toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Un élu pro-macron muré chez lui et son véhicule bloqué par de la mousse polyuréthane


Un élu pro-macron muré chez lui et son véhicule bloqué par de la mousse polyuréthane

Le président de la communauté de communes de Charente limousine a porté plainte à la gendarmerie après avoir constaté que la porte de son domicile, ainsi que son véhicule, avaient été bloqués et dégradés à l’aide de mousse de polyuréthane.

Le 21 janvier au matin, Philippe Bouty, étiqueté divers-gauche, sympathisant de l’actuel gouvernement et président de la communauté de communes de Charente limousine a constaté qu’il ne pouvait pas ouvrir la porte de son domicile à Confolens (Charente). Et pour cause, selon les informations de la Charente libre, des individus l’avaient bloquée au cours de la nuit précédente avec de la mousse de polyuréthane, appliquée entre les battants de la porte et dans la serrure.

Contraint de sortir de son domicile par une fenêtre, l’élu a ensuite constaté que sa voiture avait également été dégradée : rempli de mousse, le pot d’échappement avait subi le même traitement que la porte.

Interrogé par le quotidien local, Philippe Bouty a fait savoir qu’il avait porté plainte auprès de la gendarmerie de la ville et a déploré : «Je ne l’ai pas vu tout de suite, c’est en roulant que les fumées d’échappement ont commencé à entrer dans l’habitacle.» Et de s’interroger : «Ce ne sont que des petites conneries, mais jusqu’où ça peut aller ? Est-ce moi que l’on visait ou la République à travers l’un de ses élus ?»

Soutien assumé d’Emmanuel Macron, l’élu, cité par Le Parisien a analysé : «On ne peut pas laisser passer ça parce que ce sont des actes gratuits et ce n’est pas comme ça que l’on arrive à résoudre les problèmes, c’est par le dialogue.» Il a par ailleurs souligné qu’il n’était «ni un soutien, ni un opposant à ce mouvement [des] Gilets jaunes.»

Selon les informations de la Charente Libre, quatre distributeurs automatiques de billets ont également été visés la même nuit selon le même mode opératoire à Confolens. Obstrués à l’aide du même type de mousse, ils sont hors-service.

Le 6 janvier, Patricia Gallerneau, députée de la deuxième circonscription de Vendée (La République en marche-Modem), avait elle aussi fait une découverte perturbante à son réveil : un imposant mur de parpaings, étayé de morceaux de bois, avait sommairement été édifié devant son domicile de la ville côtière de Talmont-Saint-Hilaire au cours de la nuit. La députée centriste de 64 ans avait fait part de sa surprise et de son indignation sur Facebook, décrivant les auteurs de ces faits comme des «imbéciles».

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Un élu pro-macron muré chez lui et son véhicule bloqué par de la mousse polyuréthane

    1. la juive zélée

      les GJ sont déjà appauvris,pourquoi gaspiller leur argent,pauvre singe qui se mure lui même et accuse les autres…chiotte

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    604 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap