à des jets de pierres et de cocktails Molotov, ainsi qu’à des tentatives d’infiltrations de Palestiniens sur le territoire israélien.

Les organisateurs de cette mobilisation affirment qu’elle vise à obtenir le retour des réfugiés palestiniens et de leurs descendants sur des terres faisant désormais partie d’Israël, et à faire pression sur l’État juif pour qu’il lève ses restrictions sur la circulation des personnes et des biens à destination et en provenance de l’enclave côtière.

Israël accuse le Hamas, au pouvoir à Gaza, d’instrumentaliser la protestation et assure ne faire que défendre sa frontière.

Hazem Qassim, un porte-parole du Hamas, avait révélé en avril 2018 que le groupe terroriste versait respectivement 200 et 500 dollars aux Palestiniens blessés modérément et gravement dans les manifestations. Cependant, Qassim n’a pas précisé à l’époque si le Hamas continuerait à verser des indemnités aux Palestiniens blessés.

Depuis le début de la mobilisation, près de 3.000 enfants ont été blessés lors des manifestations, a déclaré un responsable du ministère de la Santé dirigé par le Hamas dans un entretien téléphonique.

La semaine dernière, de nombreux enfants palestiniens ont été blessés dans des affrontements nocturnes avec les forces de sécurité israéliennes, a ajouté le responsable.

Learn Hebrew online

Les groupes opérant de nuit ont brûlé des pneus, déclenché des engins explosifs, braqué des lasers sur des soldats israéliens de l’autre côté de la frontière pour les aveugler et tenté de franchir la barrière de sécurité.

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Gaza : Le Hamas promet 300 shekels aux enfants s’ils sont blessés lors des affrontements à la frontière

    1. Malcolm Ode

      L’ignominie de l’islam et du « fake » palestinien n’a pas de limite : c’est pas cher payé 300 shekels aux enfants qui affrontent la mort en espérant n’être « que blessé » … pour l’endoctrinement et la propagande qui leur permet ensuite de manipuler leurs « frères » maintenus dans la misère et prêts à mourir pour 300 shekels, puis à manipuler le monde entier.

      On dirait ce début de « La guerre du feu » (film) où des primitifs simiesques gesticulent, grondent, provoquent… Heureusement, ils ont aujourd’hui en face d’eux, l’humanité, que représente très honorablement bien Israël.

      Israël doit mener la suite comme un joueur d’échec insensible à la guerre psychologique et aux pressions internationales, ne plus tomber dans les pièges des musulmans et faire les coups qui mènent à la victoire pendant que c’est encore possible, car la perfidie de ses adversaires est « sans limites ». Imaginez : envoyer ses propres enfants à la mort et être fiers quand ils sont tués!!! C’est pour le moins inhumain. AUCUN ANIMAL SUR TERRE NE FAIT « ÇA ».

      Satané Allah!

    2. HENRIETTE Irène

      Que font des enfants aux endroits dangereux ????? Qui les y poussent.
      Ils n’ont vraiment pas honte de mettre en avant leurs propres enfants. Et s’ils sont morts…… « ils » vont payer l’entrée au paradis ?
      Pauvres enfants qui sont toujours les boucs émissaires de beaucoup de situations dans le monde.

    3. Marianne

      300 shekels ?????
      Mais c’est la monnaie d’Israël ! Ces merdes n’ont même pas leur propre monnaie???

      Salmon et Irène, je m’en fous que ce soit des enfants. Cà, c’est leur problème et leur karma ………………

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *