toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Les six affreux potentiels successeurs à Mahmoud Abbas


Les six affreux potentiels successeurs à Mahmoud Abbas

La détérioration de la santé d’Abbas a provoqué des spéculations sur la fin de l’ère de Mahmoud Abbas.

Mahmoud Abbas, âgé de 83 ans, est à la tête de l’Organisation de libération de la Palestine depuis la mort d’Arafat en 2004. C’est maintenant la détérioration de la santé d’Abbas qui provoque des spéculations sur son potentiel remplaçant.

Alors que Ramallah revendique officiellement le statu quo, il existe une intense rivalité entre les candidats potentiels au trône de l’Autorité palestinienne, une place qui vaut plusieurs millions de dollars tant ce régime est corrompu et opaque. Abbas souffre actuellement de problèmes cardiaques, d’un cancer de la prostate et a été hospitalisé à plusieurs reprises. Il fume beaucoup et il pourrait mourir bientôt. 

Qui sont les successeurs potentiels?

Saeb Erekat est l’un des principaux candidats à la présidence royale. Basé à Jéricho, le responsable de l’OLP, Erekat, a été pendant de nombreuses années le principal négociateur avec Israël. Tout en préconisant officiellement la solution de deux États, Erekat est un révisionniste anti-juif et rejette le droit d’Israël à exister en tant qu’État juif.

Erekat affirme de façon ridicule que sa famille a vécu en Israël pendant 10 000 ans.  😆 En réalité, la famille d’Erekat a immigré en Israël il y a environ 100 ans en provenance de l’Arabie saoudite.

Erekat a également fait la une des journaux en disant à Nikki Haley, ancienne ambassadrice américaine à l’ONU, de se taire lorsqu’elle a critiqué Ramallah pour avoir sapé la paix avec Israël. Faisant partie du cercle intérieur d’Abbas, Erekat est en fait considéré comme plus extrême que l’actuel chef de l’Autorité palestinienne.

 

Mahmoud al-Aloul, haut responsable du Fatah, est un autre successeur potentiel. Au cours de la première guerre du Liban dans les années 1980, Al-Aloul a participé au terrorisme contre l’État juif. Au cours de la seconde Intifada, son fils aîné, Jihad, a été tué lors d’affrontements avec des soldats des FDI.

Mahmoud al-Aloul partagerait les perspectives politiques de Mahmoud Abbas. Comme Abbas, il rejette Washington en tant que médiateur pour la paix et préconise un boycott des produits israéliens.

 

 

Majid Faraj est un autre successeur possible. Faraj est le chef du service des renseignements généraux palestiniens. Il bénéficie du soutien américain et israélien. Mais cela risque de donner à Faraj le risque d’être qualifié de « collaborateur », ce qui réduira ses chances de remplacer Abbas.

 

 

 

 

Mohammed DahlanMohammed Dahlan se distingue parmi les candidats qui luttent pour remplacer Abbas car sa principale base au pouvoir n’est pas à Ramallah, mais dans la bande de Gaza, où il entretient des relations étroites avec le régime du Hamas. Il n’est donc pas populaire auprès de l’Autorité palestinienne et moins susceptible de succéder à Abbas.  

Learn Hebrew online

 

Le chef terroriste emprisonné Marwan Barghouti est souvent mentionné dans la lutte pour le pouvoir en cours à Ramallah. Barghouti a été emprisonné pour le meurtre de dizaine de civils israéliens au cours de la deuxième Intifada. Il rejette le droit d’Israël à exister à l’intérieur de toute frontière. Bien que populaire parmi les radicaux, il est peu probable qu’il soit libéré de la prison israélienne.

 

 

 

 

Jibril Rajoub est un autre nom présenté comme le prochain chef de l’AP. Il dirige actuellement l’Association palestinienne de football et a fait la une de la presse internationale en préconisant un boycott sportif d’Israël.

 

 

 

 

 





Journaliste franco-israélien spécialisé dans la psychologie et la communication politique depuis 2003.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Les six affreux potentiels successeurs à Mahmoud Abbas

    1. la juive zélée

      la cigarette n’a jamais été nocive car de tous temps les gens fumaient et pire car ils fumaient les déchets de la nature trouvés partout,mélangés n’importe comment,et ils n’avaient rien,si les gens vivaient le cœur pur de toute haine et ne se prenait pas la tête,n’enviaient pas les autres,et se respectaient un minimum, bien des maladies seraient épargnée…ne dit on pas qu’untel se causera l’ulcère ou telle maladie car il réfléchi trop…ne dit on pas en science que le cerveau est le moteur central alors le cerveau engendre des somatisations,maux psychosomatiques…la nervosité augmente la tension,on le sait,elle fait trembler les membres,elle cause des problèmes de respiration,troubles visuels,et très souvent les médecins disent que les cancers sont dû au trop de réflexion,on invoque souvent les raisons de choc sentimental,combien se prennent la tête…

    2. Robert Davis

      Ils sont tous aussi crétins les uns que les autres. La chance qu’ils ont est que Netanyahu est encore plus crétin qu’eux! Sinon ils n’existeraient plus depuis longtemps. Jerusalem on a un micron nous aussi: discuter de la couleur des chaussettes de chacun des maires convoqués au lieu du pays qui…fout le camp!!!!!!!!!!!!!!! C’est plus facile et sa rapporte plus au…président à la noix!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *