toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Après le meurtre abject d’une adolescente israélienne, des solutions radicales s’imposent


Après le meurtre abject d’une adolescente israélienne, des solutions radicales s’imposent

Jeudi dernier, le corps sans vie d’ Ori Ansbacher , 19 ans, a été retrouvé nu et lardé de coups de couteaux près du zoo de Jerusalem . Le monstre coupable de cet acte ignoble a été arrêté un jour après (près d’une mosquée à côté de Ramallah) grâce à un remarquable travail des services de sécurité de l’État juif. Le responsable de ce crime particulièrement abject s’appelle Arafat Arfayia, affilié au Hamas et ancien détenu dans les prisons israéliennes (il n’est pas exclu que d’autres arrestations soient opérées).
Il n’ empêche que le mal est fait et que la liste des meurtres de Juifs perpétrés lors d’attentats en Israël par les Arabes ne cesse de s’allonger, et ce, en particulier depuis les frauduleux Accords d’Oslo signés en 1993 . En effet, on dénombre plus de 2000 morts et plus de 6000 blessés (!) israéliens depuis la signature de ce prétendu «processus de paix » que l’oligarchique et félonne gauche israélienne a imposé au peuple. Pourtant, dès le 10 septembre 1998, le Bureau de presse du gouvernement israélien communiquait le fait suivant, : « 5 ans après la signature des Accords d’Oslo, plus d’Israéliens ont été tués par les terroristes palestiniens que pendant les 15 ans qui ont précédés ces mêmes Accords ». Cela n’a pourtant pas dissuadé les différents gouvernements israéliens de poursuivre ce prétendu « processus de paix » .

Malheureusement, les assassinats de Juifs en Israël continueront car Israël ne veut pas s’attaquer aux racines du mal. Les ennemis sont pourtant identifiés mais pour des raisons que l’on nomme pudiquement «politiques», les gouvernants israéliens et les responsables des forces de sécurité continueront, tout en le déplorant officiellement, de laisser en paix les vrais responsables de ces attentats que sont les dirigeants de l’autorité Palestinienne, avec en tête bien évidemment, Mahmoud Abbas, ainsi que les chefs du Hamas et ceux qui les soutiennent (l’Iran, la Turquie et le Qatar en particulier). Il est urgent que l’État juif et les USA de Donald Trump lancent une  très large opération combinée pour détruire la menace existentielle que représente l’Iran, et ce par le bombardement des infrastructures stratégiques de la république islamique  ainsi que par la destruction de ses réseaux de communication par le biais d’une cyber attaque d’envergure gigantesque . Détruire le régime des ayatollahs et des Pasdarans aura comme conséquences hautement bénéfiques de faire disparaître le Hamas, le Hezbollah et surtout la menace nucléaire qui pèse sur Israël.

Nous savons que la plupart des terroristes viennent de territoires qui se trouvent situés en Judée-Samarie («Cisjordanie») sous le contrôle de l’Autorité Palestinienne, et pourtant Mahmoud Abbas et ses lieutenants restent intouchables. Pis ! Faisant fi des expériences catastrophiques du passé, de nombreux anciens responsables des forces de sécurité israéliennes prônent l’abandon aux Arabes de parties, voire de toute la Judée-Samarie (region pourtant hautement stratégique pour Israël) afin d’obtenir un utopique règlement pacifique du conflit (ce déni de l’empirisme le plus élémentaire relève, selon moi, de la psychiatrie lourde) . Pourtant, comme le faisait si pertinemment remarquer en 1992 l’ancien chef d’ État-Major de Tsahal, le légendaire général Rafoul Eitan (1929-2004) : « Le concept qui consiste à donner des territoires en vue d’obtenir la paix fut utilisé par Adolphe Hitler quand il promit aux Français et aux Britanniques qu’il ne déclencherait pas de guerre en Europe si on lui laissait prendre le contrôle de la région des Sudètes en Tchécoslovaquie. Le résultat de cette action de faiblesse sera fatale (…). Israël ne peut pas se permettre une erreur de jugement similaire . » (Raful Eitan, A soldier’s story )

Alors, quoi faire ? Tout d’abord il faut s’attaquer aux propagandistes et idéologues les plus influents qui alimentent la haine d’Israël et des Juifs : le Mossad dans les années 1970 l’avait compris, lui qui tenta -par exemple- de neutraliser en 1972 à Beyrouth , Bassam Abou Sharif (il fut grièvement blessé), l’un des responsables de la propagande au sein du Front Populaire de Libération de la Palestine (FPLP) et de l’OLP. Le directeur du Mossad de l’époque, Zvi Zamir, expliqua plus tard que «ses mots étaient plus dangereux que des balles »
Rappelons que le centre du mouvement de propagande antisémite BDS se trouve situé à Ramallah, le fief de l’autorité Palestinienne…

Israël a aujourd’hui choisi de façon pathétique et inféconde la voie des tribunaux pour s’attaquer à ce mouvement antisémite au lieu de mener des actions plus radicales comme le faisait encore le Mossad dans les années 1970 et 1980…
Le gouvernement doit faire fi des décisions de la Cour Suprême (cette dernière n’ étant pas élue par le peuple souverain n’a aucune légitimité pour prendre des décisions concernant des affaires inhérentes à la politique et à la sécurité du pays) en dissolvant les ONG subversives, telles que B’Tselem, Breaking the silence et Chalom Archav, qui tentent de saper la démocratie israélienne en soutenant les ennemis du peuple juif grâce à des financements étrangers venant de fondations et d’ États antisionistes/antisémites.

Pourquoi les télévisions du Hamas et de l’autorité Palestinienne ne sont-elles pas systématiquement détruites ou au moins brouillées par la cyber-armée d’ Israël ? Internet devraient être coupé dans les foyers «palestiniens », en Judée-Samarie et à Gaza, pour interdire les imams et les propagandistes de pouvoir atteindre leur audience (comme les Chinois le font dans leur pays). Israël est capable d’utiliser des méthodes techniques telles que le DNS poisoning, ou de bloquer l’accès à des adresses IP, etc.  Même si la cyber-propagande ne peut pas être totalement éliminée , elle sera fortement diminuée.

À chaque attentat des mesures de punitions collectives doivent être prises comme la coupure d’électricité pendant deux semaines dans le village ou la ville d’ où proviennent les terroristes/djihadistes, l’interdiction pour les habitants d’utiliser leur véhicule, une démultiplication des checkpoints, etc.
L’habitation du terroriste devra être détruite sans que la justice israélienne, inféodée à la gauche pacifiste et bêlante, ne puisse émettre des reserves (parfois c’est le gouvernement qui rechigne !). Il faut faire en sorte que les auteurs de crimes contre les Juifs soient non pas arrêtés mais systématiquement éliminés physiquement par les forces de sécurité (quand il est évidemment avéré que la personne recherchée est bien coupable). Il faut interdire à tout parti politique antisioniste d’être représenté au Parlement israélien. Comment un État peut-il accepter d’avoir des élus qui soutiennent officiellement ses ennemis comme c’est le cas en Israël avec les partis arabes et l’extrême gauche représentée par le Meretz ? La démocratie n’est pas un but en soi ; elle n’a aucune valeur si elle ne sert pas l’ intérêt général (pour ma part, je réprouve donc la démocratie libérale, mais je soutiens la démocratie républicaine) !

Israël doit mener une grande opération antiterroriste de type ‘’Rempart’’ comme en 2002, lorsque Yasser Arafat et son gang de tueurs psychopathes furent assiégés par les forces israéliennes.
Il faut pareillement isoler physiquement le chef de l’Autorité Palestinienne qui ne cesse d’attaquer Israël sur la scène internationale, de mener des campagnes incessantes d’incitations haineuses contre les Juifs et dont l’organisation rétribue et assiste juridiquement les terroristes et leurs familles.
Mahmoud Abbas et ses lieutenants doivent donc être mis en résidence surveillée et tous leurs moyens de communications coupés. La communauté internationale deviendra hystérique mais Israël devra se montrer intraitable (pour une fois…).

Nous sommes au début d’ un combat à mort : les menaces iraniennes d’annihilation de l’ État hébreu sont de plus en plus répétées et deviennent de plus en plus concrètes, de plus un antisémitisme virulent repandu sur presque tous les continents met les Juifs de la diaspora dans une situation de plus en plus dangereuse .

Il faut affirmer aussi que si le Hezbollah attaque Israël avec son arsenal de 120 000 missiles, l’État juif ne subira pas, ni ne tergiversera pas, mais frappera le Liban à l’aide de bombes atomiques tactiques ! Il faut suivre le concept français d’armes nucléaires appelées « préstratégiques» , ayant un rôle d’ultime d’avertissement avant l’emploi d’armes nucléaires stratégiques.
Israël doit courir le risque d’un isolement diplomatique temporaire quasi-total , tout en annonçant que si l’ État juif voit son existence menacée de quelque manière que ce soit, l’option nucleaire stratégique sera mise sur la table: nous verrons alors si la « cause palestinienne » sera encore une priorité lorsqu’ il faudra choisir entre les imposteurs de l’histoire que sont les «Palestiniens » et le chaos généralisé !
Même la Chine et les Russes qui sont – à la différence de l’Iran – des États rationnels chercheront à calmer le jeu pour éviter un embrasement général, et c’est sur le monde arabo-musulman qu’ils feront pression afin que cessent les attaques anti-israéliennes car, pour peu de temps encore, Israël garde un avantage militaire qui lui donne des atouts importants.

Le monde choisira-t-il de vivre en paix en laissant enfin tranquille Israël, ou préféra-t-il entrer dans un engrenage de destructions apocalyptiques au nom de la pitoyable « cause palestinienne» qui n’est en fait que le prétexte d’une guerre qui ne dit pas son nom contre les Juifs ? Israël n’a plus le choix et doit être perçu, comme le disait Moshe Dayan ,alors ministre de la défense, : «comme un chien fou, trop dangereux pour être inquiété » !

© Frédéric Sroussi (journaliste-essayiste) pour Europe-Israël.org

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Frédéric Sroussi est journaliste et essayiste. Il a collaboré, entre autres, au Journal du Parlement français, à l'édition française du Jerusalem Post, à la revue de l'Instituto Centroamericano de Prospectiva e Investigación (ICAPI) ou encore à la revue France-Israël Information. Il est aussi l'auteur de deux essais.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 12 thoughts on “Après le meurtre abject d’une adolescente israélienne, des solutions radicales s’imposent

    1. Robert Davis

      Tout ce que fait Israel pour essayer d’empêcher les meurtres en Israel par les faux palestiniens génocidiaires est dérisoire, grotesque et futile.La seule solution est le RENVOI, l’expulsion de tous les arabes ex jordaniens des provinces juives. Bien sûr ce sera un petite guerre, il y aura des massacres d’arabes mais le résultat sera la paix avec les Etats voisins et le RESPECT du monde pour Israel que l’Europe considère comme un ghetto ayant un vague rabbin comme chef de la communauté à qui n’importe quel petit politicard minable peut imposer sa volonté.Il ne faut pas chercher ailleurs la raison de cet interminable conflit.

    2. Eitan

      ceux qui prônent le paix en échange de territoires n’ont rien compris au problème, et n’ont jamais vécu sous le joug de la charia pendant 1000 ans.
      De plus, personne ne s’est encore posé la question: comment gagner la guerre lorsque la plupart des généraux israéliens on étudié à Harvard, université qui est contrôlée et subventionnée par un certain Soros qui s’est juré de faire disparaître Israël?

    3. esther

      Il faut écarteler ce monstre en place de grève de Jérusalem, point final mais gageons que les Autain et autres députés et sénateurs LFI et coco prendront la défense de ce salopard comme pour Salah Hamouri parce que, diront-ils, cette jeune fille a eu le tort de tenter son agresseur, un pauvre palo toujours à plaindre pour cette bande d’ordures gauchistes, riant qu’en se promenant dans une forêt et non voilée en plus.

    4. eudes

      Sur la Terre que Je te donne, tu en chasseras ses habitants (les idolâtres) si tu ne le fais pas, ils seront comme des épines dans tes yeux, des aiguillons dans tes flans… étonnamment cela se constate de manière très concrète, mais semble ne pas émouvoir une « large » frange des « politicards » ! Alors que la solution est claire…

    5. ohayon

      BIEN SUR LA MORT mais la peine de mort est trop douce pour moi la cellule de la peine de mort dans ……mais pas de tele pas de visite pas de sortie un mort vivant seul face a 4 murs et lui meme une nourriture par jour je crois qu en fin de compte la mort est plus facile l isolation totale a la mesure de sa craute

    6. CLAUDE

      Mais de quoi sont faits ces individus qui assassinent des jeunes femmes, des passants, des piétons, des gens paisibles qui ne leur ont jamais fait de mal ?
      Le meurtre de cette jeune Israélienne me révulse et l’auteur de ce crime barbare m’inspire une haine féroce.
      Face à de tels criminels, il ne faut pas tergiverser, il faut se montrer impitoyable et déterminé.
      Inutile de chercher à comprendre ce qui se passe dans la tête de ceux qui tuent au nom de leur religion, c’est du temps et de l’énergie perdus.

    7. LACHKAR Norbert

      ET POURQUOI NE SE » SUICIDERAIT » IL PAS EN PRISON,COMME LES GENS DE LA BANDE A BADER EN PRISON EN ALLEMAGNE, EN AVALANT JUSQUA CE QUE MORT S’EN SUIVE DU SANG DE COCHON………..

    8. HENRIETTE Irène

      Mes condoléances sincères vont à la famille de cette pauvre jeune fille. Et dire que tant de Juifs ont participé à la défense de nos pays pendant cette horrible guerre de 40/45. On n’en parle en parle jamais. Heureusement, je lis beaucoup p et j’ai lu que 3 belges dont un Juif (Lipshitz) ont arrêté un convoi (le XXè qui devait démarrer pour Auswswitz) et ont ainsi réussi à ouvrir un ou des wagons et des Juifs ont pu s’évader r dans la nature ! Les soldats allemands n’ont pu pu interveniir directement car ils étaient à l’avant du convoi !
      Malheureusement, d’autres Juifs sont restés dans les autres wagons..
      Le livre est : « Rebelles silencieux » et je l’avais acheté en 2006….

    9. Pascale

      Nous sommes attristés et profondément peinés pour la famille de cette jeune fille innocente. Cette haine contre le peuple d’Israël et les chrétiens persécutés n’est en fait que la haine de Dieu lui-même, qui n’a pas rejeté son peuple mais qui continuera malgré tout de le protéger contre l’anéantissement.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap