toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

L’ONG anti-israélienne « Programme œcuménique d’accompagnement en Palestine et Israël » contrainte de se retirer d’Hébron


L’ONG anti-israélienne « Programme œcuménique d’accompagnement en Palestine et Israël » contrainte de se retirer d’Hébron

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a annoncé lundi qu’Israël mettait fin au mandat d’une mission internationale d’observateurs basée à Hébron, un haut lieu du Judaïsme en Judée Samarie occupée par les Arabes.

« Nous n’autoriserons pas la poursuite de la présence d’une force internationale qui agit contre nous », a affirmé M. Netanyahu, selon un communiqué de son bureau.

La mission d’observateurs, baptisée « TIPH » (Présence internationale temporaire), est déployée à Hébron en vertu d’un accord israélo-palestinien.

Elle comprend une soixantaine d’observateurs de nationalité norvégienne, suédoise, italienne, suisse et turque et son mandat est renouvelé tous les six mois. Le Danemark n’est plus contributeur.

Cette décision survient après que des résidents des implantations juives et des policiers se sont plaints que les membres de la TIPH « créaient délibérément des frictions afin de justifier leur importante rémunération ».

Dans un rapport au début du mois, la police a déclaré que les membres de la TIPH perturbaient le travail des soldats aux checkpoints et confrontaient régulièrement les troupes israéliennes.

Les résidents et le ministre de la Sécurité intérieure Gilad Erdan avaient exhorté Netanyahu à mettre fin à cette mission pour la fin du mois de janvier, et à ne pas la renouveler.

Le « Programme œcuménique d’accompagnement en Palestine et Israël » ( EAPPI ) financé par la France, la Norvège, la Suède est une ONG qui attise la haine d’Israël. Son véritable but salir Tsahal et les israéliens.

Le programme EAPPI (Programme œcuménique d’accompagnement en Palestine et Israël) est une création du « Service protestant de mission », initié par le Conseil Œcuménique des Eglises (protestantes) implantées dans certains pays européens.

L’EAPPI prétend avoir pour but « d’envoyer des observateurs en Israël-Palestine afin de partager la vie quotidienne des gens sur place ».

Or, les militants de cette ONG viennent en Israël et en Judée Samarie dans le seul but de provoquer et d’harceler des Juifs et des soldats israéliens. Ils arrivent avec des visas de touristes, déguisés en de simples touristes. En réalité, ils viennent harceler les soldats ou simplement des Juifs afin de provoquer des incidents.

Ensuite, ils prétendront qu’Israël est un Etat d’apartheid et accuseront les soldats israéliens de commettre des crimes de guerre…

Ils soutiennent notamment les Palestiniens dans leur délire d’un prétendu « droit au retour », inventé par les Palestiniens mais qui n’est valable pour aucune autre peuple de réfugiés nul par ailleurs dans la monde…

Le programme EAPPI est anti-israélien, pro-palestinien, et soutien indirectement le terrorisme islamiste palestinien. Cette ONG devrait être interdite en Israël.

Cette ONG a décidé de retirer ses « accompagnants » de la ville de Hébron en Judée Samarie occupée par les Arabes, a annoncé le groupe mercredi.

Cette décision survient au lendemain de l’annonce du non-renouvellement du mandat des observateurs de la TIPH par Israël, après une série de frictions avec les résidents Israéliens de la ville.

La mission civile d’observation avait officiellement pour tâche de recenser et rapporter les violations commises par les Israéliens ou par les Palestiniens. Elle n’est pas autorisée à intervenir directement lors d’éventuels incidents. Or ses « observateurs » étaient tous des militants anti-israéliens dont le seul objectif était de provoquer les soldats israéliens.

Israël a porté plainte contre certains des membres de cette mission ces dernières années, que les Israéliens accusent de partialité.

Gilad Erdan a déclaré, à l’issue de l’annonce, que les membres de la TIPH « avaient perturbé les soldats et la police, créé des frictions avec les résidents, coopéré avec des organisations extrémistes et encouragé la délégitimation d’Israël ».

La vice-ministre des Affaires étrangères et le ministre des Affaires de Jérusalem Zeev Elkin, tous deux membres du Likud, ont salué cette annonce.

Le député Mordechai Yogev (HaBayit HaYehudi) a déclaré que le mandat du TIPH aurait dû prendre fin « dès lors qu’il était composé de [personnes] qui détestent Israël, qui sont biaisées et qui ont porté atteinte à des Juifs et à des biens juifs. Hébron a été, est, et sera à nous. »

Explication en vidéo :

Hébron est la plus grande ville de Judée Samarie. Un haut lieu du Judaïsme et de pèlerinage pour les Juifs. La ville est occupée par 200 000 Arabes. Environ 600 Israéliens y vivent protégés par l’armée. La ville d’Hébron compte une grande Yeshiva.

Une vue générale de la ville de Hébron, en Judée Samarie occupée par les Arabes, avec le tombeau des patriarches, le 18 janvier 2017

La ville est souvent décrite comme une poudrière. Les tensions sont particulièrement vives autour du tombeau des Patriarches – reconverti en une mosquée d’Ibrahim pour les musulmans -, au cœur de la Vieille Ville, où reposent selon la tradition plusieurs figures bibliques dont Abraham.

© Moshé Anielewicz – Europe Israël News

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “L’ONG anti-israélienne « Programme œcuménique d’accompagnement en Palestine et Israël » contrainte de se retirer d’Hébron

    1. Disraeli

      Curieux Bibi ! Il faut attendre la veille des élections pour qu’enfin il prenne cette décision qui s’imposait depuis longtemps.

    2. Robert Davis

      Content d’apprendre que les Israéliens se réveillent enfin!!!!!!!!!Il faut que les gens du peuple exercent une pression sur le gouvernement pour que celui-ci agisse mais ce sont TOUS les arabes qui doivent être foutus dehors y compris ceux qui réclament un…droit de retour eux qui ont été importés de Jordanie entre 1948 et 19067!

    3. Robert Davis

      Ceux qui félicitent bibi font une bêtise car Netanyahu se fiche du peuple et même de l’Etat, il ne pense qu’à lui, sinon il aurait déjà expulsé les arabes depuis longtemps et l’affaire serait terminée y compris le harcèlement des Juifs de la Diaspora. A mon avis il garde ces arabes pour que le peuple ait besoin de lui et continue à voter pour lui dans l’espoir qu’il le fera un jour à moins que les juifs soient si bêtes qu’ils ne comprennent pas l’importance de l’expulsion des arabes et pensent que le prix de leur fromage est plus important!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    204 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap