toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Marseille : un médecin juif pratiquant braqué et séquestré à son cabinet « J’ai subi une agression préméditée »


Marseille : un médecin juif pratiquant braqué et séquestré à son cabinet « J’ai subi une agression préméditée »

Le 2 décembre, ce généraliste de Sainte-Marthe (14e) a été agressé par une bande de toxicomanes et menacé avec des armes de guerre

*Image à la Une: Sur les images de vidéosurveillance de la salle d’attente, la deuxième bande d’agresseurs enfonce la porte du bureau de consultation.

Des grenades lacrymogènes, des cris, des armes, des violences… Encore sous le choc, Samuel Oudinèche raconte « l’enfer » qu’il a vécu le 2 décembre dernier. Ce jour-là, ce médecin marseillais n’était pas coincé dans une manif de gilets jaunes, mais… dans son cabinet, comme tous les dimanches ; car il est l’un des rares généralistes à consulter ce jour-là. Et comme tous les dimanches, il y avait foule devant sa porte.

Le Dr Oudinèche n’est pas un médecin comme les autres. Nous l’avions rencontré il y a quelques semaines (La Provence du 26 octobre), dans son cabinet de Sainte-Marthe (14e), assailli par des dizaines de patients qu’il ne pouvait pas soigner, faute de feuilles de soins délivrées en nombre suffisant par la Sécurité sociale. Des malades étrangers pour la plupart, pauvres parmi les pauvres, des personnes pas à jour de leurs droits, des mères de famille aussi, qui galèrent pour trouver un médecin dans les quartiers Nord. « Je n’ai que des patients compliqués…« , élude le médecin.

Juif pratiquant affiché, tables de la Torah bien en vue sur son bureau, Samuel Oudinèche accueille une patientèle majoritairement musulmane.

« Il est le seul docteur de Marseille qui parle arabe et qui nous comprend« , disent de lui ses patients reconnaissants. D’autres le sont moins. En particulier les toxicomanes, qui affluent chez ce praticien, l’un des rares à délivrer des ordonnances sécurisées pour des drogues de substitution. Agressée il y a quelques mois, sa collègue ophtalmologue du centre médical de Sainte-Marthe a recruté… un garde du corps, qui ne la quitte plus d’une semelle.

« J’ai subi une agression préméditée »

Mais si des bagarres éclatent régulièrement dans le cabinet du Dr Oudinèche, « jamais encore je n’avais subi un tel niveau de violence« , assure-t-il. Ce dimanche 2 décembre, il en est persuadé : « J’ai subi une agression préméditée« . Il décrit une bande de toxicomanes qui se serait donné rendez-vous à son cabinet, pour l’obliger à prescrire des ordonnances de Subutex. « Ils ont lancé des grenades lacrymogènes dans la salle d’attente. J’ai été séquestré dans mon bureau de 11 heures à 3 ou 4 heures du matin. Ils ont sorti des armes de guerre et me les ont braquées sur le front. Des caïds faisaient le guet à l’extérieur. » Les images de vidéosurveillance que nous avons plus consulter montrent un individu cagoulé qui s’acharne à coups de pied contre la porte du bureau de consultation. « Ça, c’est la 2e bande, ils sont arrivés vers 21 heures, sans doute prévenus par les premiers agresseurs« , analyse le Dr Oudinèche.

Contactées par nos soins, deux patientes qui ont assisté aux faits confirment ce récit glaçant. « C’était la guerre !« , résume l’une d’elle, qui évoque « les bousculades, les menaces, les coups. » « Au moment où j’allais partir, ils ont jeté une bombe lacrymogène. » L’autre patiente, enceinte, raconte avoir été « piétinée par la foule » et a fait un malaise.

« Arme sur la tempe, avec le sentiment que j’allais bientôt mourir« , le Dr Oudinèche a dû remplir de dizaines d’ordonnances de Subutex datées du mois de janvier. En partant, ses agresseurs auraient embarqué son ordinateur médical, contenant des milliers de pièces d’identité, attestations, et aussi les relevés de comptes et les documents personnels. « Il y a quelques jours, j’ai reçu un appel au cabinet d’un individu qui me réclamait 10 000 euros pour me restituer ce matériel« , poursuit le Dr Oudinèche.

De source policière, on confirme qu’une plainte a été déposée et qu’une enquête est ouverte. En attendant, la police a ordonné au médecin de fermer son cabinet jusqu’à nouvel ordre.

Learn Hebrew online

Source

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 10 thoughts on “Marseille : un médecin juif pratiquant braqué et séquestré à son cabinet « J’ai subi une agression préméditée »

    1. Claude

      Si le Dr Oudinèche décide de poursuivre son activité au même endroit, je lui souhaite beaucoup de courage.
      Je ne suis pas d’un naturel peureux, mais face à un tel événement , je fermerais mon cabinet médical.

    2. BENTOLILA

      je souhaite que le Dr OUSICHENE ouvre les yeux tres vite. Il n a plus sa place ni a Marseille, ni en France ni nulle part en Euroipe.

      Je pense pour ma part qu il a toute sa place en ISRAEL. Les médecins Français sont tres bien vu en ISRAEL. Et il n a pas besoin de repasser d equivalence.

    3. Pinhas

      Le bagne pour toutes ces ordures .

      Si aucune mesure disciplinaire forte n’est prise à l’encontre de ces saloperies alors ils continueront de plus belle .

      La prison ne sert à rien .

      Il faut sortir du territoire tous ces porcs qui sont la honte de la France mais aussi de leur communauté .

    4. Ingrid Israël Anderhuber

      Pourquoi cette info n’apparaît-elle que maintenant ? Pourquoi ce fait n’a-t-il pas fait la une des journaux télévisés et presse écrite sur le moment ? Pourquoi ?

    5. HARROCH MARIE

      DR OUDINECHE, C’EST DIEU QUI VOUS MONTRE VOTRE CHEMIN- ICI TOUS NOS CENTRES MEDICAUX SONT PLEINS DE DRS ARABES, D’EMPLOYEES, D’INFIRMIERS ARABES- —–

    6. Maria

      Vu le quartier, ce monsieur courageux, et peut-être un peu naïf, a subi une agression certes choquante mais malheureusement pas étonnante.
      Mais sa place est en France comme tant d’autres médecins de confession juive. Pourquoi devrait-il quitter son pays ? Pour faire le jeu de ces sauvages ? Ce sont ces racailles qu’il faut dégager !
      Je suis d’accord avec Pinhas, la prison ne sert à rien. Par contre, le travail d’intérêt général leur ferait le plus grand bien.

    7. la juive zélée

      en effet ce doteur est croyant,donc la Torah et ses pratiques religieuses vont l’aider à surmonter tout ça.les enfants d’Israel ont à travers les temps subi des persécutions mais en sont ressorti très vainq<ueurs.

    8. HENRIETTE Irène

      Je compatis avec ce médecin ainsi que sa famille. Je ne le crois pas naïf, il est tout simplement très bon et généreux comme beaucoup de médecins devraient l’être.Malheureusement(, peu de médecins sont si dévoués et ne pensent qu’à l’argent et surtout à se reposer le dimanche…
      Nous aimerions bien avoir de telles consciences professionnelles chez nous !
      J’espère qu’il s’en est tiré et qua la blessure morale s’estompe.
      Je trouve qu’en France il y a énormément d’attaques contre les Juifs, médecins ou non et c’est intolérable que macron ne fait même pas un discours.
      C’est honteux. Je ne sais pas ce qui se passe en Belgique, je connais pas
      mal de Juifs à Bruxelles et je n’entends jamais de problèmes… Mais en Belgique, c’est comme les personnages de Tintin: « botus et mouche cousue » ! J(zi honte de voir ce qui se passe maintenant de plus en plus partout.<;
      Et ps parano pour rien, que tout cela fait partie d'un plan musulman pour nous attraper petit à petit, comme 'en Suède maintenant où tout allait bien, mai tout a une fin….Les musulmans veulent y imposer leurs lois depuis quelques temps…….

    9. Cyrano

      Si les autorités et les merdias ne disent rien; c’est parce que : —
      — Qui ne dit mot consent —
      Tout ce bordel est voulu, pour preuve : Tout un bataillon de gendarmes pour arrêter un type des gilets jaunes et pas un seul ordre pour arrêter une tribu de dealers et raclures qui se trouve à coté . YA UN NONOS DANS LE POTAGE !!!

    10. Cyrano

      Que c’est beau le courage de secourir les gens dans le besoin !
      Mais il y a une limite à la connerie, il arrive un moment ou on ne peut laver plus blanc que blanc. La profession de médecin n’est pas celle de Zorro.
      Cher Docteur toutes mes félicitations pour cette abnégation, l’histoire ne dit pas si vous avez une femme et des enfants, comme on dit par chez moi :—
      — Si tu ne penses pas à toi penses à eux. —

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *