toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Maroc : des centaines de commerçants en colère manifestent en gilet jaune


Maroc : des centaines de commerçants en colère manifestent en gilet jaune

En signe de protestation contre la politique du gouvernement marocain, plusieurs centaines de commerçants de la ville de Meknès, au Maroc, ont revêtu des gilets jaunes lors d’une manifestation organisée le 7 janvier.

Des centaines de commerçants de la ville marocaine de Meknès ont protesté le 7 janvier contre les autorités qu’ils accusent, d’après plusieurs médias locaux, de les «abandonner». Les protestataires, vêtus de gilets jaunes, à l’instar du mouvement de contestation français, s’estiment victimes du laxisme des pouvoirs publics à l’encontre des vendeurs ambulants, accusés de nuire à leurs activités. Ils déplorent en outre l’instauration de nouvelles taxes susceptibles de réduire davantage leur chiffre d’affaires. En parallèle à cette manifestation, une grève générale a été organisée dans la vieille ville.

Sur les réseaux sociaux, plusieurs images de la contestation ont été relayées. 


En réponse, le porte-parole du gouvernement marocain Mustapha El Khalfi a affirmé que les portes du ministère de l’Industrie, de l’Investissement et du Commerce étaient «ouvertes» afin d’entamer un dialogue.

Le secteur du commerce au Maroc est secoué ces derniers jours par plusieurs mouvements de contestation. Le 3 janvier, des commerçants de Casablanca, la capitale économique du royaume, avaient tenu un rassemblement contre les dernières dispositions du gouvernement les concernant directement. Comme le rappelle le site TelQuel, il est notamment prévu que «les commerçants délivrent des factures numérotées et en série continue. Pour cela, ils doivent se doter d’un logiciel de facturation homologué par l’administration fiscale et d’un système d’information permettant directement d’avoir une base de données commune avec le fisc». Nombre d’entre eux exigent un délai supplémentaire d’un an pour se conformer à la législation actuelle.

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Maroc : des centaines de commerçants en colère manifestent en gilet jaune

    1. la juive zélée

      on ne peut pas interdire les vendeurs ambulants,car souvent ont des situations de vie difficile,orphelins ou doivent travailler pour soigner un membre de leur famille,quand ce n’est pas eux…vaut mieux vendre dans la rue que d’être exploité par un touriste n’est ce pas.et concernant les taxes,il n’y en a pas mis à part les impôts à payer et c’est normal car ça permet aux plus démunis de se soigner…

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *