toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Mahmoud Abbas ne condamne pas le vandalisme de la synagogue francophone à Jérusalem


Mahmoud Abbas ne condamne pas le vandalisme de la synagogue francophone à Jérusalem

L’Autorité palestinienne de Ramallah a évité de se prononcer sur le terrorisme antisémite qui n’épargne pas les juifs français en Israël. Des vandales sont entrés par effraction dans une synagogue de la communauté  francophone du quartier de Kiryat Yovel, à Jérusalem ce lundi, 29 janvier 2019, et ont endommagé le lieu de prière.

Abbas, qui appelle souvent au nettoyage ethnique des Juifs de leur patrie ancestrale, continue de encourager le terrorisme, tandis qu’un million d’Arabes jouissent de pleins droits de citoyenneté dans l’État d’Israël.

Plus que 7% du budget est consacré au versement de généreux salaires à vie aux terroristes qui tuent des Israéliens. En 2017, l’AP a reçu 693 millions de dollars d’aide internationale, dont 345 millions ont été reversés comme primes à des terroristes reconnus coupables et à leurs familles. Ces indemnités que l’on pourrait résumer par le sinistre slogan « payés pour tuer » encouragent le terrorisme et certains Palestiniens ont admis avoir perpétré des actes terroristes afin de gagner de l’argent. Ces primes sont nettement supérieures au salaire moyen palestinien. On estime à 35 100 le nombre de familles palestiniennes bénéficiant de ces versements.

Mahmoud Abbas a  rencontré ce mardi la famille de Ayman Ahmad, un palestinien soupçonné d’avoir jeté des pierres sur des véhicules empruntant  la route 60, près du village de Silwad, dans le centre de la Judée -Samarie. 

Depuis plus de 50 ans, Abbas a été un fervent partisan de violences mortelles à l’encontre des Juifs et d’Israël. Les déclarations pro-terroristes d’Abbas sont profondément ancrées dans la conscience palestinienne.

En effet, des vandales sont entrés par effraction dans une synagogue de la communauté  francophone du quartier de Kiryat Yovel, à Jérusalem ce  lundi, 29 janvier 2019, et ont endommagé le lieu de prière, jeté au sol des rouleaux de Torah et autres artefacts juifs.

Ce lieu de culte a été fondé par Eva Sandler en mémoire de son époux Jonathan Sandler 30 ans, de ses enfants Arié 6 ans et Gabriel 3 ans ainsi que de Myriam Monsonégo 8 ans, assassinés à l’école Ozar Hatorah Toulouse (France) en mars 2012 par le terroriste islamiste, Mohamed Merah.

La synagogue, fréquentée uniquement par des francophones, est située dans un abri antiaérien du quartier de Kyriat Yovel, dans le sud de Jérusalem. Il n’y avait pas de caméras de vidéosurveillance aux abords de la synagogue.

« Nous sommes arrivés ce matin pour la prière et nous avons découvert la synagogue sens dessus-dessous », a déclaré Yisrael Levy, un fidèle, au site Ynet. « Les vandales ont tenté d’ouvrir l’arche et n’ont pas réussi, alors ils l’ont cassée et ont jeté les rouleaux de la Torah au sol », a-t-il dit, en référence à l’armoire où sont entreposés les rouleaux.

Learn Hebrew online

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu s’est dit sur Twitter « bouleversé  par cet acte de vandalisme, et appelé la police à trouver au plus vite  les responsables de cet acte afin de faire justice ».

L’ambassadrice de France en Israël, Hélène Le Gal, s’est affirmée « choquée » sur Twitter.

Le ministre de l’Intérieur et chef du parti ultra-orthodoxe Shas, Aryeh Deri, a déclaré que l’attaque était « un pogrom antisémite scandaleux, dans une synagogue, ici, sur la Terre d’Israël ».

« Aucun cœur juif ne reste de marbre face à ces scènes », a-t-il ajouté.

Le maire de Jérusalem Moshe Lion a condamné ces actes, qu’il a décrit comme « un événement grave, qui nous rappelle des périodes sombres de l’histoire du peuple juif », et s’est dit confiant que la police retrouvera les auteurs.

Dan Illouz, qui siège au conseil municipal de Jérusalem, a déclaré dans une publication Facebook que l’attaque était d’autant plus triste que de nombreux fidèles de la communauté Sia’h Israël avaient quitté la France pour fuir les persécutions. Il a déclaré que la ville doit se rassembler « et combattre la haine de ceux qui tentent de nous diviser, avec plus d’amour et de meilleurs relations entre les différents secteurs de la ville ».

Le président du parti Tekumah Bezalel Smotrich a également commenté cette attaque et déclaré que « ce sont des scènes difficiles qui évoquent les jours sombres de l’histoire de notre peuple ».

Jonathan Sandler, 30 ans, a été assassiné avec ses deux fils Gabriel et Arié, âgés respectivement de 3 et 5 ans, devant l’école juive Ozar Hatorah à Toulouse le 19 mars 2012 par Mohamed Merah, qui a également tué Myriam Monsonégo, 8 ans, et blessé grièvement un adolescent.

Depuis cet attentat, la synagogue abrite un lieu d’études dédié au souvenir de Jonathan Sandler, qui avait vécu dans ce quartier de Jérusalem, selon Shmouel Marciano, conseiller municipal à la mairie de la ville et l’un des fondateurs de la synagogue.

La police a déclaré qu’une équipe scientifique a été dépêchée sur les lieux et qu’une enquête avait été ouverte.

Cet incident survient quelques jours après que des vandales ont brûlé des livres de prière et tagué la phrase « Hail Satan » dans une synagogue de Netanya. Un pentagramme a également été peint à la bombe sur le mur.  La police a déclaré avoir ouvert une enquête sur l’incident de samedi dans le lieu de prière orthodoxe de la rue McDonald, fréquenté par les résidents anglophones de la ville côtière.

Quiconque désire sincèrement mettre un terme à ce conflit doit exiger qu’Abbas cesse de récompenser les terroristes.

Reproduction autorisée avec la mention suivante:

© Souhail Ftouh pour Europe Israël

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Avocat tunisien, auteur de nombreux articles et spécialiste des questions du Proche-Orient.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “Mahmoud Abbas ne condamne pas le vandalisme de la synagogue francophone à Jérusalem

    1. Robert Davis

      Si le PM à la noix était vraiment « bouleversé » ils déclarerait la SOUVERAINETE sur les provinces juives et fouterait les arabes hors de la Palestine Occidentale.La paix arriverait IMMEDIATEMENT d’abord parce qu’il n’y aurait plus de squatters en Israel et ensuite parce que les antisémites du monde entier comprendrait qu’Israel n’est plus gouverné par des CONS.

    2. SAHSAN

      Silence assourdissant de la communauté internationale suite à cet acte dégueulasse.
      Ah! si cela avait été une mosquée toutes les vierges effarouchées de l’EU et de l’ONU auraient condamné à l’unisson.
      ROSA

    3. Hervé

      Les vierges effarouchées. Ce ne sont même pas des putes, car les putes ont gardé le sens de l’honneur. Ce n’est pas le cas des lèches babouches soumis au dictat de l’islamisme, surtout pas des dirigeants de l’ue qui pour un contrat lécheraient même le milieu des djellabas. Vous voyez de quoi je parle.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *