toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Eurovision 2019 : quand Bilal Hassani défendait Dieudonné et accusait Israël de “crime contre l’humanité”


Eurovision 2019 : quand Bilal Hassani défendait Dieudonné et accusait Israël de “crime contre l’humanité”

La jeune star queer a été épinglée pour d’anciens tweets, publiés en 2014, dans lesquels il dénonce l’État hébreu et prend parti pour l’humoriste controversé. 

Tout juste nommé pour aller représenter la France lors du Concours Eurovision 2019 en mai prochain, Bilal Hassani suscite déjà la polémique. En cause, selon la chaîne de télévision i24news, certains tweets publiés sur le réseau social en 2014, alors qu’il était âgé de 14 ans, à l’encontre d’Israël et des critiques de l’humoriste Dieudonné, condamné à de multiples reprises pour antisémitisme.

« Apprenez la vérité »

Les propos qui lui sont reprochés avaient été tenus sur Twitter pendant l’été 2014, période de tensions entre les autorités israéliennes et celles de la bande de Gaza. Bilal Hassani avait alors déclaré que l’État hébreu s’était rendu coupable, selon lui, de « crimes contre l’humanité ». Quelques mois plus tôt, en janvier 2014, il avait fustigé la manière dont les journalistes de l’émission « Le Grand Journal », diffusée sur Canal+, avaient décrit l’humoriste Dieudonné. « Parlez pas comme ça de Dieudonné alors que vous allez chercher vos infos dans les poubelles, apprenez la vérité », avait-il lâché. Des tweets tendancieux depuis supprimés par le jeune artiste, qui a eu vent de leur apparition dans les médias, sans donner davantage d’explications.

Cette polémique tombe mal pour le jeune chanteur, qui avait confié avoir été inspiré par la drag queen autrichienne Conchita Wurst, lauréate de l’édition 2014 du concours. Pour cause, c’est en Israël, pays vainqueur de l’Eurovision 2018, qui accueillera l’événement cette année. Bilal Hassani avait d’ailleurs confié jeudi avoir hâte de « visiter Tel-Aviv », ville où se déroulera la compétition.

En début de semaine, des militants LGBT, vent debout contre les « multiples attaques homophobes, transphobes et racistes » dont Bilal Hassani est victime depuis plusieurs jours, avaient appelé leur idole à boycotter le concours en raison de la localisation« Continue de chanter librement, mais en respectant la dignité et la liberté du peuple palestinien ! Bilal Hassani, ne chante pas pour l’apartheid israélien ! », avaient exhorté les militants dans un courrier.

>>>Lire aussi : Les homosexuels gauchistes d’Act Up appellent au boycott d’Israël, seule démocratie du Moyen Orient où les homos vivent en paix !

« Ces propos, c’est pas les miens »

Bilal Hassani a fini par sortir de son silence en début de soirée. Dans une vidéo publiée sur Twitter, il s’exprime face caméra sur la polémique et tente de se justifier face à « tous ces mensonges ». « Ces propos, c’est pas les miens. C’est ni mes écrits ni mes pensées », assure-t-il, arguant avoir partagé à l’époque son compte Twitter avec des tiers. « Quand j’avais 14 ans, mon compte Twitter, j’étais pas le seul à y avoir accès. Il y avait plusieurs personnes qui avaient mon mot de passe et il s’est passé des choses qui étaient hors de mon contrôle et de ma connaissance », explique-t-il, regrettant ne pas avoir « nettoyé » et « vérifié » son compte depuis.

S’il évoque « une erreur de [sa] part », il n’hésite pas à fustiger « les haters » – les haineux, en français – et « les personnes hyper malintentionnées », qui selon lui propagent « des fake news ». « Même si c’était quelque chose qui était vraiment arrivé, ce que je dirais c’est que j’avais 14 ans et qu’on peut tous faire de grosses, grosses bêtises », fait-il valoir, évoquant des propos pas en accord avec ses « valeurs ». Et de conclure : « On devrait tous pouvoir vivre en paix et partager nos cultures malgré les différences de sexe ou de religion ».

Valeursactuelles

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 14 thoughts on “Eurovision 2019 : quand Bilal Hassani défendait Dieudonné et accusait Israël de “crime contre l’humanité”

    1. Circonstances exténuantes

      Drôle de style : pendant les tensions qui opposaient les autorités israéliennes à « celles » de la bande de Gaza.
      Pourquoi cette langue fuyante ? Le Hama est une organisation terroriste reconnue et dénoncée comme telle sur la scène internationale.
      Qui donc prend tellement de pincettes avec un « celles » frileux?

    2. LeClairvoyant

      Bilal H
      Aux rois de la haine y du mensonge, on les attrape comme aux mouches à la tapette, avant son envol;
      La France, fera mieux de l’envoyer chanter a Gaza qu’en Israël !!!

    3. Boissonneault

      j’adore ce bilal … il ou elle est juste un antisémite de plus mais une chose est sûr est que cette personne ignore ce que les islamistes font a la communauté LGBT bref les islamistes les tortures et les tuent ….. et pourtant cette LGBT choisi les islamistes au lieu de choisir Israel qui les reconnait dans leurs droits …. donc ma fille ou mon garçon va donc visiter téhéran ou le yémen et ensuite tu nous comprendra …. bon voyage

    4. Salmon

      Il n y a pas à tortiller mbala doit être éliminer de la terre
      Combien de petits…. Va t il embrigader avec son antisémitisme antisionisme et anti français ?

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *