toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Antisémitisme et christianophobie, un seul et même responsable


Antisémitisme et christianophobie, un seul et même responsable

Le site catholique de langue française Aleteia a publié le 21 février une tribune de Xavier Patier, haut fonctionnaire et écrivain aussi prolixe que talentueux, sous le titre « Antisémitisme et christianophobie : la vraie convergence ». Un article d’un grand intérêt.

Au moment où un membre du gouvernement [il s’agit de Marlene Schiappa, secrétaire d’État] ose affirmer qu’il existe une « convergence idéologique » entre La Manif pour tous et les terroristes qui en appellent à la haine des juifs, il est plus nécessaire que jamais de regarder les choses calmement. D’abord, observons les chiffres officiels. Ont été recensés en 2018, 541 actes antisémites en France contre 311 en 2017, et 1 063 actes antichrétiens en 2018 contre 1 038 en 2017. Les deux violences progressent. Même en France. Depuis le début de l’année deux cimetières juifs ont été profanés, et neuf églises catholiques. Les deux haines semblent jumelles. En tout cas elles progressent ensemble.

Ensuite, examinons l’air du temps. Alors que le vieil antisémitisme catholique de droite a disparu depuis de nombreuses années des statistiques mesurables, les données officielles montrent que le nouvel antisémitisme est de culture musulmane. Ce n’est pas une opinion, c’est un fait. La haine du juif et la haine du chrétien vont très bien ensemble, ces temps-ci. Leurs relais privilégiés se trouvent désormais plutôt dans les mouvements d’extrême gauche. Ils se parent aujourd’hui du très commode alibi de l’idéologie « antiraciste ». En réalité ils installent dans la société une nouvelle forme de racisme qui est l’antiracisme. Le catholique blanc et le juif sont devenus une seule cible.

Certes, les actes antisémites font beaucoup plus de bruit dans notre pays que les actes antichrétiens. Nul doute que si au lieu de neuf églises, c’étaient neuf synagogues qui avaient été profanées depuis le début de l’année, nous aurions entendu une réaction du ministre de l’Intérieur et du président de la République, et même nous aurions pu lire dans la presse de gauche les éditoriaux indignés que nous n’avons pas lu, car personne n’a jugé utile de les écrire. Mais il y a une explication à cette apparente discrimination : l’Église de France a gardé sa culture de religion majoritaire et donc elle ne sait pas réagir en communauté marginale et persécutée. Les chrétiens n’ont pas subi la Shoah, même si l’antichristianisme était au cœur du nazisme, et même si de nombreux prêtres catholiques ont connu la déportation et les camps (1). Et enfin, l’opinion intellectuelle française continue à croire, dans sa majorité, que la lutte contre le pouvoir catholique est un combat inachevé. C’est pourquoi le mépris anticatholique d’aujourd’hui cousine si souvent, dans la forme qu’il prend, et dans son impunité, avec l’antisémitisme réactionnaire de l’entre-deux guerres.

S’il existe bien une convergence idéologique en Europe, c’est celle qui unit désormais l’antisémitisme et la christianophobie. Il faut de ce point de vue écouter ce que nous dit le philosophe Alain Finkielkraut. Quelques jours après avoir subi les vociférations antisémites d’un groupe qui côtoyait, sans en être, une manifestation de Gilets jaunes, le philosophe a déclaré sur Europe 1 : « C’est ignoble, […] ils auraient voulu que mes agresseurs, ce soit La Manif pour tous, qu’ils soient à la fois contre l’avortement et contre moi. Mais c’est complètement dingue. Je voudrais signaler pour enfoncer le clou qu’aujourd’hui en France, des églises sont profanées, les agressions antichrétiennes augmentent. On n’en parle pas. […] Cette idée est complètement folle. […] Le grand rêve de toute [une gauche] bienpensante est de faire face à un seul et même ennemi, qui serait contre Parent 1 et Parent 2 et ceux qui sont contre les juifs. »

Source : christianophobie.fr et Aleteia, 21 février 2019.

1. Et tués. De 1938 à 1945, 2 579 prêtres, séminaristes et moines catholiques furent déportés par les nazis, selon Guillaume Zeller. Au moins 150 n’en reviendront pas.

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste franco-israélien spécialisé dans la psychologie et la communication politique depuis 2003.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Antisémitisme et christianophobie, un seul et même responsable

    1. Vov

      Tellement ils soutiennent les nazislamistes qu’ils laissent faire !

      En moyenne 2 églises sont trucidées chaque jour en France !

      Et ce sont les juifs qui sont insultés !!

      Ils mettent tout en oeuvre pour recommencer ce qu’ils ont fait en 42-43-44 !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *