toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Donald Trump nomme la diplomate Kelly Knight Craft ambassadrice des Etats-Unis à l’ONU


Donald Trump nomme la diplomate Kelly Knight Craft ambassadrice des Etats-Unis à l’ONU

ÉTATS-UNIS – Le président américain Donald Trump a nommé ce vendredi 22 février la diplomate Kelly Knight Craft au poste d’ambassadrice américaine auprès des Nations unies pour remplacer Nikki Haley, après le désistement surprise d’une première remplaçante nommée à ce poste par le président, l’ancienne porte-parole du département d’État américain, Heather Nauert.

Kelly Knight Craft est actuellement ambassadrice au Canada. « Kelly a fait un travail extraordinaire pour représenter notre Nation et je ne doute pas que, sous sa direction, notre pays sera représenté au plus haut niveau« , a tweeté Donald Trump en annonçant sa nomination.

Kelly Knight Craft est ambassadrice au Canada depuis 2017. Elle avait auparavant fait partie de la délégation américaine à l’ONU lors de la présidence de George W. Bush,. Elle et son mari sont deux des plus importants donateurs pour le parti républicain dans le Kentucky.

Craft, originaire du Kentucky, était membre de la délégation américaine à l’Assemblée générale des Nations Unies sous l’administration du président George W. Bush. Elle est également amie avec l’épouse de McConnell, la secrétaire aux transports Elaine Chao, et a remercié Chao pour son « amitié et son soutien de longue date » lors de son assermentation en tant qu’ambassadrice.

En tant qu’ambassadrice des États-Unis au Canada, elle a joué un rôle dans la facilitation de l’accord commercial États-Unis-Mexique-Canada, une refonte de l’Accord de libre-échange nord-américain.

Trump avait également envisagé l’ambassadeur américain en Allemagne Richard Grenell et l’ancien candidat au Sénat américain John James du Michigan.

Kelly Knight Craft s’était fait remarquer l’an dernier quand elle avait indiqué croire aux « deux côtés de la science » sur la question du réchauffement climatique. « Je pense que les deux côtés ont leurs propres résultats de leurs études, et j’apprécie et respecte les deux côtés de la science », avait-elle dit lors d’une interview à CBC. Son époux, Joseph Craft, a fait fortune dans la production de charbon.

Sa nomination doit être confirmée par le Sénat.

Heather Nauert, ancienne journaliste et porte-parole du département d’État américain, choisie en décembre par Donald Trump pour occuper ce poste, a annoncé il y a une semaine avoir renoncé à se porter candidate. « Ces deux derniers mois ont été éprouvants pour ma famille, et c’est pourquoi il vaut mieux pour ma famille que je renonce », a déclaré dans un communiqué cette ex-présentatrice de la chaîne de télévision Fox News.

Sur les traces de Haley

Haley a annoncé sa démission surprise en octobre, et a déclaré qu’être ambassadeur à l’ONU avait «été un honneur de toute une vie».

Learn Hebrew online

Elle a cité le fait de repousser le parti pris anti-Israël à l’ONU comme l’une des principales réalisations de son mandat. Elle a également félicité Trump d’avoir déplacé l’ambassade américaine en Israël à Jérusalem.

« Si vous regardez le parti pris anti-Israël et la force et le courage dont le président a fait preuve lors du déménagement de l’ambassade. »

Haley a également souligné son travail avec Jared Kushner, conseiller spécial et beau-fils de Trump, sur le plan de paix israélo-palestinien du gouvernement Trump.

«Regardons ce que nous avons fait sur le plan de paix pour le Moyen-Orient. C’est incroyablement bien fait », a-t-elle déclaré. « Jared est un génie tellement caché que personne ne comprend. »

Elle a insisté sur le fait qu’elle resterait fidèle à Trump.

«Les pays peuvent ne pas aimer ce que nous faisons, mais ils respectent ce que nous faisons», a-t-elle déclaré, faisant écho à l’objectif souvent déclaré du président de rendre les États-Unis une présence plus musclée sur la scène internationale.

Elle a énuméré les politiques bellicistes visant à faire pression sur l’Iran et les Palestiniens, ainsi que le rayonnement diplomatique révolutionnaire en Corée du Nord.

«Toutes ces choses ont fait une énorme différence dans la position des États-Unis, mais je peux vous dire que les États-Unis sont à nouveau forts. Les États-Unis sont forts d’une manière qui devrait rendre tous les Américains fiers », a déclaré Haley.

Nikki Haley, ambassadeur des États-Unis aux Nations Unies, prend la parole lors de la conférence sur les politiques du Comité américain des affaires publiques israéliennes (AIPAC) à Washington, DC, le 5 mars 2018. / AFP PHOTO / Nicholas Kamm)

Haley a déclaré qu’elle n’avait pas l’intention de se présenter à la Maison-Blanche en 2020.

Dans sa lettre de démission, elle a déclaré vouloir retourner dans le secteur privé.

Danny Danon, ambassadeur d’Israël aux Nations Unies, a remercié Haley pour son soutien à Israël, qui, selon lui, a contribué à changer le statut de l’État juif au sein de l’organe mondial. «Merci de rester avec la vérité sans crainte. Merci de représenter les valeurs communes à Israël et aux États-Unis », a-t-il déclaré dans un communiqué.

«Où que vous soyez, vous continuerez à être un véritable ami de l’État d’Israël», a ajouté Danon.

Haley était une star de la communauté pro-israélienne de centre-droit et a toujours été applaudie à la conférence annuelle sur la politique menée par le Comité américain des affaires publiques israéliennes. Elle doit prendre la parole lors de la conférence 2019 de l’AIPAC le mois prochain, a annoncé vendredi le lobby pro-israélien.

© Sandra Wildenstein – Europe Israël News

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Donald Trump nomme la diplomate Kelly Knight Craft ambassadrice des Etats-Unis à l’ONU

    1. esther

      Je suis encore triste du départ de Nikki Haley.

      PS : Au Tournoi de Six Nations, la France a enfin gagné un match.

    2. Boissonneault

      nous avons connu la championne des championnne avec Nikki haley , cette grande Dame a elle seule ce battait a chaque jour contre une machine immense de corruption …. maintenant sa remplacante a la barre très haute pour être son égal

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *