toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

[Vidéo] Gilets jaunes : Quand “l’expert” qualifie le “A” anarchiste de “symbole d’extrême droite” à la télé


[Vidéo] Gilets jaunes : Quand “l’expert” qualifie le “A” anarchiste de “symbole d’extrême droite” à la télé

Invité de l’émission L’Info du vraisur Canal +, le sociologue Michel Wieviorka a laissé entendre que le “A” que l’on voyait tagué un peu partout depuis le début du mouvement des “gilets jaunes”, était un symbole… “fasciste” !

Voilà un « sociologue » qui aurait mieux fait de se taire. Alors qu’il est interrogé, sur Canal +, au sujet du mouvement des « gilets jaunes », Michel Wieviorka affirme en direct que l’extrême droite y est bien plus représentée que l’extrême gauche. Avec un exemple frappant selon lui : la présence massive de « A » entouré d’un cercle.

Le mouvement des « gilets jaunes » parasité par l’extrême droite selon le sociologue

« J’ai vu dans plusieurs endroits de Paris des tags avec un ‘A’ entouré d’un cercle, qui est un symbole d’extrême droite », explique même le sociologue. Auparavant il s’était fendu d’une longue analyse « sociologique » d’un mouvement parasité par l’extrême droite, comme il semble le penser : « On voit aujourd’hui la présence, qui n’est pas simplement groupusculaire, d’une rage d’extrême droite qui se lie peut être à d’autres rages moins politisées. C’est extrêmement grave et je note d’ailleurs que ça prend un tour beaucoup plus d’extrême droite que d’extrême gauche. Le côté insurrectionnel révolutionnaire existe mais la violence qu’on voit là, semble correspondre davantage à un tropisme politique d’extrême droite qu’à un tropisme d’extrême gauche ».

Le « A » représente bien un symbole anarchiste

Malheureusement pour notre pauvre scientifique, le « A » cerclé n’a jamais été autre chose qu’un symbole d’anarchisme ! Il est même, aujourd’hui, très massivement utilisé par les mouvements antifascistes. France Culture explique d’ailleurs, après coup, que ce sigle n’a jamais été utilisé par l’extrême droite française, « ni de près, ni de loin ».

Loading...

Son origine reste pourtant assez méconnue précise la radio. Certains attribuent sa paternité au père de l’anarchisme en personne, Pierre-Joseph Proudhon. Une fausse piste, tout comme celle qui explique que le symbole était déjà utilisé par des militants CNT (Confédération nationale du travail) durant la Guerre d’Espagne (1936-39).

En fait, le sigle pourrait être attribué à la revue du Bulletin des Jeunes Libertaires, datée de 1964, soit un siècle après la mort de Proudhon. Avec deux motivations : celles de rassembler autour d’un symbole, et celle, plus pratique, de faciliter les campagnes d’affichages.

Le sociologue reconnaît son erreur sur Twitter 

Voyant que ses propos commençaient à faire polémique, Michel Wieviorka a fait son mea culpa sur Twitter : « Errare humanum est : sur le plateau d’Yves Calvi, j’ai attribué hier à tort un symbole anarchiste à l’extrême droite. Je présente mes excuses et mes regrets à ceux que cette erreur a pu blesser ou indigner. Yves Calvi se fera ce soir l’écho de ces excuses ». Un joli sophisme pour le sociologue, qui a donc développé, sur la base d’un argument fallacieux, un raisonnement erroné.

Source

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “[Vidéo] Gilets jaunes : Quand “l’expert” qualifie le “A” anarchiste de “symbole d’extrême droite” à la télé

    1. Vov

      ET comme il est de goche, il est un peu … sur les bords !

      C’est tellement l’intox dans les merdias franchiais que c’est à vomir !

    2. la juive zélée

      en France,dans pas mal de ville vers les fêtes de noel on voit tagué partout « jesus sauv »,alors on va lui demander si pour lui c’est du christianisme,bah non.et on comprend comment il a obtenu son diplôme…sociologue ptdr 🤣🤣🤣🤣😂😂😂😒.ils ne l’ont pas payé pour l’avoir interrogé sur le plateau?trop de gaspillage d’argent,comme l’émission de drucker sur les militaires cet été,il regrette,et s’il y a un anarchiste,c’est le poto à boris vian,son fils,lol,jupipi…un air de vian,anarchiste comme lui…jupipi anarchiste…vian anarchiste…hey c’est héréditaire…jupipi le diverse…

    3. Aaron le Rachid

      Wieworka, Juif de cour, caresse le pouvoir dans le sens du poil (et Macron aime cela), il pense se garantir, quelle erreur, il ne pense pas aux générations à venir. Il me rappelle le Juif américain de gauche qui a perdu les primaires contre Hillary Clinton

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *