toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Macron juge les 80 km/h « Je n’y suis pour rien dans cette affaire. C’est le Premier ministre et c’était une connerie »


Macron juge les 80 km/h « Je n’y suis pour rien dans cette affaire. C’est le Premier ministre et c’était une connerie »

Le 24 janvier, le chef de l’Etat rencontrait le chef des Républicains. Au sujet de la limitation à 80 km/h, Emmanuel Macron lui a rappelé que la mesure ne figurait pas dans son programme, allant jusqu’à évoquer «une connerie» du Premier ministre…

Quand le président de la République rencontre celui des Républicains, et en profite pour… railler le chef du gouvernement !

Je n’y suis pour rien dans cette affaire. C’est le Premier ministre et c’était une connerie.

Comme l’a révélé Le Parisien ce 26 janvier, Emmanuel Macron a vivement taclé Edouard Philippe alors qu’il évoquait le sujet de la limitation à 80 km/h sur les routes nationales lors de son tête-à-tête avec Laurent Wauquiez, le 24 janvier. «Je n’y suis pour rien dans cette affaire. C’est le Premier ministre et c’était une connerie. D’ailleurs, cette mesure n’était pas dans mon programme», a entre autres affirmé le locataire de l’Elysée.

Dès son annonce, la mise en place des 80 km/h sur quelque 400 000 kilomètres de routes à travers la France avait rapidement suscité une colère chez nombre d’automobilistes comme chez les motards.

S’intéressant aux aspects techniques de cette mesure impopulaire, une enquête de France 2 prouvait au mois de février 2018 que l’abaissement de la vitesse de 90 km/h à 80 km/h sur les routes secondaires permettait une économie d’essence et plus de sécurité. Un reportage qui avait toutefois laissé circonspect de nombreux commentateurs, parmi lesquels des associations d’automobilistes et de motards.

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Macron juge les 80 km/h « Je n’y suis pour rien dans cette affaire. C’est le Premier ministre et c’était une connerie »

    1. Jacques B.

      Un énarque peut-il faire autre chose que des conneries ?

      Philippe est énarque, il fait des conneries.
      Macron est énarque, il embauche des énarques qui font des conneries. CQFD, Macron est bien un énarque.

    2. la juive zélée

      le Premier ministre ne fait que rapporter les dires du locataire de l’Elysée,un peu comme les autres ministres,d’où les démissions passées et actuelles.
      Car au bout d’un moment,on n’a pas envie de se noyer.
      Le Premier ministre a un cv politique et a fait des études béton,macron,personne ne le connaissait plus que ça…
      ce n’est pas le rôle d’Edouard Philippe de parler vitesse et autre,lui son travail c’est la politique,pas le code de la route,et il le sait pas son passé pro qu’on fait des campagnes de prévention…car il a une éducation…il a les bases solides…ça se voit que ça ne vient pas de lui,on n’a jamais entendu de mal de lui…

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap