toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

« Vous êtes encore là ? » : quatre ans après l’attentat, Charlie Hebdo dénonce une société où « Tout est devenu blasphématoire… une hostilité qui vient d’extrémistes religieux mais aussi d’intellectuels »


« Vous êtes encore là ? » : quatre ans après l’attentat, Charlie Hebdo dénonce une société où « Tout est devenu blasphématoire… une hostilité qui vient d’extrémistes religieux mais aussi d’intellectuels »

Quatre ans après l’attentat contre Charlie Hebdo, «beaucoup se sont déjà lassés» des combats du journal satirique : amer, l’hebdomadaire dresse, dans un numéro commémoratif, le portrait sombre d’une société française «anti-Lumières».

La couverture de ce numéro spécial montre sur fond noir un évêque et un imam soufflant sur la flamme d’une bougie, dont la lumière éclaire le dessin qui avait fait la une du numéro historique du 14 janvier 2015, «Tout est pardonné».

«Ce ne sont pas seulement nos histoires personnelles, c’est aussi ce qu’a signifié ce qui nous est arrivé. On a l’impression qu’on tourne le dos à ça, alors qu’à notre avis ces phénomènes de réactions rétrogrades sont toujours présents, encore plus qu’il y a 4 ou 5 ans», explique à l’AFP Riss, directeur de la rédaction et auteur du dessin de une. «Ce n’est plus uniquement une hostilité qui vient d’extrémistes religieux mais aussi d’intellectuels», s’inquiète-t-il.

Tout est devenu blasphématoire

Dans un édito coup de poing, intitulé «Vous êtes encore là?», il déplore que depuis quatre ans, la situation à l’égard du totalitarisme islamiste n’ait fait que se dégrader : «Comme la créature d’Alien qui pond ses œufs sans interruption, le blasphème a fait des petits. (…) Tout est devenu blasphématoire».

Hormis l’édito, le numéro spécial fait peu mention de l’attentat du 7 janvier 2015 au cours duquel deux islamistes radicaux avaient tué 12 personnes (11 dans les locaux du journal, qui a depuis déménagé), parmi lesquelles des figures emblématiques comme les dessinateurs Cabu, Wolinksi, Honoré, Tignous, l’ex-directeur de la rédaction Charb et l’économiste Bernard Maris.

Sur la double page centrale, un dessin de Juin montre des «obscurantistes» en train de célébrer l’anniversaire de l’attentat : on y voit notamment le Pape, plusieurs membres de la famille Le Pen, Dieudonné, Eric Zemmour, Donald Trump, l’animateur TV Cyril Hanouna ou encore l’écrivain Michel Houellebecq, que l’hebdo avait caricaturé en une du numéro du 7 janvier 2015.

«Que le dernier qui s’en va éteigne les Lumières en partant, même s’il n’y voit rien…», écrit le journaliste Philippe Lançon, primé cette année pour Le Lambeau, livre dans lequel il raconte sa reconstruction après l’attentat.

«A Charlie, dans notre modeste petite maison francophone, les frères K. ont essayé d’éteindre les lumières, avec et sans majuscule, en entrant puis en sortant. Ils ont failli réussir, mais ils ont tout de même oublié quelques lampes», poursuit-il.

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “« Vous êtes encore là ? » : quatre ans après l’attentat, Charlie Hebdo dénonce une société où « Tout est devenu blasphématoire… une hostilité qui vient d’extrémistes religieux mais aussi d’intellectuels »

    1. Pinhas

      Oui mais Charlie Hebdo à changé son fusil d’épaule après les crimes qui ont été commis par des extrémistes ( religieux ).
      La revue est devenue fade et même pointait du doigt ceux qui avaient peur des islamistes en les traitant d’islamophobe.
      Parti pris contre les Juifs et Israël .
      Parti pris contre Trump, etc….
      Je me suis désabonné.
      Le jour où Charlie Hebdo aura retjerouvé son âme et ses c…… je le relirai de nouveau.

      Les meilleurs de chez Charlie sont partis .

    2. la juive zélée

      la caricature est souvent la photo elle même,quand les gens ne se respectent pas,vaut mieux en rire.le blasphème caractérise le sacré,et qu’y a t il de sacré chez les gens,si eux même se vendent à vil prix…

    3. Fabrice

      L’Europe de Bruxelles suit les pas de la soumission au regime de Vichy, collaboration et soumission avec l’ennemi antisemite et dangereux, aujourd’hui… l’islam.

    4. Bibi

      On est dans une société à présent dans laquelle, désigner les Islamistes c’est comme le « cancer » !! Ne pas prononcer le mot… C’est un signe! « Pas d’amalgame » !! On cherche toujours à taire les d’agressions en tous genres, et le Vandalisme dont sont victimes les Juifs, comme en 40 !! Les Français ont collaboré en 40 avec les Nazis, et ils recommencent avec l’Islam !! Il n’y a plus François Mitterrand, Pétain et Laval mais à tous les niveaux on est gangrené !! Ceci explique cela !!

    5. Robert Davis

      La France de gauche est totalement soumise à l’islam, il y a maintenant la France des lâches qui doit être combattue par la violence puisqu’elle ne respecte que cela et la France des vrais insoumis les insoumis à la gauche, aux gouvernants de gauche et aux faux intellectuels propagandistes de la gauche. Contrairement à ce que veut darmelinlinlin, il ne faut PAS que « ça cesse ». macron et sa clique de soumis doivent partir.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    748 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap