toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Finkielkraut insulté de « Sale sioniste de merde » : des députés reprennent notre idée et vont proposer une loi assimilant l’antisionisme à l’antisémitisme


Finkielkraut insulté de « Sale sioniste de merde » : des députés reprennent notre idée et vont proposer une loi assimilant l’antisionisme à l’antisémitisme

Hier plusieurs organisations, dont Europe Israël, lançaient une pétition afin que l’antisionisme soit assimilé à de l’antisémitisme. Sous l’impulsion d’un député LREM, les membres du groupe d’étude sur l’antisémitisme ont eu la même idée et devraient soumettre un texte pour que l’antisionisme soit reconnu comme un délit.

«Notre groupe d’étude [sur l’antisémitisme] à l’Assemblée nationale portera une initiative forte dans les prochains jours pour que l’antisionisme soit reconnu et puni en France pour ce qu’il est : de l’antisémitisme !», a annoncé sur Twitter le député La République en marche (LREM) Sylvain Maillard le 16 février. Le président du groupe d’étude a accompagné son message de la citation «sale sioniste de merde», une injure lancée à l’encontre du philosophe Alain Finkielkraut le 16 février à Paris, lors de l’acte 14 des Gilets jaunes.

Concrètement, «une résolution ou une proposition de loi pour que l’antisionisme soit reconnu comme un délit au même titre que l’antisémitisme» devrait être proposée le 19 février par des députés de différents partis, selon une information de France info.

 

Des députés de tous bords proposeront, mardi 19 février, une résolution ou une proposition de loi pour que l’antisionisme soit reconnu comme un délit au même titre que l’antisémitisme, selon les informations recueillies par franceinfo lundi 18 février.

« La haine d’Israël est une nouvelle façon de haïr les juifs »

Ce « groupe d’études » travaille depuis des semaines sur le sujet. Son président, le député LREM de Paris Sylvain Maillard, estime que « la haine d’Israël est une nouvelle façon de haïr les juifs ». « On peut critiquer le gouvernement d’Israël, mais pas remettre en cause l’existence même de cet Etat. Personne ne remet en question l’existence de l’Etat français ou de l’Etat Allemand », explique-t-il.

Les députés rendront leur décision mardi

Il va donc proposer à la trentaine de députés de son groupe d’études, des élus de tous les partis, de choisir entre les deux formules : une résolution votée par l’Assemblée nationale pour marquer une prise de position, ou une proposition de loi qui sera, selon Sylvain Maillard, plus longue à mettre en oeuvre. Ils rendront leur décision mardi après-midi, avant le discours d’Emmanuel Macron au dîner du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif) mercredi soir.

Le week-end dernier le parquet de Paris a ouvert une enquête pour les injures antisémites adressées au philosophe et académicien Alain Finkielkraut en marge d’une manifestation de « gilets jaunes ». « Barre-toi, sale sioniste de merde », ont notamment crié plusieurs manifestants.

Signez la pétition ici

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Finkielkraut insulté de « Sale sioniste de merde » : des députés reprennent notre idée et vont proposer une loi assimilant l’antisionisme à l’antisémitisme

    1. Hank

      Les députés de la France Insoumise foutent leur merde antisémite comme d’habitude, à cause de leurs protestations, cette question va être réexaminée, et vu qu’en France l’extrême gauche antisémite fait la pluie et le beau temps…c’est pas gagné mais j’espère avoir tort.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    75 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap