toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Netanyahu se moque du général iranien: «Regardez l’état de vos bases en Syrie. Nous sommes prêts à tous les scénarios»


Netanyahu se moque du général iranien: «Regardez l’état de vos bases en Syrie. Nous sommes prêts à tous les scénarios»

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a averti mercredi le général iranien Qassem Soleimani d’examiner « l’état des bases iraniennes qu’il tente de mettre en place en Syrie » au lieu « d’interférer dans les élections [israéliennes] ».

Netanyahu semblait répondre à un rapport non confirmé dans un journal koweïtien selon lequel Soleimani, le chef de la Force des gardes de la révolution iranienne al-Quds, avait déclaré aux dirigeants iraniens que des frappes à l’intérieur du territoire israélien pourraient faire tomber Netanyahu lors du vote du 9 avril.

Selon le reportage à al-Jarida, lors d’une réunion avec le Conseil suprême de la sécurité nationale à Téhéran lundi, Soleimani a déclaré que Netanyahu ne chercherait probablement qu’à intensifier les tensions le long de la frontière israélo-syrienne afin de renforcer sa popularité lors des élections.

Il aurait également appelé à une politique de tir de trois missiles en réponse à toute frappe aérienne israélienne en Syrie.

Le major-général Qassem Soleimani, Commandant de la force al-Qods des Gardiens de la révolution iranienne.

Le major-général Qassem Soleimani, Commandant de la force al-Qods des Gardiens de la révolution iranienne.

Le rapport cite une «source informée» non nommée en Iran.

«Au lieu d’intervenir dans les élections, Suleimani devrait se pencher sur l’état des bases iraniennes qu’il tente d’établir en Syrie», a tweeté Netanyahu, évoquant les récentes attaques israéliennes visant l’infrastructure militaire iranienne en Syrie.

Netanyahu a juré de « continuer à se battre contre [l’Iran] aussi longtemps que je serai Premier ministre ».

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a promis mercredi une « réaction létale » aux groupes terroristes palestiniens qui reprendraient les hostilités après un accès de tensions dans la bande de Gaza.

« Il y en a peut-être à Gaza qui croient pouvoir relever la tête, je leur conseille de comprendre que la réaction sera létale et très douloureuse », a déclaré M. Netanyahu, cité par ses services après avoir assisté à un exercice militaire sur la base de Shizafon, dans le sud du pays.

« Nous sommes prêts à tous les scénarios », a-t-il prévenu.

« L’Iran est le principal ennemi qui a déclaré son intention de nous détruire par des armes nucléaires, que nous nous sommes engagés à contrecarrer », a-t-il déclaré. « Mais l’Iran construit également des forces autour de nous et a établi un front au Liban par le biais du Hezbollah, ainsi qu’une forteresse au sud de Gaza maintenue par le Hamas et le Jihad islamique. »

« Et maintenant, ils souhaitent construire une troisième forteresse sur le plateau du Golan […]. Nous sommes déterminés à lutter contre toutes ces choses et contre l’armée iranienne en Syrie ».

Après des semaines de calme relatif, la bande de Gaza, enclave située entre Israël, Egypte et Méditerranée, a connu mardi des violences ravivant le spectre d’un embrasement.

Des chars positionnés côté israélien ont frappé deux positions militaires du Hamas, le mouvement islamiste qui gouverne le territoire, en représailles à des tirs d’armes à feu contre des soldats déployés sur la frontière qui ont blessé un soldat. Dans la nuit, des avions ont bombardé un camp du groupe terroriste palestinien du Hamas.

Un membre de la branche armée du Hamas a été tué par un tir de char. Un soldat israélien, sauvé par son casque, a été légèrement touché par un tir palestinien.

© Moshé Anielewicz pour Europe Israël News

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Netanyahu se moque du général iranien: «Regardez l’état de vos bases en Syrie. Nous sommes prêts à tous les scénarios»

    1. la juive zélée

      les comparses de macron….

      « L’un des plus jeunes maires de France en garde à vue »

      « Stéphane Sieczkowski-Samier et sa mère seraient au cœur de deux affaires. Selon les précisions du quotidien régional, la première concerne un achat de plancher avec l’argent de la mairie, début 2017. Le jeune élu se serait par la suite approprié une partie de cet achat. »

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    330 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap