toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Retour des djihadistes français de Syrie: un député LR évoque la possibilité d’éliminer ces individus « sur place »


Retour des djihadistes français de Syrie: un député LR évoque la possibilité d’éliminer ces individus « sur place »

Après les propos du ministre de l’Intérieur Christophe Castaner sur BFMTV mardi, évoquant l’éventuel retour de djihadistes français dans l’Hexagone, une partie de la droite s’est farouchement opposée à cette idée. Le député LR Pierre-Henri Dumont a même évoqué la possibilité d’éliminer ces individus « sur place ».

Mardi sur BFMTV, Christophe Castaner est revenu sur le sort réservé aux djihadistes français arrêtés sur les zones de conflit en Syrie. En tout, près de 130 hommes et femmes détenus en Syrie et soupçonnés de djihadisme vont prochainement être rapatriés en France, dans le but d’être jugés.

« Les Américains se désengagent de Syrie. Il y a actuellement des gens qui sont en prison et qui sont tenus parce que les Américains sont là et qui vont être libérés. Ils vont vouloir revenir en France. Ce sont des Français avant d’être des djihadistes. Certains sont déjà revenus, nous les mettons en prison, nous les connaissons. Ceux qui reviendront, s’ils devaient revenir, seront mis en prison », a déclaré Christophe Castaner sur BFMTV.

« On les tue sur place, des assassinats ciblés ça a toujours été fait ».Pierre-Henri Dumont, député LR sur LCP.

En réaction, plusieurs responsables politiques de droite et d’extrême droite ont dénoncé ces éventuels retours, notamment le député LR Pierre-Henri Dumont. Interrogé sur LCP, le député LR du Pas-de-Calais a déclaré : « Il y a un choix juridique d’intelligence avec l’ennemi, en leur retirant la nationalité française. Il y a un autre choix, l’élimination de ces personnes. »

« Ce sont des éliminations ciblées pratiquées déjà par différents services (de renseignement) en Syrie, en Irak (…) c’est-à-dire tuer des personnes qui ont pris des armes contre la France, la France ne doit jamais les réaccueillir. On les tue sur place, des assassinats ciblés ça a toujours été fait », a-t-il ajouté.

Dans un communiqué, l’eurodéputé du Rassemblement national Nicolas Bay, a jugé que « par leur engagement aux côtés de groupes ayant déclaré la guerre à notre pays, ayant commis des attentats ignobles sur notre territoire, ces djihadistes ont délibérément choisi de rompre avec la France et rien ne justifie qu’elle leur accorde une quelconque protection. Plutôt que de préparer leur retour, le gouvernement devrait tout faire pour les empêcher de revenir sur le territoire ! Ils doivent être jugés par les autorités compétentes syriennes et irakiennes », a ajouté le responsable du RN.

La chef du Rassemblement national, Marine Le Pen avait quant à elle tweeté plus tôt : « Ce sont des djihadistes, ils ne devraient donc plus être français ». Nicolas Dupont-Aignan, président de Debout la France, estime quant à lui que « la seule sentence pour ces individus doit être le bannissement sur un lieu isolé comme les Îles Kerguelen », « encadré par la justice ». « A ce titre, tous les individus en cause, par le seul fait de s’être volontairement rendus en Syrie pour servir l’Etat islamique, devraient être  condamnés pour trahison et intelligence avec l’ennemi », soutient-il.

Source

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Retour des djihadistes français de Syrie: un député LR évoque la possibilité d’éliminer ces individus « sur place »

    1. Pinhas

      Pour sauver la vie de futures dizaines voir de centaines d’innocents , oui il serait juste de liquider ces monstres la bas sur place .

      Les laisser revenir serait criminel .

      C’est comme si en 1945 on aurait laisser les nazis continuer leurs activités monstrueuses.

    2. Hervé

      En effet, la macrone se fiche pas mal qu’il y ait des milliers de victimes en france, d’autant que ces FDP vont sans doute voter pour lui aux prochaines présidentielles.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    330 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap